Mon Amour Pour Ronan Keating
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Mon Amour Pour Ronan Keating - Le Forum
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Crater Impact SE
Voir le deal
68.97 €

 

 Marion COTILLARD

Aller en bas 
5 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyVen 24 Mai - 19:01

http://www.purepeople.com/article/cannes-2013-marion-cotillard-divine-immigrant-qui-illumine-le-festival_a121536/4#5


Marion COTILLARD - Page 3 11368010



Marion COTILLARD - Page 3 Articl30


Marion COTILLARD - Page 3 Marion12

Magnifique! Marion Cotillard shows her chic French style in backless
white gown as she makes a stunning appearance at Cannes



Marion COTILLARD - Page 3 Marion32



Marion COTILLARD - Page 3 Articl31



Marion COTILLARD - Page 3 Articl32


Dernière édition par @nnie le Dim 12 Juin - 18:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyJeu 15 Mai - 18:06

Marion COTILLARD - Page 3 25498-10





Un chef d'entreprise demande à ses employés de choisir
entre leur prime annuelle de 1.000 euros ou licencier une de
leurs collègues, Sandra. Cette femme qui fait parfaitement son
travail ne supporte pas cette injustice. Sans formation, elle ne
peut pas se permettre de perdre son emploi. Soutenue par son
mari Manu, elle va alors tenter de convaincre ses collègues de
renoncer à leur prime pour qu'elle puisse rester dans l'entreprise.
Toutefois, elle ne dispose que d'un week-end pour les persuader.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Marion COTILLARD - Page 3 Dd15



http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-2628955/Michael-Fassbender-glowering-Macbeth-Marion-Cotillard-blood-stained-Lady.html


Dernière édition par @nnie le Mar 26 Oct - 21:09, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyMar 20 Mai - 12:08

Marion Cotillard dazzles in sequin encrusted mini dress for Two Days,
One Night photo call at the 67th International Cannes Film Festival

Marion COTILLARD - Page 3 Articl64

Marion COTILLARD - Page 3 Articl63

By TANIA WILLIS and BAZ BAMIGBOYE
PUBLISHED: 11:14 GMT, 20 May 2014 | UPDATED: 11:43 GMT, 20 May 2014
 

When one looks like they have rolled around on the floor of a haberdashery
in a mini dress, it shouldn't work, but it does.

Actress Marion Cotillard made a stylish impression in a showstopping sequin
encrusted mini dress, which featured a colourful array of shimmering materials
for the photo call of Two Days, One Night in Cannes on Tuesday.

The 38-year-old actress looked stunning in her statement dress,
matching the look with paired back black open toe heeled boots.

SMarion's sequin mini dress made sure she stood out in the style stakes
for her photo call in Cannes


The Oscar winning French actress revealed her deepest desire to the
Daily Mail's Baz Bamigboye in Cannes, to play a man on the big screen.

But one onlooker said the actress would never get away with it.
'Not looking as fabulous as she does today in that dress, with those legs',
joked Peggy Siegal, one of New York's leading social and fashion commentators.


One of a kind: Marion's dress was custom made by Margiella couture for the occasion

Marion did indeed look more feminine [/b]than masculine in a Sixties-style,
disco mini-dress encrusted with jewels, stones and beads which had been
created for her by Margiella couture.


The star, who won an Academy Award for her portrayal of singer
Edith Piaf in La Vie En Rose, and starred in blockbusters Inception and
The Dark Knight Rises, was at the Cannes Film Festival for the gala of
her new movie Two Days, One Night.


In the film she plays a woman fighting to retain her job after fellow
workers vote for a pay bonus rather than allow her to stay at work

Showstopping: Marion wowed in her colourful sequin embellished mini
dress which showed off her long slim legs perfectly


Marion said she looks for challenging screenplays but would love to appear
in a comedy or action movie.


Centre of attention[/b]: Belgian director Luc Dardenne (left) and
Jean-Pierre Dardenne (right) kissed Marion on the cheek during the photo call



However, she said she would [b]be looking very much like a woman
on the red carpet when she attends the gala for Two Days,
One Night with directors Jean-Pierre and Luc Dardenne.

Marion COTILLARD - Page 3 Mm15

Natural beauty: Mario went for minimal make-up for the photo call,
and was joined by actor Fabrizio Rongio




http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-2633811/Marion-Cotillard-dazzles-sequin-encrusted-mini-dress-Two-Days-One-Night-photo-call-67th-International-Cannes-Film-Festival.html#ixzz32FxvPyGO




http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-2634156/Marion-Cotillard-takes-fashion-risk-teams-caped-couture-dress-chunky-peep-toe-wedges-Cannes-premiere-Two-Day-One-Night.html


Marion COTILLARD - Page 3 Articl68


Marion COTILLARD - Page 3 Articl65



Marion COTILLARD - Page 3 Articl66



Marion COTILLARD - Page 3 Articl67


Dernière édition par @nnie le Ven 19 Nov - 9:50, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyJeu 22 Mai - 21:36

So THAT's where she gets it from! Marion Cotillard wows Cannes in
pleated gown while her mother Niseema Theillaud is just as glam in black frock
By ELEANOR GOWER
22 May 2014
 

She is one of the most beautiful women in the world, and it was clear
on Wednesday just where Marion Cotillard gets her looks.  

The 38-year-old French actress was joined at the Cannes Film Festival
by her glamorous actress mother Niseema Theillaud.



Marion looked typically stunning in a pale grey pleated strapless
midi-dress and sparkling heels, while her brown hair was pulled
into an intricate updo.

Marion COTILLARD - Page 3 Articl74




So glam: Marion Cotillard arrived at the screening of In
The Name Of My Daughter at the Cannes Film festival with
her mother Niseema Theillaud on Wednesday night

Her mother - an actress and drama teacher, sported a pair
of fashion forward vertiginous high heels and a black shift
dress teamed with a chunky hold necklace.

The mother and daughter duo were lending their support
to Marion's husband Guillaume Canet at the evening screening
of his new movie In The Name Of My Daughter.

The French film, which co-stars Catherine Deneuve is screening out
of competition at the festival.
Marion's most recent film The Immigrant opened in the U.S. last week.


Pleat something: Marion Cotillard looked stunning on
the Cannes red carpet in a strapless pale grey gown as
she arrived at the festival screening for In The Name Of My Daughter



Family affair: The duo were on hand to support Marion's
husband Guillaume Canet in film In The Name Of My Daughter



The mother of one also revealed her extreme happiness to be 'living my dream.'

'When I was a teenager, I was not happy and I hated my life,'
she revealed. 'And even later on, it took me a long time to try
to love myself.
That was something I thought would never happen.
But thanks to my parents, I have the capacity to feel happy.


'I’m living my dream, and I still dream about this dream, and
I still have a lot of dreams within this dream,' she added. '
And also just my evolution as a human being, and the people
I meet, and the connection I have with myself and others,
is getting stronger and stronger.'




All that glitters: Marion was on hand to support the French
film at the prestigious festival

Leading lady: Marion Cotillard attends the taping of
Le Grand Journal in Cannes on Wednesday

French elegance: Marion was given a warm reception
ahead of her latest TV appearance


RESUME DU FILM

En 1976, Agnès Le Roux rentre de vacances et se remet d'une séparation.
Pendant ce temps, sa mère, Renée le Roux, gère le Palais de la
Méditerranée, un casino en difficultés économiques.

Le casino perd 5 millions de francs en une seule soirée.
Renée le Roux soupçonne la mafia et Fratoni, son adversaire.
Elle et son avocat Maurice Agnelet accusent Guérin,
le président du casino, le sommant de démissionner.

Un nouveau président doit alors être élu.
Le vote du conseil d’administration donne 4 voix pour et 4 voix contre
Le Roux, mais Agnelet fait remarquer dans les clauses
qu'étant propriétaire majoritaire du casino, Renée le Roux
dispose d’une voix double si le président est absent, ce qui
est le cas du fait de sa démission. Renée le Roux est donc élue.

Elle ne cède pas malgré les menaces (elle est assommée
et on lui dépose une balle de gros calibre sur son bureau. ).

Malgré ses intentions, la gestion du casino ne porte pas ses fruits.
Elle nomme un ancien fonctionnaire du ministère de l'intérieur
comme directeur des jeux.

Agnelet se sent trahi, ayant réclamé
depuis longtemps ce poste, et quitte sa charge d'avocat
de Le Roux, sa plus grosse cliente, son cabinet d'avocat n'étant pas
vraiment florissant.

Agnès Le Roux a une relation passionnée avec Agnelet, déjà marié,
les deux ont en commun un problème avec Renée Le Roux.
Agnès Le Roux reproche à sa mère de ne pas lui avoir donné
sa part d'héritage, au prétexte qu'il faudrait investir pour la survie du casino.

Le couple conçoit une stratégie pour l'argent de l'héritage,
Fratoni paiera si le casino lui appartient. Il doit profiter de la
réunion annuelle des propriétaires. Lors du vote au conseil d’administration,
Agnès Le Roux vote contre le renouvellement du mandat de sa mère
qui se retrouve donc destituée. Agnelet lui demande de ne pas afficher
de remords, elle aurait perdu quand même si le compte avait été fait à
partir des parts d’actionnariats. Fratoni devient propriétaire mais voit les mauvais comptes du casino,
qu'il ferme pour sa transformation en complexe hôtelier luxueux.

Après une tentative de suicide d'Agnès Le Roux, Agnelet étant infidèle,
elle revient vivre avec lui.

Puis elle disparaît subitement. L'appartement est retrouvé vide, avec
des lettres dont celle qui indique qu'elle se sent bien, qu'elle part
et que l'argent est confié à Agnelet. Ce dernier a transféré l'argent sur son compte.

Des années plus tard, Renée Le Roux  est ruinée par les démarches
judiciaires, mais obtient un procès contre Agnelet.

Elle l'accuse d'avoir tué Agnès Le Roux en Italie, pour profiter de son argent,
ce qui avait abouti à l'époque sur un non-lieu.

En 2006, il est jugé après des années d'errances au
Panama.

Mais ayant un alibi et signalant que le mobile ne constitue pas
une preuve, il est acquitté.

La séquence finale montre Agnès Le Roux enfant, dérangée par sa mère
qui lui demande de danser devant des invités.
Plus tôt dans le film, elle avoue cette détestation de la danse.

Le carton final indique qu’après ces événements,

Agnelet est condamné à 20 ans de réclusion criminelle
après jugement de la cour d’appel.

Un nouveau procès se tient en 2014,
qui confirme le verdict, et dont l’accusation vient du fils d’Agnelet, Guillaume.





Marion COTILLARD - Page 3 Articl69






Marion COTILLARD - Page 3 Articl70


Marion COTILLARD - Page 3 Articl71



Marion COTILLARD - Page 3 Articl72[/b]


Dernière édition par @nnie le Dim 6 Juin - 15:56, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyJeu 24 Juil - 23:44

Leonardo Dicaprio Foundation Inaugurational Gala In Saint -Tropez -
Dinner & Auction
Caption:SAINT-TROPEZ, FRANCE - JULY 23: Marion Cotillard (L) speaks
on stage during the Leonardo Dicaprio Foundation Launch at
Domaine Bertaud Belieu on July 23, 2014 in Saint-Tropez, France.


http://www.gettyimages.in/Search/Search.aspx?contractUrl=2&language=en-GB&family=editorial&assetType=image&clarification=MARION+COTIllard%3a215303&p=MARION+COTIllard


Marion COTILLARD - Page 3 Articl33


Dernière édition par @nnie le Dim 6 Juin - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyMar 2 Déc - 17:06

http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-2856501/The-one-watch-Marion-Cotillard-leads-awards-season-two-early-best-actress-awards-New-York-Film-Critics-Circle.html

The one to watch? Marion Cotillard leads awards season with two early best actress awards from The New York Film Critics Circle

Marion COTILLARD - Page 3 183b8d10

Her performances are often well received, but this year the critics could not name only one as her finest.
French actress Marion Cotillard scored two Best Actress awards from The New York Film Critics Circle, it was announced Monday.
The 39-year-old took the honors for her roles in the dramas The Immigrant and Two Days, One Night.


Dernière édition par @nnie le Dim 6 Juin - 16:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyVen 16 Jan - 14:01

http://www.metronews.fr/culture/oscars-2015-marion-cotillard-bradley-cooper-birdman-alexandre-desplat-voici-les-principales-nominations/moao!31iizoqj3CPDI/


CEREMONIE – La liste des nominés à la 87e cérémonie des Oscars
a été dévoilée ce jeudi à Los Angeles.

La Française Marion Cotillard est en lice pour le trophée
de la meilleure actrice
pour son rôle dans
"Deux jours, une nuit" des frères Dardenne,
huit ans après sa victoire pour "La Môme".
Marion COTILLARD - Page 3 Captur12

the nominees are... La liste des nominés à la prochaine cérémonie
des Oscars, qui seront remis le 22 février prochain à Los Angeles,
a été dévoilée ce jeudi à Los Angeles par les réalisateurs J.J.
Abrams et Alfonso Cuaron et l'acteur Chris Pine.

On y retrouve notamment les films Birdman et Boyhood, primés
le week-end dernier aux Golden Globes.
Mais aussi la Française Marion Cotillard pour son rôle
de mère dépressive dans Deux jours, une nuit des frères Dardenne.

La comédienne avait déjà été nommée - et l'avait emporté en 2007
pour son interprétation bluffante d'Edith Piaf dans La Môme, de Olivier Dahan.

Côté tricolore, le compositeur Alexandre Desplat a toutes
ses chances dans la catégorie meilleure bande-originale
puisqu'il est nommé deux fois, pour The Grand Budapest Hotel
et The Imitation Game.



Voici les principales nominations....

Full list of Oscar nominations 2015



Best Picture:
“Birdman”
“Boyhood”
“Selma”
“The Theory of Everything”
“The Imitation Game”
“The Grand Budapest Hotel”
“American Sniper”
“Whiplash”


Actress in a Leading Role:
Julianne Moore, “Still Alice”
Felicity Jones, “The Theory of Everything”
Rosamund Pike, “Gone Girl”
Reese Witherspoon, “Wild”
Marion Cotillard, “Two Days One Night”



Actor in a Leading Role:
Michael Keaton, “Birdman”
Eddie Redmayne, “The Theory of Everything”
Benedict Cumberbatch, “The Imitation Game”
Steve Carell, “Foxcatcher”
Bradley Cooper, “American Sniper”


Directing:
Alejandro Gonzalez Inarritu, “Birdman”
Richard Linklater, “Boyhood”
Wes Anderson, “The Grand Budapest Hotel”
Morten Tyldum, “The Imitation Game”
Bennett Miller, “Foxcatcher”


Actress in a Supporting Role:
Patricia Arquette, “Boyhood”
Emma Stone, “Birdman”
Keira Knightley, “The Imitation Game”
Meryl Streep, “Into the Woods”
Laura Dern, “Wild”


Actor in a Supporting Role:
J.K. Simmons, “Whiplash”
Edward Norton, “Birdman”
Ethan Hawke, “Boyhood”
Mark Ruffalo, “Foxcatcher”
Robert Duvall, “The Judge”



Foreign Language Film:
“Ida”
“Leviathan”
“Tangerines”
“Wild Tales”
“Timbuktu”



Adapted Screenplay:
Graham Moore, “The Imitation Game”
Damien Chazelle, “Whiplash”
Anthony McCarten, “The Theory of Everything”
Jason Hall, “American Sniper”
Paul Thomas Anderson, “Inherent Vice”


Original Screenplay:
Richard Linklater, “Boyhood”
Alejandro González Iñárritu, Nicolás Giacobone, Alexander Dinelaris
and Armando Bo, “Birdman”
Wes Anderson and Hugo Guinness, “The Grand Budapest Hotel”
Dan Gilroy, “Nightcrawler”
E. Max Frye and Dan Futterman, “Foxcatcher”


Cinematography:
Emmanuel Lubezki, “Birdman”
Roger Deakins, “Unbroken”
Robert D. Yeoman, “The Grand Budapest Hotel”
Dick Pope, “Mr. Turner”
Lukasz Zal and Ryszard Lynzewski, “Ida”


Music - Original Score:
Hans Zimmer, “Interstellar”
Alexandre Desplat, “The Imitation Game”
Johann Johannsson, “The Theory of Everything”
Alexandre Desplat, “The Grand Budapest Hotel”
Gary Yershon, “Mr Turner”


Makeup and Hairstyling:
“Foxcatcher”
“The Grand Budapest Hotel”
“Guardians of the Galaxy”


Costume Design:
Colleen Atwood, “Into the Woods”
Anna B. Sheppard, “Maleficent”
Milena Canonero, “The Grand Budapest Hotel”
Jacqueline Durran, “Mr. Turner”
Mark Bridges, “Inherent Vice”


Original Song:
“Glory” by Common and John Legend, “Selma”
“Lost Stars” by Gregg Alexander, Danielle Brisebois,
Nick Lashley and Nick Southwood, “Begin Again”

“Everything Is Awesome” by Shawn Patterson, “The LEGO Movie”
“I’m Not Gonna Miss You,” by Glen Campbell, “Glenn Campbell: I’ll Be Me”
“Grateful,” “Beyond the lights”


Visual Effects:
“Interstellar”
“Dawn of the Planet of the Apes”
“Guardians of the Galaxy”
“Captain America: Winter Soldier”
“X-Men: Days of Future Past”


Dernière édition par @nnie le Mar 26 Oct - 21:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyVen 16 Jan - 19:51

http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-2913102/Marion-Cotillard-stuns-bridal-chic-gown-Critics-Choice-Awards-following-Oscar-nomination.html

It's her big day! Marion Cotillard stuns in dramatic bridal chic gown at Critics' Choice Awards following Oscar nomination

Marion COTILLARD - Page 3 24bd0b10



WINNERS FOR THE 20th ANNUAL CRITICS’ CHOICE MOVIE AWARDS
BEST PICTURE
Boyhood - WINNER
Birdman
Gone Girl
The Grand Budapest Hotel
The Imitation Game
Nightcrawler
Selma
The Theory of Everything
Unbroken
Whiplash

BEST ACTOR
Michael Keaton – Birdman- WINNER
Benedict Cumberbatch – The Imitation Game
Ralph Fiennes – The Grand Budapest Hotel
Jake Gyllenhaal – Nightcrawler
David Oyelowo – Selma
Eddie Redmayne – The Theory of Everything

BEST ACTRESS
Julianne Moore – Still Alice - WINNER
Jennifer Aniston – Cake
Marion Cotillard – Two Days, One Night
Felicity Jones – The Theory of Everything
Rosamund Pike – Gone Girl
Reese Witherspoon – Wild

BEST SUPPORTING ACTOR
J.K. Simmons – Whiplash - WINNER
Josh Brolin – Inherent Vice
Robert Duvall – The Judge
Ethan Hawke – Boyhood
Edward Norton – Birdman
Mark Ruffalo – Foxcatcher

BEST SUPPORTING ACTRESS
Patricia Arquette – Boyhood - WINNER
Jessica Chastain – A Most Violent Year
Keira Knightley – The Imitation Game
Emma Stone – Birdman
Meryl Streep – Into the Woods
Tilda Swinton – Snowpiercer

BEST YOUNG ACTOR/ACTRESS
Ellar Coltrane – Boyhood - WINNER
Ansel Elgort – The Fault in Our Stars
Mackenzie Foy – Interstellar
Jaeden Lieberher – St. Vincent
Tony Revolori – The Grand Budapest Hotel
Quvenzhane Wallis – Annie
Noah Wiseman – The Babadook

BEST ACTION MOVIE
Guardians of the Galaxy - WINNER
American Sniper
Captain America: The Winter Soldier
Edge of Tomorrow
Fury

BEST ACTOR IN AN ACTION MOVIE
Bradley Cooper – American Sniper - WINNER
Tom Cruise – Edge of Tomorrow
Chris Evans – Captain America: The Winter Soldier
Brad Pitt – Fury
Chris Pratt – Guardians of the Galaxy

BEST ACTRESS IN AN ACTION MOVIE
Emily Blunt – Edge of Tomorrow - WINNER
Scarlett Johansson – Lucy
Jennifer Lawrence – The Hunger Games: Mockingjay Part 1
Zoe Saldana – Guardians of the Galaxy
Shailene Woodley – Divergent

BEST SCI-FI/HORROR MOVIE
Interstellar - WINNER
The Babadook
Dawn of the Planet of the Apes
Snowpiercer
Under the Skin



BEST SONG

Glory – Common/John Legend – Selma - WINNER
Big Eyes – Lana Del Rey – Big Eyes
Everything Is Awesome – Jo Li and the Lonely Island – The Lego Movie
Lost Stars – Keira Knightley – Begin Again
Yellow Flicker Beat – Lorde – The Hunger Games: Mockingjay Part 1

BEST SCORE
Antonio Sanchez – Birdman - WINNER
Alexandre Desplat – The Imitation Game
Johann Johannsson – The Theory of Everything
Trent Reznor & Atticus Ross – Gone Girl
Hans Zimmer – Interstellar

BEST FOREIGN LANGUAGE FILM
Force Majeure - WINNER
Ida
Leviathan
Two Days, One Night
Wild Tales

BEST VISUAL EFFECTS
Dawn of the Planet of the Apes - WINNER
Edge of Tomorrow
Guardians of the Galaxy
The Hobbit: The Battle of the Five Armies
Interstellar


BEST ACTING ENSEMBLE
Birdman - WINNER
Boyhood
The Grand Budapest Hotel
The Imitation Game
Into the Woods
Selma

BEST DIRECTOR
Richard Linklater – Boyhood - WINNER
Wes Anderson – The Grand Budapest Hotel
Ava DuVernay – Selma
David Fincher – Gone Girl
Alejandro G. Inarritu – Birdman
Angelina Jolie – Unbroken

BEST ORIGINAL SCREENPLAY

Birdman – Alejandro G. Inarritu, Nicolas Giacobone, Alexander Dinelaris, Jr., Armando Bo
Boyhood – Richard Linklater
The Grand Budapest Hotel – Wes Anderson, Hugo Guinness
Nightcrawler – Dan Gilroy
Whiplash – Damien Chazelle

BEST ADAPTED SCREENPLAY
Gone Girl – Gillian Flynn - WINNER
The Imitation Game – Graham Moore
Inherent Vice – Paul Thomas Anderson
The Theory of Everything – Anthony McCarten
Unbroken – Joel Coen & Ethan Coen, Richard LaGravenese, William Nicholson
Wild – Nick Hornby

BEST CINEMATOGRAPY
Birdman – Emmanuel Lubezki - WINNER
The Grand Budapest Hotel – Robert Yeoman
Interstellar – Hoyte Van Hoytema
Mr. Turner – Dick Pope
Unbroken – Roger Deakins

BEST ANIMATED FEATURE
The Lego Movie - WINNER
Big Hero 6
The Book of Life
The Boxtrolls
How to Train Your Dragon 2

BEST COMEDY
The Grand Budapest Hotel - WINNER
Birdman
St. Vincent
Top Five
22 Jump Street

BEST ACTOR IN A COMEDY
Michael Keaton – Birdman - WINNER
Jon Favreau – Chef
Ralph Fiennes – The Grand Budapest Hotel
Bill Murray – St. Vincent
Chris Rock – Top Five
Channing Tatum – 22 Jump Street

BEST ACTRESS IN A COMEDY
Jenny Slate – Obvious Child
Rose Byrne – Neighbors
Rosario Dawson – Top Five
Melissa McCarthy – St. Vincent
Kristen Wiig – The Skeleton Twins

BEST ART DIRECTION
The Grand Budapest Hotel – Adam Stockhausen/Production Designer, Anna Pinnock/Set Decorator - WINNER
Birdman – Kevin Thompson/Production Designer, George DeTitta Jr./Set Decorator
Inherent Vice – David Crank/Production Designer, Amy Wells/Set Decorator
Interstellar – Nathan Crowley/Production Designer, Gary Fettis/Set Decorator
Into the Woods – Dennis Gassner/Production Designer, Anna Pinnock/Set Decorator
Snowpiercer – Ondrej Nekvasil/Production Designer, Beatrice Brentnerova/Set Decorator

BEST EDITING
Birdman – Douglas Crise, Stephen Mirrione - WINNER
Boyhood – Sandra Adair
Gone Girl – Kirk Baxter
Interstellar – Lee Smith
Whiplash – Tom Cross

BEST COSTUME DESIGN
The Grand Budapest Hotel – Milena Canonero - WINNER
Inherent Vice – Mark Bridges
Into the Woods – Colleen Atwood
Maleficent – Anna B. Sheppard
Mr. Turner – Jacqueline Durran

BEST HAIR & MAKEUP
Guardians of the Galaxy - WINNER
Foxcatcher
The Hobbit: The Battle of the Five Armies
Into the Woods
Maleficent

BEST DOCUMENTARY FEATURE
Life Itself - WINNER
Citizenfour
Glen Campbell: I’ll Be Me
Jodorowsky’s Dune
Last Days in Vietnam
The Overnighters

Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyMar 3 Fév - 9:56

http://www.dailymail.co.uk/femail/article-3251791/Marion-Cotillard-says-no-place-feminism-film-industry.html


The French actress, who hits 40 this week, now puts family before work
Said she suffered with panic attacks while filming her latest film Macbeth


She is one of the leading ladies of our time, but Marion Cotillard has confessed she doesn't consider herself a feminist.

The French actress, who is currently promoting her new movie Macbeth, with Michael Fassbender, said she believes feminism 'separates' men and women, particularly in the film industry.
Marion, who turns 40 on Wednesday, told Porter magazine: ‘We’re separated already but we’re not made the same and it’s the difference that creates this energy in creation and love.'




She’s long been one of Dior’s most famous muses, so it seemed fitting for Marion Cotillard to grave the cover of Porter’s new issue in a sheer
white gown from the Fall 2015 Couture collection.

We love how Marion has cinched in her waist in with the chic waist belt, giving the look an overall boho vibe with its oversized, billowing silhouette.

We also love the dress on its own as worn on the runway, and the off-shoulder detailing ensures your collar bone structure and shoulders are on show for a flash of flesh.

Unfortunately, Marion's exact dress is not available to buy online,
but you can recreate her look in the edit below from the likes of VMT, Asos, Vanessa Bruno and more.

We'll be styling ours with espadrille wedges and a flower crown for the ultimate bohemian babe finish.


Gender-based quotas were proposed by a panel at Cannes last year to boost the representation of women in the film industry, but Marion - who has starred in Inception and La Vie en Rose -

Marion told how filming for the movie was so intense she suffered from panic attacks for the first time in her life.

She revealed she usually 'freaks out' when she first starts shooting a movie, but added this time was 'pretty physical and intense'.

Marion said she didn't know what a panic attack was, but was aware of the symptoms,
so she was aware of what was happening to her.





The actress, who received an Academy Award and Bafta for Best Actress in Le Vie en Rose and nominations for her role in Two Days, One Night and Rust And Bone, also spoke about how becoming a mum to son Marcel in 2011 has meant she can no longer stay in character when she leaves the set.
She said there are 'questions' about how someone can be 'two persons' at the same time - referring to being in character and being a mother.  



The full interview with Marion Cotillard will be featured in the latest issue of Porter, on sale on Friday October 2.


http://www.dailymail.co.uk/femail/article-3251791/Marion-Cotillard-says-no-place-feminism-film-industry.html#ixzz3n2VDuhb7-


Dernière édition par @nnie le Mar 26 Oct - 21:11, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptySam 21 Fév - 10:48

http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-2962388/Marion-Cotillard-appears-regal-plush-striped-skirt-attends-Cesar-Awards-Paris.html



Marion COTILLARD - Page 3 25e12510


Marion COTILLARD - Page 3 25e12310


Dernière édition par @nnie le Mar 26 Oct - 21:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyMar 26 Mai - 17:53

Cannes 2015 : Marion Cotillard, de Lady Macbeth éprouvée à déesse sublime

Marion COTILLARD - Page 3 Mmcapt12

Le 30 septembre prochain, Marion Cotillard fêtera ses 40 ans. Elle pourra apprécier avec fierté le parcours qu'elle a accompli au cinéma jusqu'ici et qui est notamment marqué par cette journée du 23 mai. Le lendemain de la projection du Petit Prince (hors compétition) où elle prête sa voix, elle a présenté le long métrage Macbeth de l'Australien Justin Kurzel, en compagnie de son partenaire, le charismatique Michael Fassbender. Sur les marches du palais des festivals, la star française a une nouvelle fois fait sensation dans une toilette aux mille et une couleurs signée Dior (agrémentée de bijoux Chopard), maison dont elle est l'égérie. Lady Macbeth est son rôle le plus sombre et le plus éprouvant, a-t-elle confié, mais sur le tapis rouge, elle est étincelante de beauté.

Les plus grands se sont attaqués au chef d'oeuvre de Shakespeare : Orson Welles (1948), Akira Kurosawa (Le Château de l'araignée, 1957) ou bien Roman Polanski (1971). Le réalisateur australien Justin Kurzel, après s'être fait remarquer avec Les Crimes de Snowtown offre sa version de la tragédie de l'auteur britannique mythique. Devant sa caméra, il a réussi à réunir un couple de cinéma magnifique, la Française Marion Cotillard, chérie à travers la planète, et le non moins célébré Michael Fassbender, comédien germano-irlandais que Steve McQueen a révélé au monde entier avec Hunger. Ses prestations dans Shame et Twelve Years a Slave ont assis sa réputation.

L'histoire : Lecture viscérale de la tragédie la plus célèbre et captivante de Shakespeare, celle d'un vaillant guerrier autant que chef charismatique, plantée sur les champs de bataille au milieu des paysages de l'Ecosse médiévale. Macbeth est fondamentalement l'histoire d'un homme abîmé par la guerre qui tente de reconstruire sa relation avec son épouse bien-aimée, tous deux aux prises avec les forces de l'ambition et du désir.

Habituée des festivités cannoises, Marion Cotillard est venue cette année sans son compagnon Guillaume Canet, le père de son fils Marcel. De son côté, Michael Fassbender a eu le plaisir de voir Alicia Vikander sur le tapis rouge de son film. Ce n'est certainement pas un hasard puisqu'on lui prête une idylle avec l'actrice et ambassadrice de Louis Vuitton... A suivre.


Dernière édition par @nnie le Mar 26 Oct - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyLun 28 Sep - 13:22

https://www.instagram.com/guillaumecanetofficiel/


Guillaume CANET acteur et réalisateur s’est emparé du réseau social pour lâcher des images jamais vues.

Alors qu’il vient de débuter le tournage de son Astérix et Obélix : l’empire du Milieu au casting XXL, Guillaume Canet a visiblement le temps de fouiller dans ses cartons pour dénicher des clichés collector.

l’acteur et réalisateur français nous gratifie de photos inédites où on le voit à New York sur le tournage d’un film méconnu, The day the ponies come back réalisé par Jerry Schatzberg, datant de l’année 2000.


Dernière édition par @nnie le Mar 26 Oct - 21:12, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyVen 11 Déc - 14:11

http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-3353832/Marion-Cottilard-dazzles-distinctively-different-designs-promotes-Macbeth-New-York.html
Marion COTILLARD - Page 3 Dddcap11


Dernière édition par @nnie le Jeu 11 Nov - 20:18, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyDim 15 Mai - 23:43

http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-3591782/Marion-Cotillard-wows-floor-length-metallic-gown-attends-Land-Moon-premiere-Cannes.html


http://www.lefigaro.fr/festival-de-cannes/2016/05/15/03011-20160515ARTFIG00137-cannes-marion-cotillard-creve-l-ecran-dans-mal-de-pierres.php


Marion COTILLARD - Page 3 34360c10

Marion COTILLARD - Page 3 34362710
Marion COTILLARD - Page 3 34361b10
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyJeu 19 Mai - 22:33

http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-3599824/Marion-Cotillard-oozes-sex-appeal-plunging-leather-mini-dress-train-premiere-s-End-World-Cannes.html


Dernière édition par @nnie le Jeu 11 Nov - 20:18, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyJeu 16 Mar - 20:23

https://youtu.be/jaV7YHY4nMI


Dernière édition par @nnie le Mar 26 Oct - 21:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyJeu 16 Mar - 20:36

https://youtu.be/ImenuFcV4Mw


Dernière édition par @nnie le Jeu 11 Nov - 20:18, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyVen 17 Mar - 13:41

Marion COTILLARD - Page 3 1258411
Marion et sa mère Niseema


Bonne nouvelle pour les fans de Marion Cotillard !
L'actrice a accouché. Selon nos confrères de Voici,
la compagne de Guillaume Canet a donné naissance
à son deuxième enfant, vendredi dernier à la clinique
de Rueil-Malmaison dans les Hauts-de-Seine. Et il s'agit...
d'une petite fille, qui répond au doux prénom de... Louise



___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________



Jumeaux qui ont changé sa vie
Marion porte en effet une blessure secrète mais profonde : le sentiment
d’une exclusion infligée par ses propres frères, Quentin et Guillaume, des jumeaux
nés deux ans après elle, en 1977. Comme elle le révèle :  « Trouver sa place face
à un duo très fort a parfois été complexe. » Car « des jumeaux, c’est un couple
au sein d’une famille.
Ils sont capables d’inventer un langage qui leur est propre,
incompréhensible pour les autres », explique le pédopsychiatre Marcel Rufo,
coauteur, avec le Pr Philippe Duverger, de Qui commande ici ?
paru aux éditions Anne Carrière.


Une communauté de pensée qui les rend également mystérieux
et même fascinants. « Rendez-vous compte, ils ont la chance de naître
avec un partenaire de vie déjà tout prêt, alors que nous passons
une bonne partie de notre existence à en chercher un », ajoute Fabrice Bak,
psychologue à Lyon, spécialiste de la gémellité.
Qui sait ce qu’a ressenti la petite Marion de 2 ans, quand elle a vu arriver
ces deux bébés en même temps ? Dans ce cas, les parents sont monopolisés par
les nouveau-nés, ils ont peu de temps pour le premier, qui se sent rejeté.

La future actrice perdait ainsi non seulement son statut d’enfant unique,
au profit non pas d’un mais de deux envahisseurs. « Pour les aînés, c’est
très dur, il faudrait presque les mettre en pension pour qu’ils s’épargnent
l’arrivée d’une double rivalité.

D’habitude, dans une fratrie, l’affrontement se crée avec le deuxième,
puis la relation est bien meilleure avec le troisième, là, ce schéma est impossible.
Et quand il s’agit d’une fille, c’est encore pire, on leur en demande tellement.
Être femme, ça mérite vraiment une décoration », souligne Marcel Rufo.

Le pire, c’est que déjà malmenée à la maison, Marion a en quelque sorte
reproduit à l’école cette exclusion. Elle était devenue le souffre-douleur
de deux supposées copines qui la martyrisaient. Comme si elle devait
sans cesse être prise entre deux feux.

Au point de se replier dans une bulle de solitude.
Elle a pu heureusement compter sur ses parents,
qui, malgré leur famille nombreuse, ont trouvé du temps pour l’accompagner.
C’est d’ailleurs sa mère, Niseema Theillaud, comédienne et professeur
de théâtre, qui lui a donné ses premiers cours, alors que son père Jean-Claude
mettait son savoir de metteur en scène à son service.

Elle a pu aussi compter sur l’amour de ses grands-parents, pièce
essentielle d’une famille gémellaire selon Fabrice Bak.
Eux qui étaient ravis en général de prendre le premier tout seul,
moins accaparant que ses deux cadets. Marion Cotillard était ainsi
très proche de ses deux grands-mères, Léontine, la Bretonne, et Simone
qui, a-t-elle déclaré, l’ont beaucoup inspirée. Un bel hommage.

Malgré tout, Marion essaie à l’adolescence d’intégrer ses frères à
son monde.
.
les spécialistes, privilégier les tête-à-tête.
« Il faut développer une relation spécifique avec chacun d’eux », préconise Marcel Rufo.

Le pire est de répondre au bloc par un autre bloc,
que l’aîné s’approprie l’un des jumeaux et le monte contre l’autre. De quoi détruire toute la fratrie !

Bonne lignée ne saurait mentir, les enfants Cotillard ont tous embrassé
une carrière artistique.
Guillaume est acteur et réalisateur. Il a d’ailleurs fait jouer
Guillaume Canet, le compagnon de Marion, dans l’un de ses courts-métrages,
La clef du problème en 2008.

Quant à Quentin, il est peintre et sculpteur. Il vit à San Francisco
L’âge adulte a permis d’apaiser toutes les tensions dans la famille.
« Avec mes frères, nous nous sommes trouvés tard mais, depuis,
notre lien est indestructible : nous avons tissé une relation merveilleuse »,
raconte la comédienne multirécompensée.




Marion a été vue plusieurs fois avec Guillaume en public,
au Festival de Cannes, mais aussi à la remise de son César
en 2008 pour son rôle dans La Môme d’Olivier Dahan, où
elle interprétait Édith Piaf. Le frangin avait l’air tout aussi ravi
que sa sœur. Preuve qu’ils s’en sont bien sortis.

A contrario, d’autres fratries sont moins chanceuses.

« J’ai vu en consultation des aînés de jumeaux qui avaient coupé
tout contact avec leur famille, tellement ils étaient frustrés et en colère »,
nous confie Fabrice Bak.

En revanche, « quand l’aîné trouve un rôle d’arbitre entre ses deux cadets,
qu’il parvient à être responsable de chacun d’eux, alors c’est gagné. »
Et pour les Cotillard, visiblement, c’est fait ! Et ça vaut sans doute
tous les Oscars du monde.


Dernière édition par @nnie le Jeu 11 Nov - 20:17, édité 37 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyMer 27 Jan - 9:43

GREENPEACE

Marion Cotillard rejoint Greenpeace en Antarctique pour protéger les océans

Les acteurs Gustaf Skarsgård (Vikings, Westworld) et Ni Ni (The Flowers Of War,
The Warriors Gate)

sont également mobilisés aux côtés de Greenpeace pour appeler à une meilleure
protection des océans.

Cette mission en Antarctique est la dernière étape de l’expédition de Greenpeace
visant à mettre en évidence les menaces qui pèsent sur les eaux internationales –
de l’Arctique à l’Antarctique – et l’urgence de les protéger dans le
cadre d’un nouveau traité mondial sur l’océan.

Pour Greenpeace, le traité sur la haute mer qui résultera des
négociations internationales, entamées aux Nations unies il y a
plus d’un an, doit rendre possible la création d’ici à 2030 d’un r
éseau mondial de réserves marines.
La prochaine session de négociation aura lieu à New York du
23 mars au 3 avril prochain.

La haute mer représente 61% de la surface des océans et près
de la moitié de la surface du globe.

La biodiversité y est tout aussi riche (monts sous-marins, cheminées
hydrothermales, espèces migratrices…) que celle des zones côtières,
et il est impératif qu’elle fasse aussi l’objet d’une protection.

Un rapport publié par Greenpeace en avril 2019 démontrait qu’au
moins 30% de la biodiversité des océans doit être protégée dans
le cadre de réserves marines d’ici à 2030. Ces espaces doivent
être préservés de la pêche, de l’extraction minière et pétrolière
et de toute autre forme d’activité industrielle. C’est la solution la
plus efficace pour que les océans et la biodiversité marine
recouvrent leur pleine santé.




« L’Antarctique devrait être une contrée sauvage totalement
préservée, hors de portée des impacts humains, mais même
les endroits les plus reculés de notre planète changent à un rythme alarmant.

Je suis ici pour témoigner de cet environnement fragile, où vivent des manchots,
des baleines et des phoques. Leur habitat, les océans, doit être protégé »,
témoigne Marion Cotillard.

« C’est la première fois que je vis sur un navire, c’est très enrichissant
de passer du temps avec l’équipage de Greenpeace et les scientifiques qui
font un travail crucial pour comprendre les menaces qui pèsent sur les océans,
comme le changement climatique, la pêche industrielle et la pollution plastique.

Notre planète est une planète bleue : l’océan couvre plus de surface que tous les
continents réunis, et nous avons tous la responsabilité de la protéger ».

Soutien de Greenpeace depuis près de 20 ans, Marion Cotillard s’était déjà rendue
en République démocratique du Congo en 2010 pour lancer l’alerte sur la nécessité
de mieux protéger les forêts tropicales. Elle s’est également mobilisée en 2013 pour
soutenir les militants et militantes de Greenpeace emprisonnés en Russie.

Au cours de l’expédition, qui inclut également un autre navire de Greenpeace,
l’Esperanza, une équipe de scientifiques de l’Université de Stony Brook et de
l’Université de Northeastern mènera des enquêtes sur le terrain, ainsi que par
drones, sur les colonies de manchots. Ils travailleront également à partir de
camps de base à terre pour étudier les niveaux de population de manchots
à jugulaire dans la région.
Parallèlement, un autre groupe de scientifiques, en collaboration avec l
es universités d’Exeter, St Andrews et Montpellier / MARBEC, se concentrent
sur le prélèvement d’échantillons ADN environnemental, la pollution microplastique,
des analyses acoustiques et la collecte de données photographiques et sonores.

« Nous allons recueillir des données sur l’état des colonies de manchots
dans des endroits qui n’ont jamais été étudiés en détails ou qui n’ont pas
fait l’objet d’une enquête depuis les années 1970, ce qui nous permet
d’observer le rythme des changements dans cette région au cours du
dernier demi-siècle », explique Heather J. Lynch, de l’Université de Stony Brook
et responsable scientifique de l’expédition. « Les manchots sont des espèces sentinelles;
en les étudiant, nous pouvons comprendre comment le changement climatique
et la pêche affectent l’environnement antarctique ».


Dernière édition par @nnie le Lun 11 Oct - 12:59, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyLun 8 Mar - 0:46

Guillaume Canet et Marion Cotillard passent au docu


Lancée au printemps, la chaîne VOD Cultivonsnous.tv est dédiée aux paysans, au mieux manger, au vin bien élevé.

Guillaume Canet en est le parrain.

On y découvre des agriculteurs stars, des films militants écolos et des ovnis, comme ce 30-minutes réalisé par Marion Cotillard et Edouard Bergeon à l’iPhone.


Le sujet : les boulangers de Cucugnan, qui feraient l'un des meilleurs pains du monde.
Sans filtre et tellement réjouissant.

Comme il le dit à la fin du documentaire, depuis des années,
Guillaume Cannet ne mangeait plus de pain. Blés trafiqués,
trop de gluten, pas digeste.
Et depuis le tournage des « Maîtres de mon moulin », c’est tartines,
matin, midi et soir : « Je fais mon pain moi-même. » En somme comme
des milliers de Français, ayant, à la faveur du confinement mis l
a main à la pâte et redécouvert cet aliment essentiel.
Pétri maison, même occasionnellement, le pain a repris ses droits
sur nos tables et dans notre régime alimentaire.

S’il était devenu moins important, voire ennemi juré pour certains
intolérants, alors que nous étions coincés chez nous par ce sacré Covid,
qui n’a pas pétri, cuit – ou tenté de le faire ?

On a ainsi découvert que boulanger, c’est quand même un vrai boulot
de passion, exigeant, modeste. Certains en ont fait un
sacerdoce, comme les héros de ce 30-minutes, pas du tout intimidés.

Avec Guillaume Canet, Marion Cotillard et le réalisateur Edouard Bergeon,
tous les trois liés par
la cause paysanne et le mieux manger, nous voici déambulant dans les ruelles de
Cucugnan, village des Corbières rendu célèbre par Alphonse Daudet.

Au sommet du bourg, un symbole : le moulin à vent,
où les blés étaient autrefois transformés en farine.

Personnage central : Roland Feuillas, un ex-ingénieur informatique, s’est installé ici voilà 20 ans.
Un retour à la terre intuitif, motivé par la préservation de la biodiversité.
Il s’est mis en tête de retrouver, replanter des blés ayant traversé le temps, comme le petit épeautre,
12 000 ans d’âge, afin de fabriquer du vrai bon pain et transmettre ces semences pleines de force
et de nutriments aux générations futures.
Depuis, dans le fournil où l’on écoute le pain chanter, ou dans les champs de blé, il n’est question
que de partage, de végétal, sensualité, plaisir physique, alchimie entre l’homme et la nature.
Une belle histoire de copains.




Guillaume Canet: «Les agriculteurs méritent un peu plus de considération»
Par  Journaliste Figaro Emmanuelle Litaud  Publié le 23/02/2021 à 08:00

INTERVIEW - Le comédien prête sa voix au documentaire Nous paysans, sur France 2



En plein repérage avant le tournage du prochain Astérix et Obélix , Guillaume Canet a répondu en exclusivité à TV Magazine. Très engagé auprès des agriculteurs, le comédien-réalisateur est le narrateur du documentaire événement Nous paysans, qui retrace un siècle d’agriculture française sur France 2. Entretien avec un homme de combat et de convictions.

TV MAGAZINE. - Comment êtes-vous arrivé sur ce projet dédié au monde paysan?

Guillaume CANET. - Le producteur, Fabrice Coat, connaissait mon engagement auprès des agriculteurs. Il m’a ainsi proposé de faire la voix off de ce documentaire, que j’ai trouvé très beau et très fort. Il revient notamment sur ce qui a conduit les agriculteurs dans la situation difficile dans laquelle ils se retrouvent aujourd’hui.

Qu’est-ce qui vous a marqué?

J’ai découvert qu’en 1914, puis en 1939, les agriculteurs avaient été envoyés en première ligne. Pendant ce temps-là, les femmes trimaient aux champs, car il fallait continuer à produire. Ensuite, on leur a demandé de s’endetter et d’aller vers une surproduction pour nourrir la France. Aujourd’hui, on les incrimine en les traitant de pollueurs et d’empoisonneurs. Ils ont le mauvais rôle depuis des décennies. Ce n’est pas étonnant qu’un agriculteur se suicide chaque jour en France…

«Les agriculteurs ont l’image de gens qui se plaignent et qui ne sont jamais contents. Alors que, en même temps, ils gagnent moins de 350 € par mois en bossant quatorze heures par jour !»

Les agriculteurs ont souvent une mauvaise image, comment l’expliquez-vous?

Ils ont l’image de gens qui se plaignent et qui ne sont jamais contents. Alors que, en même temps, ils gagnent moins de 350 € par mois en bossant quatorze heures par jour! Le matin, ils savent que leur journée ne servira à rien, car ils vont produire à perte. Ce n’est pas un métier facile et je trouve qu’il mériterait un peu plus de considération.

Vous êtes très engagé dans le monde agricole depuis le tournage du film Au nom de la terre. Quel a été le déclic?

Je suis fils d’éleveur de chevaux et j’ai grandi à la campagne. J’étais proche des agriculteurs, mais je n’avais pas vraiment pris conscience du taux de suicide et de leurs difficultés. Le tournage de ce film m’a énormément sensibilisé. J’ai découvert l’association Solidarité paysans, qui fait un travail formidable et que je soutiens depuis.

«Je suis plutôt optimiste, car je me dis que, si on a tout foutu en l’air en seulement soixante-dix ans, on pourra peut-être réussir à le faire dans l’autre sens !»

Vous avez aussi lancé une chaîne télévision sur le web…

Avec Édouard Bergeon, le réalisateur du film, nous avons lancé CultivonsNous.tv . J’y suis bénévole et nous y diffusons des documentaires, mais aussi les chaînes YouTube de certains agriculteurs qui montrent leur manière de travailler. Nous reversons une partie de l’abonnement à Solidarité paysans et achetons des documentaires avec le reste. Nous, paysans y sera d’ailleurs proposé.

Êtes-vous optimiste ou pessimiste face à la situation actuelle?

Je suis plutôt optimiste, car je me dis que, si on a tout foutu en l’air en seulement soixante-dix ans, on pourra peut-être réussir à le faire dans l’autre sens! À la fin du documentaire, on voit des jeunes qui rêvent d’une agriculture plus raisonnée et plus vertueuse. Tout cela donne envie d’être positif.

Considérez-vous votre participation à ce documentaire comme un acte citoyen?

Je le fais parce que je me sens proche du milieu rural, mais aussi parce que je suis père de famille. J’ai envie que mes enfants mangent bien et qu’ils soient conscients de l’importance de respecter la terre. Ma démarche est peut-être citoyenne mais pas politique. C’est un acte de survie et de transmission.

Avec votre compagne, Marion Cotillard, vous êtes engagés écologiquement. Que faites-vous au quotidien?

Je prends très peu l’avion, je privilégie le train. Ces dernières années, j’ai tourné tous mes films en France. De la même façon, nous n’achetons plus de bouteilles d’eau en plastique, mais nous avons une fontaine avec du charbon qui filtre l’eau du robinet. Ce sont toutes ces petites habitudes qui permettent, si tout le monde s’y met, de changer un peu la donne.

Comment vivez-vous les décisions gouvernementales concernant la culture?

Je dirais simplement que, aujourd’hui plus qu’avant, les gens ont besoin de se divertir et de partager. Je pense que, si les cinémas appartenaient à l’État, ils seraient tous ouverts! Quand je vois des avions et des métros bondés, je ne comprends pas en quoi, aller voir un film, avec un masque dans une salle de cinéma où les distances sanitaires sont respectées, rajoute un risque...

On vous voit peu à la télévision, pourriez-vous un jour réaliser une série?

Je ne peux pas dire que je suis un fan de séries, mais j’en aime certaines. Je pense que c’est un support très intéressant qui permet de développer davantage les personnages, chose que l’on n’a pas forcément le temps de faire au cinéma et qui peut être frustrant pour un metteur en scène. J’ai quelques idées, alors pourquoi pas réaliser un jour une série pour une chaîne ou une plateforme…









-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


https://www.lafranceagricole.fr/actualites/cultivons-nous-tv-pour-guillame-canet-et-edouard-bergeon-lagriculture-est-devenue-tendance-1,0,875097127.html

Pour Guillaume Canet et Édouard Bergeon « l’agriculture est devenue tendance

Guillaume Canet, le parrain de CultivonsNous.tv et son fondateur, Édouard Bergeon (« Au nom de la terre ») ont renouvelé en 2021 leur partenariat avec Solidarité Paysans, en soutien aux agriculteurs en difficulté.
À travers leur chaîne CultivonsNous.tv, lancée en avril 2020,
Guillaume Canet et Édouard Bergeon poussent la thématique agricole
sur des médias et des services jusqu’ici insondés.


Un an après le lancement de CultivonsNous.tv, avez-vous le sentiment d’avoir atteint votre objectif initial de rassembler citadins et ruraux autour de l’agriculture ?

Édouard Bergeon : Nous atteignons aujourd’hui 60 000 abonnés, payants, de tous les âges et tous les milieux : rural, agricole et urbain. C’est une très bonne première année. Le mouvement devrait encore s’accélérer, puisque nous avons intégré au début du mois la plateforme de vidéos à la demande Brut X, nous serons sur la box d’Orange, en juin, et sur Amazon Prime Vidéo, en septembre. C’est une bonne chose, cela signifie aussi que l’agriculture est devenue tendance. Les plateformes veulent toutes aujourd’hui leur programme agricole.


Guillaume Canet : Il reste encore beaucoup de personnes à sensibiliser à la cause agricole. Mais je me réjouis néanmoins des témoignages d’abonnés, heureux de découvrir des documentaires riches d’informations et de messages positifs.
C’est ce que nous essayons de faire passer. Il ne s’agit pas de dresser que des tableaux noirs, nous mettons en avant les initiatives de personnes qui font bouger les choses dans l’agriculture, l’alimentation et l’environnement.

Au cours des débats tenus autour du film Au nom de la terre, votre regard sur le monde agricole a-t-il changé ?

G. C. : Oui, mon regard a changé, sur une chose en particulier : des solutions existent pour une agriculture plus vertueuse et plus rémunératrice. C’est à nous, consommateurs, de prendre la décision de faire évoluer le produit, de nous rapprocher des agriculteurs pour favoriser les circuits courts. J’ai le sentiment que même les citadins en ont pris conscience.

E. B. : Mon regard n’a pas changé. J’ai grandi dans une ferme. Je viens d’obtenir mon BPREA. Et tout au long de ma carrière de journaliste, à France 2 notamment, j’ai fait des reportages sur des agriculteurs conventionnels et bio, sur la gestion de l’eau, les néopaysans, le vin naturel, sur Paul François face à Monsanto.
J’ai aussi fait un documentaire sur un agriculteur en difficulté, Les fils de la terre, puis un film, Au nom de la Terre. Et je continue ! Mon regard n’a pas changé. Mais celui du monde agricole, peut-être, est-il en train de commencer à changer. Ce qui est intéressant, est que tous nous convergeons aujourd’hui vers une même envie, celle de voir les agriculteurs en bonne santé, avec un revenu décent et des produits de qualité vendus au juste prix

Comment choisissez-vous vos sujets ?

G. C. : Jusqu’à présent, j’ai été le parrain de la chaîne, je me suis engagé et j’ai investi pour la promouvoir, et proposer des idées de sujet. Mais la ligne éditoriale est tenue par Édouard, qui fait un travail formidable pour mettre en avant une grande diversité de documentaires susceptibles d’intéresser des personnes très différentes et surtout d’engager la conversation, pas d’enfermer.

E. B. : C’est mon ventre qui choisit : si je ne sens pas un sujet, je ne le prends pas. Mais je fais en sorte aussi de raconter toutes les formes d’agriculture à travers les documentaires que je réalise, ou qui me sont proposés. Nous disposons d’une centaine d’heures de programmes aujourd’hui. Si j’essaie de faire parler tout le monde, nous ne diffusons pas cependant de documentaires sur les végans. Seul le vivant nous intéresse.


Si vous étiez agriculteur, comment envisageriez-vous votre avenir ?

G. C. : Il est difficile de se mettre à leur place. Certains subissent une telle pression économique ou familiale. Comment penser que nous ferions mieux ? Dans tous les cas, j’essaierai de tenir le coup… Nous avons besoin d’eux !

E. B. : Avec mon BPREA, mon objectif est de racheter de la terre, chez moi, dans la Vienne, et de développer du maraîchage. Mon rêve serait aussi de produire mon propre vin.


______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Marion COTILLARD - Page 3 Dior1011
J’ai été élevée dans une famille géniale, ouverte et généreuse.
Tellement géniale que mon adolescence a été très difficile lorsque
je me suis rendu compte que le monde n’était pas à la hauteur.

M. C. : En quoi le monde extérieur vous a-t-il déçue lorsque
vous étiez adolescente ?
Marion Cotillard : Dès l’âge de 9-10 ans, j’ai souffert de la jalousie
de mes copines d’école qui enviaient je-ne-sais-quoi à ma super
famille tellement ouverte et libre !
Elles me faisaient payer cette liberté.
J’ai appris à me méfier des gens et à m’en protéger.

Pendant des années, je n’ai pas cru à l’amitié féminine.
Entre 10 et 15 ans, je n’ai pratiquement plus parlé à qui que ce soit,
hormis aux membres de ma famille. Je ne comprenais pas la jalousie
de mon entourage . J’avais envie d’être n’importe qui
sauf moi-même, n’importe où sauf à ma place..

M. C. : C’est le théâtre qui vous a aidée à sortir de
cette phase de mutisme ?

Marion Cotillard : Exactement. Avec le théâtre,
j’ai recommencé à m’exprimer en employant des mots que
d’autres avaient déjà utilisés. Parler redevenait simple pour moi.
Le théâtre m’a aidée à retrouver les mots qui m’avaient tellement manqué, à m’ouvrir.


M. C. : C’était quoi, les galères du début ?

Marion Cotillard :
Il faut être forte, croire en sa place au soleil et continuer d y penser.
Quand vous ramez depuis un petit bout de temps et que vous voyez
une comédienne débarquer et faire un film qui rafle tout, vous
ne pouvez vous empêcher de penser : "Pourquoi pas moi ?"


M. C. : Qu’est-ce que vous n’aimez toujours pas en vous ?
Marion Cotillard : Il me reste des résidus de peur des gens, des vieux réflexes
qui remontent à mon adolescence. Cela me met mal à l’aise d’être parfois
encore comme ça. Je suis lente, très lente à la détente.


M. C. : Qu’est-ce qui vous a donné envie de suivre le chemin de vos parents ?
Marion Cotillard : Au départ, cela m’a fascinée de voir des adultes s’amuser
en racontant des histoires. Mon père faisait aussi des spectacles pour enfants
et emmenait sa compagnie partout dans le monde.
Ces voyages nous faisaient
rêver, mes frères et moi. Papa nous écrivait de Hong Kong,
nous ramenait des ponchos du Pérou, etc.
Mes parents étaient libres et passionnés.


M. C. : Est-ce que vous possédez des objets fétiches, des grigris ?
Marion Cotillard : J’en ai eu un pendant très longtemps.....
et j’ai fini par l’offrir à quelqu’un que j’aimais énormément et qui allait très mal.


Une grosse boule en verre que maman m’avait offerte.
Elle était lourde, mais je l’emmenais partout avec moi.
Le verre, c’est merveilleux : arriver à fabriquer du transparent
et du pur en partant d’une matière aussi brute et opaque que le sable !


M. C. : Votre journée idéale, c’est quoi ?
Marion Cotillard : Chez ma maman à la campagne, avec tous ses amis
qui débarquent sans cesse.
Buller toute l’après-midi dans son magnifique jardin au bord de la rivière.
Il se passe toujours plein de choses : des amis viennent faire de la musique,
d’autres viennent cuisiner, discuter. J’y apprends toujours quelque chose.

M. C. : Votre règle de vie ?
Marion Cotillard : Apprendre au moins une chose par jour,
soit dans un livre, soit lors d’une rencontre. Tout est bon à
prendre et à assimiler. Je suis une "gourmande de la vie" !


M. C. : Qu’est-ce que vous aimez chez un homme ?
Marion Cotillard : Avant tout la simplicité. Ensuite, j’ai besoin d’être
protégée, et c’est un sentiment nouveau pour moi.


M. C. : Vous tournez dans beaucoup de premiers longs métrages.
N’est-ce pas un peu casse-cou ?

Marion Cotillard : Ce n’est pas du tout réfléchi. A un moment donné,
je tombe sur des histoires que j’ai envie de raconter et j’y vais.
Mais c’est vrai que cela peut être épuisant de tourner avec des
réalisateurs novices qui ne savent pas toujours comment travailler avec des acteurs.
Un acteur sur un plateau, c’est une éponge, c’est quelqu’un d’hypersensible
qu’il ne faut pas brusquer.


M. C. : Vous avez travaillé avec Tim Burton, aux Etats-Unis. Pouvez-vous
me parler de lui et de son univers ?

Marion Cotillard : C’est un génie. Il sait comment tirer le meilleur de
ses acteurs et a bien compris qu’il ne suffit pas d’appuyer sur des
boutons pour obtenir des émotions. C’est quelqu’un qui a gardé  
le sens du merveilleux, j’ai adoré travailler avec lui. Et puis il est
d’une délicatesse infinie : il m’a envoyé un tableau qu’il avait peint
juste avant la sortie de "Big Fish" en France


M. C. : Pouvez-vous envisager un bébé dans votre petit monde ?
Marion Cotillard : Avant, cela m’était totalement inconcevable, tant l
e délabrement de notre planète et le fait que tout le monde s’en fiche
me font flipper.
Lâcher quelqu’un dans ce monde-là me paraissait impossible.
Et puis j’ai rencontré des membres de Greenpeace, car j’ai
voulu m’engager et faire quelque chose pour les autres. Dès la première réunion,
je leur ai parlé de ma crainte d’enfanter.
Ils m’ont répondu qu’au contraire, je devais faire un jour des enfants
afin qu’ils puissent continuer plus tard mon combat, et cela m’a ouvert les yeux.


Dernière édition par @nnie le Mar 21 Déc - 14:39, édité 48 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyMer 21 Avr - 20:39


ELLE
https://www.elle.fr/People/Tapis-rouge/Tapis-rouge-Fashion-week/Portrait-de-famille-Marion-Cotillard-et-Vanessa-Paradis-devoilent-la-collection-Chanel-Haute-Couture

Le photographe néérlandais   Anton Corbijn   met les stars en scène dans un shooting « Portrait de famille » pour incarner les créations de Virginie Viard. Au comble du chic et tout en jeux de miroirs, les égéries rendent hommage à l’esprit épuré de Gabrielle Chanel.

Marion Cotillard, Vanessa Paradis, Pénélope Cruz et Alma Jodorowsky ont posé dans les nouveaux Salons Haute Couture de l’iconique 31 rue Cambon. A côté des actrices et ambassadrices de la marque, l’actrice Joana Preiss et la chanteuse Izia Higelin portent les robes Chanel issues de collections précédentes. Lily-Rose Depp, égérie de la maison, s’est elle aussi prêtée au jeu, toute en élégance sur les clichés en noir et blanc. Le salon, décoré pour l’occasion par Jacques Grange est inauguré ce mois-ci à Paris. Ce mardi après-midi, la maison Chanel a dévoilé en ligne sa nouvelle collection Haute Couture, un show 100% digitalisé.


https://youtu.be/1GzwIzGwk_k



Après s'être montrée très remontée contre Instagram, lorsque l'un de ses clichés a été supprimé, Marion Cotillard s'était dévoilée plus "badass" que jamais pour son retour sur le réseau social. Depuis, celle qui avait pu compter sur le soutien sans faille de son compagnon, Guillaume Canet, dans sa grogne contre la censure, n'avait pas republié de photo d'elle, préférant dernièrement se servir de la plateforme pour exprimer sa colère et sa peine à l'annonce brutale du décès de Jean-Pierre Bacri. Ce mercredi 27 janvier, l'actrice de 45 ans avait toutefois envie de faire un petit cadeau à ses fans en leur offrant ses multiples visages... En effet, celle qui est souvent (gentiment) moquée par le père de ses enfants sur Instagram a partagé un portrait d'elle en noir et blanc, signé du photographe Anton Corbijn et réalisé dans le cadre de sa collaboration en tant qu'égérie avec la marque de luxe Chanel.




A l'instar de ses consoeurs actrices, Pénélope Cruz, Vanessa Paradis ou encore Lily-Rose Depp, Marion Cotillard fait partie de la grande famille des égéries Chanel. Si elle a récemment dévoilé ses talents de danseuse dans la vidéo de la nouvelle campagne de publicité pour la marque de luxe, la star  a révélé avoir contracté le coronavirus en mai dernier-


Boucles d'oreilles clips, solitaire alluré... Une capsule à quatre mains signée entre la maison Chopard et son ambassadrice de cœur, Marion Cotillard, pour donner corps à une ligne de bijoux qui lui ressemble.

Si on se souvient d'elle parée d'un déluge de carats sur les divers tapis rouges qu'elle a foulés en plus de quinze ans de carrière, Marion Cotillard a pourtant toujours refusé de se faire percer les oreilles.
Une contrainte bien connue de ceux qui la côtoient en coulisses, à l'image de la maison Chopard qui lui réservait toujours une série de clips d'oreilles délicats pour ses apparitions remarquées.

Une affaire de famille entre Marion et Caroline Scheufele, coprésidente de Chopard, qui partagent le même engagement pour l'environnement et qui a naturellement donné vie à cette belle idée : forger la boîte à bijoux idéale de l'actrice



Il aura fallu plus de deux ans d'ajustements et de recherches mutuelles pour voir surgir cette jolie déclinaisons de la ligne Ice Cube, qui aurait dû être dévoilée sous les feux du Festival de Cannes 2020.

Une série de cubes de caractère, taillés dans l'or éthique Fairmined de la maison et calibrés pour le quotidien, que Marion Cotillard a notamment pensé en ear cuffs (à choisir en pièce unique ou en grappe architecturée). Le tout ponctué de diamants au carré qui n'ont rien à envier aux deux pièces grand soir qui rythment la collection : une cascade de diamants taille princesse à porter en dessous d'oreille et un solitaire aux courbes asymétriques où vient se nicher une pierre de 5 carats. Ne reste plus qu'à se plier au jeu du multiporté puisque l'ensemble des sept pièces sont vendues dans un coffret unique et déjà collector.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Marion COTILLARD - Page 3 18capt11



A 100 ans, Chanel N° 5 continue de faire son numéro
Le parfum de Chanel fête cette année son centenaire. Le secret de sa jeunesse : un caractère singulier qui n’a pas cédé aux sirènes de la mode.
Hélène Fulgence avance à pas menus dans les couloirs étroits des réserves de Chanel, situées à Pantin, en Seine-Saint-Denis, dans un lieu tenu secret. La lumière est tamisée et l’hygrométrie pointilleuse. D’un tiroir laqué ouvert dans un souffle, elle tire le tout premier flacon du N° 5 millésimé 1921. La directrice du patrimoine couve d’un regard prévenant cette petite chose fragile et presque décevante tant elle est dépourvue des oripeaux du luxe : « Il est étonnant, ce flacon : on ne voit pas le verre… »
Ancienne directrice des expositions du Musée du quai Branly, elle veille depuis deux ans sur un fonds considérable de 20 000 objets siglés du double C entrelacé, dont 1 500 se rapportent au seul N° 5. Désignant une facture d’un montant de 73,15 dollars, elle poursuit : « Elle a été émise en 1959 par le grand magasin I. Magnin & Company de San Francisco pour l’achat d’un flacon de N° 5, au nom d’une certaine Agnes Flanagan, la coiffeuse de Marilyn Monroe… »
Avoir été porté par l’actrice américaine, comme en atteste une photo prise en 1955 par Ed Feingersh, alors que celle-ci se préparait pour la première d’une pièce de théâtre, n’est pas le seul fait de gloire du parfum centenaire. Intégré pour son esthétique il y a plus de soixante ans à la collection permanente du MoMA, le Musée d’art moderne de la ville de New York, le N° 5 a aussi fait l’objet d’une sérigraphie d’Andy Warhol, en 1985.
https://youtu.be/4yS5gcQKh7M


https://www.instagram.com/p/CG63KpmI3Z3/

N°5. The House of CHANEL
"I've always been fascinated by the House of CHANEL.
It is something I've always dreamed about
It is hard to describe a dream that comes true."
Marion Cotillard tells of her encounter with CHANEL.

https://youtu.be/Q-tb4sURlZA



https://youtu.be/qeMqcApmS7g








https://youtu.be/udrSFDAUFVQ
[/b]

Marion COTILLARD - Page 3 Pml10





____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Marion COTILLARD - Page 3 Marion36
Elle joue comme on marche sur un fil, acceptant le danger comme le déséquilibre.

Alors que la star revient à Cannes pour le troublant « Annette » de Leos Carax,

Marion COTILLARD - Page 3 Mccapt10

elle évoque ses fragilités et ses batailles remportées.
Rencontre avec une actrice intègre.

Il n’y a pas si longtemps, dans le monde d’avant, Marion Cotillard a
traversé une zone de turbulences qui l’a complètement asséchée.
j’ai eu une forme d’overdose, dit-elle en tressant machinalement sa
longue chevelure.
Je n’avais plus envie du tout.
La source s’était tarie », reconnaît-elle en
regardant ailleurs. « Et puis, là, l’envie revient et c’est merveilleux
de la ressentir à nouveau. » Si l’actrice n’a pas renoncé à l’essentiel, c
’est qu’on lui a fait une proposition qu’elle ne pouvait pas refuser.

Soit « Annette », comédie musicale écrite et composée par le plus
baroque des duos pop, les Sparks, et l’éternel « enfant terrible
du cinéma français », le metteur en scène Leos Carax. Un film qui
avance tambour battant, tel un conte de fées horrifique convoquant,
autour du couple formé par Marion Cotillard et Adam Driver (elle est cantatrice,
il fait du stand-up), les grands mythes :
Adam et Ève, la Belle et la Bête, Tarzan et Jane, Dark Vador et Édith Piaf.

De l’union de ces deux monstres aux ego démesurés surgit la plus étrange des
créatures : Annette, mi-pantin, mi-prodige, qui doit autant à Chucky qu’à Pinocchio.
Nous n’en dirons pas plus, Carax prenant tous les risques : celui de nous perdre comme de nous enchanter.
Un ovni à la mesure du talent si singulier de Marion Cotillard qui, depuis la
révélation internationale de « La Môme » et l’oscar qu’elle a décroché au passage,
n’a cessé d’emprunter les chemins les plus escarpés : folle hystérique
chez Christopher Nolan (« Inception »), cul-de-jatte sexy
chez Jacques Audiard (« De rouille et d’os »), prostituée
polonaise chez James Gray (« The Immigrant »), ouvrière
dépressive chez les frères Dardenne (« Deux jours, une nuit )
Des performances de haute voltige qui sont autant de façons de se f
aire peur que d’éprouver son art pour cette comédienne jusqu’au-boutiste.

Joyeuse et attentive, Marion Cotillard nous explique sa méthode en ce beau jour de printemps.

ELLE. Comment avez-vous vécu ces étranges moments de
confinement où tout s’est arrêté ?
MARION COTILLARD. C’est une période qui a amené des choses très
positives et d’autres beaucoup plus sombres.
Quand le monde entier s’arrête comme ça, il y a un souffle qui se coupe et,
en même temps, une bouffée d’air, une pause qui peut faire du bien, qui, moi,
m’a fait du bien.

Cette pause, qui s’est imposée à tous, s’est doublée de questionnements plus
profonds et peut-être un peu plus angoissants.
Que fait-on dans ce monde ? Qu’est-ce qu’on a envie d’y faire ?
Quelle est la place qu’on y occupe? Est-ce qu’on vit vraiment les choses
quand tout va si vite ? Donc, c’était une période malgré tout intéressante.

ELLE. Est-ce que revenir sur les écrans après cette période de crise
et ouvrir le Festival de Cannes avec un film aussi étonnant qu’« Annette »
a une signification particulière pour vous ?
M.C. Oui. Partager des œuvres d’art, et notamment l’œuvre d’un cinéaste
comme Leos Carax, à un moment où l’on a soif d’art, de culture, de retourner
dans les salles de cinéma, d’être bousculé, ça a son importance.

ELLE. Leos Carax est-il un cinéaste avec lequel vous avez grandi adolescente ?
Avec lequel vous désiriez travailler ?
M.C. J’ai une immense admiration pour son cinéma. Je n’ai jamais rêvé de
tourner avec lui,
parce que je ne pensais pas que c’était possible. « Les Amants du Pont-Neuf »
est sorti quand j’étais adolescente,
quand devenir actrice n’était qu’un rêve.
Juliette Binoche était si inspirante pour moi dans ce film.

C’est une actrice qui incarne littéralement ses personnages, qui
fait de longues préparations
et s’engage entièrement dans un projet et dans un rôle.
Le tournage des « Amants du Pont-Neuf », c’est une véritable aventure
de cinéma : le décor qui a été brûlé après le tournage... tout ce qu’on
a raconté à l’époque et qu’on a inventé sur Carax ! Il y avait un véritable
suspense sur le sort de ce film. Ça m’a beaucoup marquée.


ELLE. Vous étiez familière de l’univers musical des Sparks avant de
travailler sur « Annette » ?
M.C. Je ne les connaissais pas, eux, mais j’ai découvert qu’une des
chansons que j’écoutais adolescente en boucle qui s’appelait « Singing in the Shower ».

ELLE. « Annette » est une comédie musicale où tout est chanté en live sur le
tournage dans des conditions
assez extrêmes. Est-ce la prouesse technique à accomplir qui vous a attirée ?
M.C. La première chose qui m’a séduite, c’est Carax
Mais, inconsciemment, je vois bien que je suis attirée par des projets
artistiques où il y a des choses qui ne sont pas évidentes à faire.
Ce qui m’a fait hésiter, car je n’ai pas dit oui tout de suite, c’est que
j’avais des doutes sur ma capacité à y arriver.

Je leur ai demandé, avant de donner ma réponse, de pouvoir consulter
mon professeur de chant : parce que, en plus
du chant en live, il y avait tous les morceaux d’opéra qu’évidemment
je ne pouvais pas chanter.
J’accepte le film en mai, on tourne en août, il n’y a aucune chance,
en si peu de temps, que je maîtrise le chant opératique
et que je devienne une cantatrice ! Et si j’avais une voix différente
dans l’opéra et dans les morceaux pop ?
Ça n’allait pas fonctionner. Mon prof de chant m’a rassurée en me
disant que j’allais parvenir à quelque chose dans le temps imparti.
Je me suis lancée dans le travail. La difficulté est alors devenue un moteur.

ELLE. Vous aimez avoir peur ?
M.C. Si je regarde tous les projets que j’ai choisis jusqu’à présent, il y
a toujours un moment où je me suis demandé si j’allais être à la hauteur
et j’ai besoin de ça. Je sens que la peur va me pousser à me dépasser et
c’est ça qui m’intéresse.
Au-delà de ce que je vais découvrir d’un personnage, c’est ce qui va me
permettre d’aller plus en profondeur dans ma compréhension de la nature humaine.

C’est l’une des raisons pour laquelle je fais ce métier. À titre plus personnel,
j’ai aussi certainement besoin de me confronter à ce qui n’est ni évident
ni immédiatement facile à faire.

ELLE. Dans quel état d’esprit arrivez-vous sur un tournage ?
M.C. J’arrive avec le trac. Mais même un pianiste virtuose, lorsqu’il arrive
sur scène pour un concert, ne sait pas ce qui va se passer,
ce qui peut arriver. Il peut faire une fausse note.
Au cinéma, heureusement, on peut refaire des prises, mais on peut
aussi passer une journée sans trouver.
Ça m’est déjà arrivé et c’est terrible.

ELLE. Est-ce que vous parvenez à contrôler votre image, ou est- ce
quelque chose qui vous échappe ?
M.C. Il y a forcément une partie qui m’échappe et il y aura toujours
des gens pour imaginer des choses qui n’ont rien à voir avec ce que je suis.
Longtemps, j’ai donné des interviews sans demander à les relire et,
quand je les découvrais imprimées,
c’était tellement loin de ce que j’avais dit, tellement loin de moi.
En France, la plupart du temps, mes propos sont totalement modifiés,
même ma façon de parler n’est pas respectée.
Ça peut être extrêmement blessant. La manière de parler, de choisir
ses mots, ça raconte des choses sur soi, sur ce qu’on a dans la tête,
sur ce qu’on a dans le cœur. Donc, effectivement, à un moment donné,
j’ai demandé à relire les interviews, car ça me rendait dingue.
Parler de soi à des gens que l’on ne connaît pas, c’est quand même un t
ruc très particulier.


ELLE. « Annette » parle de la culture de la célébrité qui dévore le public
comme les artistes. Quel rapport entretenez-vous avec la popularité ?
J’imagine que vous l’avez désirée, mais que ça a modifié votre vie aussi ?
M.C. Forcément, ça modifie ma vie de rencontrer des gens qui pensent
savoir tout de moi.
Mais ce besoin de reconnaissance, quasi pathologique chez les artistes,
est-ce que ça les apaise quand ils l’obtiennent ?
Je ne sais pas, je ne pense pas. Je crois que, si on ne se respecte pas
soi-même, qu’on ne porte pas sur soi un regard bienveillant, la célébrité
est plus déstabilisante que constructrice. Et je suis passée par toutes
ces phases : avoir envie d’être célèbre et ne pas comprendre pou
rquoi,ne pas me trouver assez aimable pour recevoir tout cet amour.

D’accepter l’amour qu’on me porte. Tout ça est très subtil, c’est un
chemin mouvementé, vivant, mais très intéressant à vivre, en fait.

ELLE. «Annette» évoque les rebondissements de l’affaire Weinstein,
avec lequel vous avez travaillé et sur lequel vous vous êtes exprimée.
Qu’est-ce qui a changé dans votre métier depuis sa chute ?
M.C. Assister, de mon vivant, à cette révolution féminine me bouleverse.

Maintenant, dans les faits, il y a des choses qui bougent, certes, mais il
reste du travail. Toutes ces choses que l’on a acceptées pendant si longtemps
et qui n’étaient pas acceptables
Mais on n’est qu’au début de cette libération. Une personne qui subit,
c’est aussi une personne qui a accepté de subir. Il faut bien comprendre
que c’est parce qu’elle n’avait pas le choix, qu’elle était sidérée, sous le choc.
Or, aujourd’hui, on sait qu’on a le droit de ne pas accepter, et ça, c’est le début
d’une vraie libération.
On parle beaucoup du féminin, mais il y a aussi une libération masculine.
Les hommes vont avoir un gros travail à faire pour admettre qu’on ne subordonne
pas la femme dans quelque situation que ce soit. C’est trouver comment aller vers
un nouvel équilibre du féminin et du masculin qui m’intéresse dans ce bouleversement.

ELLE. Le désir des autres pour une actrice, c’est un carburant ou un asservissement ?
M.C. Une actrice, c’est effectivement quelqu’un qui va construire sa carrière
sur le désir d’un artiste de raconter une histoire avec et à travers elle.

Quand on commence ce métier, on ne sait pas où on va, si on réussira
à faire carrière, même si on travaille énormément.
C’est moins instable si on choisit de devenir médecin ou enseignant.


Une actrice ne sait pas si elle pourra vivre de son métier,
il y a là une faille dans laquelle certains se sont engouffrés.


Dernière édition par @nnie le Ven 22 Avr - 5:48, édité 50 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyMer 21 Avr - 20:43

"ANNETTE", le prochain Leos Carax

Marion COTILLARD - Page 3 Annett11


Marion COTILLARD - Page 3 Gettyi18


Annette» de Leos Carax : comment les Sparks ont fait chanter Marion Cotillard
Les frères Mael, qui forment le duo pop Sparks, ont signé la musique et l’histoire
du nouveau film de Leos Carax, «Annette», qui fera ce mardi l’ouverture
du 74e festival de Cannes, avec Marion Cotillard et Adam Driver dans les rôles principaux.
Rencontre avec deux musiciens américains aussi cinéphiles que francophiles.
« Annette » va faire l’ouverture et l’événement au 74e Festival de Cannes, mardi 6 juillet.
Le nouveau Leos Carax va aussi révéler au grand public un duo américain cultissime, Sparks.
Les frères Mael, Russell, 72 ans, le chanteur extraverti, et Ron, le clavier moustachu stoïque, 75 ans,
ont non seulement signé la décoiffante musique du film, entre pop, rock et baroque, mais aussi l
’histoire de cette comédie musicale atypique, sombre et étrange, plus proche de « Phantom
Of The Paradise » que de « La La Land ».
Nous avons rencontré à Paris ces gentlemen californiens à l’excentricité et l’élégance toutes
britanniques à l’occasion de la sortie de la bande originale du film, ce vendredi, et d’un passionnant documentaire




LEOS CARAX

Huit ans après le stupéfiant "Holy Motors", avec Denis Lavant et Eva Mendes,
celui qui se faisait surnommé "l'enfant maudit du cinéma français" à ses
débuts revient avec un sixième long-métrage extrêmement attendu.
Après plusieurs années à en entendre parler sans concrétisation,
du projet de Leos Carax

qui  finalisait son casting en mai dernier. L'actrice française, adulée par
le tout Hollywood, a évoqué cette ambitieuse création: "Tourner avec un
cinéaste aussi particulier, singulier et créatif lui donne le sentiment d'être partie
prenante d'une oeuvre d'art. C'était une aventure unique, j'ai fait des choses
sur ce film que je n'avais jamais faites et que je ne referai sûrement jamais.
Il a une vision du monde et une manière de faire du cinéma qui
n'appartiennent qu'à lui.
Avec lui, on est à chaque instant porté par une intensité et une exigence
qui poussent à se dépasser

Dans "Annette", Marion Cotillard incarne la chanteuse d'opéra de "ce film
entièrement chanté". À contrario du biopic "La Môme" (2007) d'Olivier Dahan,
où la voix d'Edith Piaf était reprise, la comédienne a dû réellement donner
de la voix et n'a eu que "deux mois de préparation avant le tournage".
Un défi de taille comme elle le relate : "Le caractère unique de cette
comédie musicale est que Leos tenait à ce que toutes les chansons soient chantées
en direct sur le plateau. Nous n'étions donc pas en play-back sur des morceaux
préenregistrés avant le tournage, comme souvent sur ce type de projet.
On se retrouve à chanter dans toutes les situations, y compris des positions
physiques qui ne facilitent aucunement le chant. Pour Leos, le live n'est
pas un pari, simplement une nécessité.
elle a été bouleversée par la fougue de son film "Les Amants du Pont-Neuf"
(1991) qu'elle découvre au commencement de sa carrière,  elle était le
premier choix du réalisateur pour ce rôle :Leos m'avait proposé ce rôle
mais j'étais enceinte, et je ne voulais pas travailler immédiatement après l
'accouchement comme je l'avais fait auparavant, car cela avait été source
de fatigue et d'une certaine forme de frustration.
La date de sortie n'est pas encore établie mais est attendue avec une
grande impatience
Peu d’informations a filtré jusqu'ici sur cette nouvelle réalisation, on sait
uniquement qu'il s'agissait d'une première pour Carax : une comédie musicale
tournée en langue anglaise.
Produit par Amazon Studios, Annette n'a pas encore de date de sortie mais
on espère qu'il sera prévu pour Cannes 2021.

LE FIGARO

https://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-9715013/Adam-Driver-Marion-Cotillard-raise-daughter-strange-powerful-destiny-Annette.html



"Annette", un film de Leos Carax avec Marion Cotillard et Adam Driver.
Sortie le 6 juillet 2021.

C'est officiel, on sait quel film ouvrira la 74e édition du Festival de Cannes,
lancé le 6 juillet : Annette de Leos Carax, un drame musical avec Marion Cotillard
et Adam Driver. La bande-annonce vient d'être dévoilée.

Le Festival de Cannes aura bien lieu : conformément aux souhaits
(et à la détermination) de son directeur, Thierry Frémaux, sa 74e édition s
e déroulera bien du 6 au 17 juillet. Et l'on a appris ce lundi quel serait le film
d'ouverture : Annette, de Leos Carax, avec Marion Cotillard et Adam Driver.

Un long-métrage dont on pensait déja qu'il ferait partie de la sélection du festival
l'année dernière, avant que celui-ci ne soit annulé en raison de la pandémie de Coronavirus.

Il s'agit du sixième long-métrage du réalisateur français, déja présent sur la
Croisette en 2012 avec Holy Motors. Annette sera son premier film en langue
anglaise, et sa toute première comédie musicale. Il raconte l'histoire d'amour
d'un couple formé par un comédien de stand-up (Adam Driver) et une cantatrice
(Marion Cotillard), dont la naissance de la fille, un être mystérieux «au destin
exceptionnel», va bouleverser l'existence.


Annette est né d'une idée originale du duo américain Sparks, formé par les frères
Ron et Mael Russell, qui signent également la bande-originale du film.
La bande-annonce laisse deviner le style flamboyant et théâtral cher à Carax,
où la musique occupe ici une place de premier plan. On y repère également
Simon Helberg, inoubliable Howard Wolovitz dans la série Big Bang Theory,
ainsi que la chanteuse Angèle, qui tient un petit rôle et qu'on aperçoit furtivement
dans la bande-annonce. Reste à savoir si tous se prêteront, le 6 juillet, à la traditionnelle
montée des marches, en fonction de l'évolution des règles sanitaires.





Marion Cotillard et Adam Driver en ouverture du festival de Cannes
Marion COTILLARD - Page 3 C222ap10
Marion Cotillard sera la première star à fouler le tapis rouge
du festival de Cannes, au bras de l’Américain Adam Driver. Ils sont les héros du
sixième film de Leos Carax, « Annette », projeté en ouverture et en compétition.

Le jury de l’édition 2021, qui se déroule du 6 au 17 juillet, est présidé par Spike Lee.


l’histoire de Henry, un comédien de stand-up à l’humour féroce, et d’Ann,
une cantatrice de renommée internationale.  
Une love story

Annette est le prénom d’un bébé de l’amour. Le premier enfant d’un couple d’artistes.
Lui, c’est Henry, un comédien de stand-up à l’humour féroce, incarné par Adam Driver
( Paterson, Star Wars, BlacKkKlansman ). Elle, c’est Ann, une cantatrice
de renommée internationale, star glamour, car c’est Marion Cotillard qui l’incarne.

L’actrice retrouve un rôle proche de celui qu’elle jouait dans La Môme, le biopic
sur Édith Piaf grâce auquel elle a remporté l’Oscar de la meilleure actrice, en 2008.

Le retour de Leos Carax
Le film Annette est le sixième long-métrage du réalisateur français Leos Carax,
mais son premier film en langue anglaise.
Annette sera projeté en ouverture du festival de Cannes et en compétition.
Il sortira simultanément dans les salles de cinéma françaises, le 6 juillet.

Leos Carax remonte les marches de Cannes neuf ans après Holy Motors ,
avec Denis Lavant et Édith Scob, qui figurait déjà en compétition.
Le cinéaste français est un habitué de la Croisette : il était déjà en lice
pour la Palme d’or avec Pola X , en 1999.

Un scénario et une musique des Sparks
Annette est une comédie musicale, composée à 95 % de chansons, et elle
est signée par les frères Mael, le duo du groupe pop californien Sparks.
Ron Mael, 75 ans, l‘auteur-compositeur principal des Sparks, et son
frère Russell, 72 ans, ont travaillé pendant plusieurs années à ce projet,
qui a mis huit ans à aboutir La production a notamment été ralentie par les
engagements de tournage d’Adam Driver dans la saga Star Wars.

Pour le rôle d’Ann, interprété par Marion Cotillard, d’autres stars avaient
été pressenties : Rihanna, Rooney Mara ou encore Michelle Williams.


https://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-9907505/Marion-Cotillard-stuns-strapless-premiere-Adam-Drivers-new-film-Annette.html









Exclusive Interview – Marion Cotillard on Annette,
live singing, and Leos Carax’s brilliance
AUGUST 19, 2021 BY ROBERT KOJDER

Robert Kojder chats with Annette star Marion Cotillard
Annette is currently undergoing a limited theatrical release but also begins streaming
on Amazon Prime August 20th. If you have any inkling for watching a bizarre musical
that encapsulates everything from catchy choruses to emotion to unsettling imagery
to demented laughter to satire on celebrity love, I strongly urge giving it a shot.

Even if someone hates it, the ending is unshakable. Annette is a one-of-a-kind masterpiece
worth seeking out. With that said, it was an absolute pleasure to chat with Marion Cotillard,
one of the greatest actors working today, about her work on the film.

Robert Kojder: It’s nice to meet you, first I just want to say that Annette is
my favorite movie of the year so far.

Marion Cotillard: Thank you!

It’s so weird and amazing. And I love it. So may we start the interview?
Yes!

So one of your major reasons for signing onto Annette is because you think
Leos Carax’s Holy Motors is a masterpiece, which it is, but what is it about that
movie and his body of work that really made you want to work with him?

I do think Holy Motors is a masterpiece. It’s one of the greatest movies I’ve ever seen.
I think Leos is an amazing artist. He’s a poet, a peculiar human being.
I felt so lucky he asked me to work with him.
And when I read the script of Annette
I never try to find a connection between me, my life, and a character, but the
connection there was obvious.
One of the themes of the movie that really resonated
in me was the need for recognition that any human being will face.
Artists, especially, will have to deal with this need for recognition almost all their life.
So I was very interested
to explore what is the need for recognition, where it comes from, where it leads you, and
to explore it through another person other than myself.

So this was initially conceived as a Sparks concept album with the brothers initially
playing Henry and the Conductor. And from what I understand, Ann was sort of in
the background of that album. When this got turned into a movie, did you work with
Leos Carax and Sparks to expand the character for the movie? Or did they do that
themselves in the script?

Actually when I came on board I had heard about the movie two years before because
Leos reached out to me around five years ago to talk to me about this project,
but I was not available when they wanted to shoot the movie.
So it was really heartbreaking for me to tell him that I couldn’t do his movie
when he’s such a rare director. He has only directed six movies in 40 years.
But I was lucky enough that they didn’t find the money when they wanted to shoot.
So two years later, they came back to me, and then I read the script.
Before I got on board, like officially, it had been like four years since they
had been working on the script. So basically everything was there.
Was there anything that you wanted to change at all or was it just fine the way it was?
Not really. I felt that I had the space to give what the character needed
to be vibrant and alive.

Speaking of Sparks, the opening number ‘So May We Start’ really sets the
tone of movie and it looks like everyone’s just having a blast singing that song.
So I’m curious if that’s the first scene of the movie you shot to get on that
wavelength of what the movie is?

It was actually the last part of the shooting.
The movie takes place in LA, but we shot most of the movie in
Europe and we were lucky to be able to come to LA to finish outside there.
So, we wrapped in Europe and we came here for a few days and we shot
a few scenes included, including, ‘So May We Start’ and ‘This is the End’,
the closing scene.
And it was such a wonderful moment because it was Leos’ dream to
come and shoot those scenes in LA. There was a lot of joy. We had
known each other for months so to be all together after this unique experience
and here in LA, it was, it was really strong and powerful and, brought a lot of joy.

That sounds like a fun time. So you’ve played singers before, and you have
an Oscar for doing so, but for Annette because it’s all live singing,
do you throw everything out the window that you have learned, or
are there things you take from those performances into this movie?

Yeah, well in La Vie En Rose, I didn’t sing because it was actually, Édith Piaf’s voice.
I really wanted to reach perfection in the lip-sync so people would actually really
think it was me singing. The fact that Annette is live was very stressful, but at the
same time, so exciting because the whole movie is singing.
So it would have been kind of frustrating to lip-sync the whole movie,
even your own voice. But the experience of singing live adds something to
the movie and makes it more special because there’s all this action that you have
to do, like swimming, dancing, running, smoking cigarettes, and it’s kind of hard
to find the balance between good singing and delivering emotion and at the same
time, doing all the things you have to do and not alter the sound too much.
What was interesting as well is that Leos was looking for accidents, like when
you cannot breathe anymore because you’re laying down and singing which
is super difficult, but then it adds something because he wanted it to be real.
He didn’t want beautiful singing while you’re lying down, because it won’t be as
beautiful as when your whole body is involved in the music and in the song.
So it was very interesting to accept that the sound and the singing wouldn’t be
perfect, but we were not looking for perfection.
We were looking for emotion and sometimes we were out of breath and
it was good and we used it.

The movie is definitely emotional. So we have to wrap things up, but I just
want to say you did a movie called Rust and Bone years ago that, as a physically
disabled person, that performance means a lot to me. So I’m just wondering
if there’s anything about that performance you remember fondly or still take with
you into your day-to-day life?

Oh, that is one of my favorite movies I have done! That was such a strong
experience. I think every movie and every experience that I have through
another person/character opens my heart and my mind a little more.
And that movie really stayed with me and is still with me.
Thank you! You’re a legend and thank you for your time.
Thank you very much.



https://www.parismatch.com/People/Marion-Cotillard-rayonnante-a-une-projection-speciale-d-Annette-a-Los-Angeles-1753816#Matt-Newman-Devyn-McDowell-Marion-Cotillard-Simon-Helberg-et-Scott-Foundasnbsp
Marion Cotillard rayonnante à une projection spéciale d'Annette" à Los Angeles
mercredi 18 août.
La star française est à Los Angeles pour la promotion d'«Annette» aux Etats-Unis.
Marion Cotillard connait bien les «anges» de la Californie. La star française était à Los Angeles
mercredi pour la projection exceptionnelle d'«Annette» du réalisateur français Leos Carax.
Dans ce film unique, elle interprète Ann, une cantatrice de renommée internationale qui vit une
passion tumultueuse et musicale avec un comédien de stand-up, Henry, interprété par
Adam Driver - absent mercredi soir.
Sur le tapis rouge, Marion Cotillard était accompagnée de ses partenaires de jeu
Simon Helberg (le chef d'orchestre) et Devyn McDowell.

Les frères Ron et Russ Mael, le célèbre duo de The Sparks, qui ont composé la
musique et écrit le scénario original, étaient également présents alors que Leos Carax,
lui, a préféré fumé une cigarette plutôt que d'affronter la meute des photographes...

Sorti en France le 7 juillet 2021 et récompensé du prix de la mise en scène
à Cannes, «Annette» a rassemblé près de 300 000 spectateurs en France.






Marion COTILLARD - Page 3 416




--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Son oscar pour "La môme" auraient pu la figer dans son statut de star.
Mais Marion Cotillard avoue avec enthousiasme continuer
d'apprendre chaque jour.
Dans sa vie d'actrice mais aussi
dans sa vie privée, interrogeant son rapport à la crise sanitaire,
ses choix de femme et ses engagements.

Une actrice éblouissante, un scénario magnétique, une bande
originale décoiffante… et aux manettes, un réalisateur culte dont
chaque opus est attendu avec autant d'impatience que d'excitation.
Pour célébrer nos retrouvailles avec le septième art et mettre enfin
un terme aux hostilités culturelles, il fallait bien une sortie XXL, un
film qui crève l'écran : Annette de Leos Carax, et son casting cinq
étoiles, réunissant une star absolue, Marion Cotillard, et le talent
le plus en vue d'Hollywood, l'irrésistible Adam Driver.

Un couple de cinéma glamour pour incarner ce "drame musical"
en anglais et presque entièrement chanté, qui nous embarque
au cœur de l'histoire d'amour, aussi lumineuse que sombre, entre
deux artistes au sommet de leur gloire : Ann, sublime chanteuse
d'opéra et Henry, comédien de stand-up au charisme féroce.

De la naissance de leur passion à celle de leur fillette Annette,
enfant mystérieuse dont le destin hors du commun va bouleverser
leur vie, ce film construit sur un scénario et une musique des Sparks
marque aussi le retour éclatant du Festival du Cannes, annulé l'an dernier.
En compétition, Annette sera projeté en avant-première mondiale lors
de la soirée d'ouverture de cette 74e édition, en même temps que
sa sortie en salles

Pour renouer avec ses paillettes et ses affiches de haut vol, la Croisette
ne pouvait rêver tapis rouge plus flamboyant.
À quelques semaines de sa montée des marches, rencontre avec
une Marion Cotillard vibrante, tout à la joie de renouer
avec le public, impatiente de fêter le retour du cinéma dans nos vies.


Marie Claire : Avant de tourner avec lui, quelle idée vous faisiez-vous
du cinéma et de la personnalité de Leos Carax, réalisateur culte aux
yeux de beaucoup ?

Marion Cotillard : J'avais vu tous ses films. À l'époque où il tournait
Les amants du Pont-Neuf, j'apprenais le métier. Et je regardais
Juliette Binoche en rêvant. Elle était si incandescente et si engagée
dans ce qu'elle faisait… c'était le genre d'actrice que je voulais être.
Certaines scènes du film m'ont tellement marquée.

Et puis, il y a eu toutes ces rumeurs autour du tournage, la
flamboyance du projet de Carax, et cette question : allait-il réussir à
terminer son film ? Je l'ai toujours considéré comme un très grand artiste.

Cette part de mystère autour de lui me plaît aussi.
Quant à Holy motors,
c'est l'un des plus beaux films que j'ai vus. Être emmenée par un tel metteur
en scène, c'est un voyage profond, unique. C'est un génie, et je pèse mes mots !

Le film est presque exclusivement chanté. Comment avez-vous travaillé ?
Je dois en effet n'avoir qu'une seule réplique "parlée".

De surcroît, mon personnage, Ann, est une grande chanteuse lyrique, arrivée au
sommet, et il y a des passages où elle chante sur scène.
D'où une certaine pression ! Avant d'accepter le film, j'ai ressenti le besoin de voir
un prof de chant, pour savoir s'il me jugeait capable et si je n'allais pas me
lancer dans un truc fou.

Je n'avais pas peur de me casser la gueule, mais je voulais être à la hauteur
de ce que Leos attendait.

Vous avez donc pris des cours pour apprendre le chant lyrique ?
J'ai accepté le film en mai et on tournait en août, il était évident que je n'allais
pas devenir une chanteuse d'opéra en quelques semaines. Mais j'ai fourni tout
de même un gros travail, car la voix d'Ann doit être sublime…
C'est aussi ma voix que l'on entend, car il fallait conserver mon timbre,
mixée bien sûr avec celle d'une chanteuse lyrique.
Ce qui caractérise aussi cette comédie musicale, c'est que Leos ne voulait
que du live.
D'habitude, sur ce genre de films, les chansons sont enregistrées
en studio et les acteurs les chantent en play-back sur le plateau.
Ce live ajoutait de l'anxiété et en même temps c'était très excitant.
Il m'a fallu trouver le savant dosage entre le chant de la cantatrice et
celui des parties jouées et dialoguées.
Savoir transposer toutes les émotions
du personnage en chantant, avec parfois même une certaine pudeur.
C'est un exercice délicat.Acting, ego et besoin de reconnaissance


Que distingue, selon vous, ce personnage d'Ann de ceux,
un peu à la marge que vous avez incarnés ces dernières années ?
On pense à Stéphanie dans De rouille et d'os, Sandra dans Deux jours,
une nuit ou encore à Gabrielle dans Mal de pierres…

Question difficile ! Peut-être son côté sombre derrière une
apparence si lumineuse. Ce personnage d'Ann est d'une
richesse incroyable, il évolue au fil de son histoire d'amour
avec Henry, un comédien de stand-up en pleine gloire lui aussi.
Elle apparaît douce, presque timide, à la fois forte et à
fleur de peau.
On va en apprendre beaucoup sur elle.
De tels rôles sont rares à trouver, et Leos m'a nourrie avec,
par exemple, des interviews de Romy Schneider, pour guider
tel ou tel regard. Il est extrêmement précis dans sa direction d'acteur.


Le film interroge le métier d'artiste, le rapport au public,
le besoin de reconnaissance dans le regard des autres.
Quel écho cela a-t-il trouvé en vous ?

Ce besoin de reconnaissance est une pathologie partagée
par tant d'êtres sur cette planète…
On peut parfois avoir toute la reconnaissance du monde,
cela ne change rien à ce besoin toujours vif d'être reconnu.
Cela raconte quelque chose de l'ego, et c'est ce que j'aime
particulièrement dans ce film : il montre comment cet ego va
nous permettre d'atteindre une forme d'accomplissement et,
en même temps, il a une part sombre qui peut aussi nous éloigner
de nous-mêmes, se transformer en quelque chose de très
destructeur, de monstrueux avec ceux qu'on aime.

Ce besoin de reconnaissance est évidemment fort dans notre métier.
J'y suis confrontée dans ma vie de femme et d'actrice, et j'ai mis
énormément de temps à l'assumer.

Et avez-vous appris à vous en libérer ?
Il m'a fallu du temps pour prendre conscience que ce besoin pathologique
n'est jamais assouvi par une reconnaissance extérieure à soi. On peut avoir
toute la reconnaissance du monde, il y aura toujours quelque chose
qui ne se calme pas si la reconnaissance ne vient pas de soi-même.

Ce film parle aussi de la compétition entre deux personnes qui brillent.
En partageant la vie de Guillaume Canet, vous êtes-vous retrouvée dans cette situation ?

Dans le film, cette compétition fait naître un ressentiment, situation qui
peut exister alors même qu'on aime l'autre plus que tout.


Avec Guillaume,heureusement, on échange beaucoup, on parle
de ce qu'on expérimente dans nos métiers.

On est très honnêtes l'un avec l'autre, il n'y a pas la place pour
le ressentiment .

Depuis bientôt 15 ans, Marion Cotillard partage la vie de Guillaume Canet.
Ils sont inséparables mais le mariage pas leur truc.

Dès que quelque chose 'pique', nous échangeons.
C'est vraiment cela le cœur de l'intimité : avancer ensemble

Mais on n'a pas été confrontés non plus à des périodes où l'un aurait
manqué d'une forme de reconnaissance.



En revanche, il m'est arrivé par le passé d'être en couple avec des hommes
qui travaillaient moins que moi, alors qu'on faisait le même métier,
et je ne me rendais pas bien compte à quel point cela pouvait être
douloureux d'être considéré comme la personne "qui accompagne"
celle qui est dans la lumière. Je l'ai compris plus tard.

Depuis, j'essaie de veiller à ce que mon entourage bénéficie
d'autant d'attention que moi quand il est à mes côtés.

Vous entamez ensemble le tournage d'Astérix et Obélix
L'Empire du Milieu, qu'il réalise.
Est-il important, quand on est un couple d'artistes,
d'avoir des projets communs pour éviter de s'éloigner ?

Ma première réaction serait de vous dire que ce n'est pas
forcément important, que notre envie de travailler ensemble
vient comme ça, naturellement.
Mais en y réfléchissant, je me dis que si l'on était complètement
comblés l'un et l'autre en faisant nos films chacun de son côté,
on n'aurait pas ce besoin de travailler ensemble.
Et je me demande quelle réaction j'aurais s'il confiait des rôles
que j'aurais pu jouer à d'autres. Je ne suis pas sûre que je le
vivrais très bien !

J'admire profondément le réalisateur qu'il est, au-delà du fait
que c'est l'homme que j'aime.
Je suis impressionnée par sa façon de raconter des histoires.
Ce métier, c'est aussi une passion et ce serait dommage de ne pas la partager.
Rompre avec ses personnages

Annette est aussi l'histoire d'un drame passionnel, qui évoque
les violences faites aux femmes. Jusqu'à quel point ce thème vous touchait-il ?

J'ai du mal avec cette expression de "drame passionnel",
qui sonne comme une excuse.

Un homme violent reste évidemment un être humain qui se bat contre lui-même
et qui n'arrive pas à trouver le chemin pour résoudre un désastre intérieur.

Mais je ne pense pas que la passion ait vraiment sa place pour expliquer
les violences conjugales.

Vous avez souvent parlé de la grande difficulté que vous aviez eue
à vous séparer du rôle de Piaf dans La môme, tant votre implication
avait été grande. Avez-vous appris à prendre plus de distance avec vos personnages ?

La rencontre avec un rôle reste une histoire d'amour.
Même quand les personnages incarnés sont moins aimables, ou violents,
ou difficiles à comprendre.
Mais cette histoire débouche irrémédiablement sur une rupture. Et heureusement !
Jouer un rôle, c'est partager une relation avec quelqu'un à l'intérieur de soi,
donc forcément cela impacte énormément.

Avec l'expérience, je sais mieux cloisonner
Depuis La môme, j'ai appris cela.
Aujourd'hui, j'ai conscience qu'il y aura rupture et d'une certaine manière, deuil.
Avant, je pensais qu'en professionnelle, mon travail allait s'arrêter quand
le tournage prenait fin.
Mais pas du tout !

Jouer un rôle, c'est partager une relation avec quelqu'un à l'intérieur de soi,
donc forcément cela impacte énormément.

J'ai aussi deux enfants, donc le devoir de le faire.
Ils m'ont d'ailleurs appris, sans le savoir, à faire une
rupture douce mais assez rapide avec mes personnages.

Vous emmenez vos enfants sur vos tournages de temps en temps ?
Ils détestent venir sur mes films.
Avec ma fille, quelque chose m'a marquée.
Elle est venue un jour sur un tournage, elle était dans
mes bras, elle avait 2 ans. Il y a une vibration différente
de soi quand on tourne, même entre les prises, on n'est pas dans
le même état que d'habitude.

Elle m'a posé une question qui m'a d'abord fait rire, puis
qui m'a fortement interrogée : "Elle est où maman ?" m'a-t-elle demandé.

J'ai trouvé cela très révélateur. Et très beau. Les enfants sentent tout
Et ils ont une manière tellement juste, parfois, de nous remettre dans le présent.

Je lui ai expliqué que mon métier, c'était de traverser la vie de
certaines personnes, et qu'en même temps, leurs vies à elles me
traversaient aussi.
Et que c'était certainement pour ça qu'elle me sentait différente sur un tournage.

Y a-t-il des registres de jeu que vous adorez et pour lesquels les réalisateurs
ne pensent pas assez à vous ?

J'adore la comédie mais je n'y excelle pas !
C'est le même métier et en même temps c'est un univers totalement différent,
qui m'attire.
Pour moi, c'est un terrain à risque car, même si c'est cliché de le dire,
c'est beaucoup plus difficile de faire rire que d'émouvoir.

J'ai du travail pour m'améliorer dans ce registre, je n'ai pas
encore envoyé les bons signaux pour qu'on pense à moi.

Mais je sais que ça viendra.
J'aimerais un jour atteindre cette liberté, cette chose mystérieuse
qui fait que, tout en étant sincère, on va trouver son clown.
Je suis fascinée par les actrices qui y parviennent.

À qui pensez-vous ?
À Virginie Efira. Elle est capable de tout jouer, elle m'impressionne
énormément.
Juliette Binoche aussi. Regardez ce qu'elle fait dans Décalage horaire,
alors qu'elle est par ailleurs une grande tragédienne.

Je pense aussi à Isabelle Huppert, Catherine Deneuve,
qui sont très à l'aise et très bonnes dans des comédies…

Je n'ai pas cette facilité-là.
Mon clown intérieur ne surgit pas naturellement. Pour l'instant .


Pandémie et conséquences
À une époque, vous avez beaucoup enchaîné les films, vous aimiez travailler énormément. Cela vous rassurait ?

C'était même une forme de boulimie ! Ma vie d'actrice était à un tournant,
des réalisateurs merveilleux me proposaient des rôles. C'était difficile de choisir,
j'avais envie de tout faire. Mais mon fils est arrivé, j'ai tourné quatre ou
cinq films lors de sa première année, tout ça en le nourrissant, c'était fou quand
j'y repense.
Ça a créé de la douleur chez moi, une sorte de séparation interne que
je n'ai pas eu envie de revivre.

J'ai rencontré Leos Carax pour Annette quand j'étais enceinte de ma cadette.
Ses dates de tournage coïncidaient avec les premiers mois de ma fille,
j'ai tout de suite dit non. La vie a bien fait les choses : deux ans plus tard,
il n'avait pas encore tourné son film, et j'ai pu revenir dans le projet.

Aujourd'hui, j'enchaîne beaucoup moins les tournages, mais je travaille
toujours énormément mes rôles.

Comment avez-vous vécu ces moments de pause forcée imposés par les confinements ?
J'ai vécu le premier confinement comme un soulagement de voir le
monde entier s'arrêter en même temps. J'ai trouvé cette sensation fortement agréable.

Cela a aussi laissé du temps à l'introspection, difficile d'habitude à cause
d'un rythme effréné.

Quand on se pose, il n'y a pas toujours que du soulagement, il y a
aussi ces interrogations : quelle est ta vie ? Qu'est-ce que tu en fais ?
J'accueille ces moments comme une expérience, même si elle est parfois déstabilisante.

Je vois toujours le verre à moitié plein, et je trouve dans les périodes plus
complexes de la vie une étape qui m'amène à apprendre des choses sur moi
et sur les autres.

Maintenant si vous me demandez comment je vis aujourd'hui cette pandémie,
je ressens tout de même une grande tristesse.

J'ai envie de voir les gens démasqués, envie qu'on puisse se toucher
les uns les autres. Je n'en peux plus !

Je suis quelqu'un de très positif et malgré ça, quand je vois que le
contexte peut me pousser à avoir de grands moments de déprime,
je trouve ça vertigineux.
Ma fille vient de commencer l'école, en première année de maternelle elle ne voit que des gens masqués. Cela me terrifie.

La pandémie a-t-elle accéléré votre envie de quitter Paris ?
J'avais déjà quitté Paris avant. Je n'ai pas voulu fuir, j'aime cette ville et
son énergie, j'y suis née et je me sens profondément parisienne.

Même si je rêve qu'on transforme les villes, et que le réseau énergétique
y soit plus vertueux… Je ne voulais pas partir, mais ça s'est trouvé comme ça.
On a trouvé un endroit dont on est tombé amoureux et donc on a bougé.

La crise que nous traversons avec le Covid vous a-t-elle fait franchir
un cap supplémentaire dans vos convictions écologiques ? Est-ce une nouvelle étape ?


Non, parce que cette partie de ma vie a toujours été en évolution.
J'ai toujours fait en sorte de m'améliorer.

Et je continue à apprendre,
à faire bouger mes comportements au quotidien, à être inspirée
par des gens qui ont opté pour des changements radicaux.

Certains achètent un terrain pour y construire leur maison en bois,
ils produisent leur énergie.
Je trouve ça admirable. Je ne me vois pas opérer dans ma vie un changement
aussi radical mais je célèbre ceux qui le font.

Comment continuez-vous, justement, de traduire vos engagements au quotidien ?
Pour résumer, je veux être consciente de l'impact que j'ai en tant que
consommatrice.
À tous les niveaux. Et plus je me connecte à moi-même,
plus je me sens connectée à une merveilleuse humanité.
Cela me fait grandir en tant que femme, et le sentiment d'un lien profond
avec d'autres influe forcément sur ma façon de vivre et de consommer.

Vous pourriez envisager de lâcher un jour votre carrière pour défendre
à plein temps vos convictions, à la manière d'une Audrey Hepburn ?

J'aurais toujours besoin d'être créative, je n'arriverais pas à consacrer toute
ma vie à un combat. Il me manquerait quelque chose.

Mais on peut aujourd'hui inventer de nouvelles formes de narration tout
en défendant des causes fortes. Il y a plein de manières de le faire.
Je pense au travail de Cyril Dion, par exemple.
De mon côté, j'ai coproduit un documentaire réalisé par Flore Vasseur,
Bigger than us [documentaire sur de jeunes activistes et leur combat pour
protéger l'environnement, la liberté d'expression, l'accès à l'éducation… ndlr].
Pour moi, c'est une façon de participer à une création, tout en partageant
ce qui m'inspire profondément dans la vie.


[/url]Marion COTILLARD - Page 3 Ghjkl10




Marion Cotillard, la" môme verte " Française
Engagée sur tous les terrains liés à l’écologie, celle qui fut une Piaf inoubliable -
(la vie en rose)
est l’égérie à la fois de Chanel et de Greenpeace.
Un grand écart pour l'actrice française Marion Cotillard, 44 ans, qui,
sans un téléphone impromptu
de Tim Burton, un jour de 2003, serait peut-être
devenue militante à temps plein.

Comme un symbole, Marion Cotillard figure dans le film le plus téléchargé du
monde pendant la période du Covid-19: l’atrocement anxiogène «Contagion»,
de Steven Soderbergh, long métrage prémonitoire de 2011 qui conte la progression
d’un virus mortel venu de Hongkong.
C’est bien ELLE en médecin inquiète, «La Môme»,
la petite fiancée de la France, la deuxième femme la plus aimée de
l’Hexagone derrière Sophie Marceau.

Contagion, Marion la rime est riche car cette Parisienne, fille d’un couple d’artistes,
s’affiche depuis toujours sur les fronts de la contestation sociale et écologique,
le poing levé.

Au hasard des causes qu’elle vient de défendre, on l’a vue en mai converser
en direct avec
le personnel soignant et l’encourager, en compagnie de Guillaume Canet,
son compagnon depuis 2007.

Au même instant, elle s’est engagée dans le collectif de 200 artistes et
scientifiques réuni par Juliette Binoche pour refuser un retour à la
normale après le Covid-19.

Le consumérisme nous a conduits à nier la vie en elle-même :
celle des végétaux, celle des animaux et celle d’un grand nombre d’humains.
La pollution, le réchauffement et la destruction des espaces naturels
mènent le monde à un point de rupture.
Pour ces raisons, jointes aux inégalités sociales toujours croissantes,
il nous semble inenvisageable de « revenir à la normale ».


En juin, elle a accompagné le mouvement Black Out Tuesday, formé
après la mort de George Floyd.

En ce dimanche 28 mars, elle avait relayé auprès de ses abonnés les informations
au sujet de la grande marche pour le climat. "Il y a plus de 170 marches déclarées
en France retrouvez celle près de chez vous", indiquait-elle.
Non seulement l'actrice est un relais fort pour ces questions politiques et sociétales,
mais elle sait également donner de son temps et de son énergie.

En tête de cortège
À l'appel de plusieurs centaines d'organisations écologistes, des dizaines de milliers
de manifestants
ont défilé ce dimanche 28 mars à Paris pour réclamer
"une vraie loi climat à la hauteur de l'urgence écologique"
pour que les les députés améliorent le texte gouvernemental de la Convention
citoyenne pour le climat


Je préférerais que l’on n’ait pas à se battre
pour que nos dirigeants respectent
leurs engagements, j’aurais préféré que l’on n’ait pas à attaquer l’état.
Mais ils ne nous laissent pas le choix.
Ils ont les clés, ils ont les solutions.
Ils se doivent maintenant d’agir à hauteur des enjeux.

FD Roosevelt aux syndicalistes qui venaient lui demander de faire avancer la cause sociale :
« Maintenant, allez dans la rue et obligez moi à le faire ».
Cette année là il eut plus de 4000 grèves et des avancées sociales comme jamais.



ELLE figure parmi les stars les plus engagées de son époque.
Le cheval de bataille de l'actrice de 45 ans, c'est l'environnement et ce,
depuis de longues années.

ELLE a une fois de plus prouvé en participant, en tête de cortège, à la marche
pour le climat à Paris ce dimanche 28 mars.

Il est des personnalités publiques qui profitent de leur notoriété
et de leur aura médiatique pour véhiculer des messages forts et défendre
des causes qui leur parlent.

Que ce soit pour le droit des femmes ou encore la lutte contre les inégalités
sous toutes ses formes,

nombreuses sont les stars à s'engager de façon forte.




Marion Cotillard, l'une des actrices françaises
les plus en vue à Hollywood, a pour sa part toujours été une fervente
activiste pour les questions d'ordre environnemental.



La compagne de Guillaume Canet se bat depuis des années pour la protection
de l'environnement.

Elle a d'ailleurs expliqué que cette conscience écolo lui était venue très jeune,
par ses parents
mais aussi ses grands-parents qui étaient maraîchers.
"Mes grands-parents étaient maraîchers,
en contact permanent avec la nature.
Ils travaillaient à l’ancienne.


C’était avant l’industrialisation à outrance",
se confiait-elle récemment pour Elle.

Engagée auprès de Greenpeace et particulièrement informée sur les questions "green",
pour alerter et informer sur les questions qui lui tiennent à cœur.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Marion COTILLARD - Page 3 Bbbbca12



les 7 commandements d’une carrière réussie.
L'actrice Marion Cotillard,  dix  ans au firmament du cinéma international.
Elle est partout ! En septembre, Marion Cotillard prenait part au huis clos
pesant de Juste la fin du monde, de Xavier Dolan.
En octobre, elle aimait passionnément dans Mal de pierres, de Nicole Garcia.
elle embrassa Brad Pitt dans Alliés, de Robert Zemeckis.
En décembre, elle donna la réplique à Michael Fassbender dans Assassin's Creed,
de Justin Kurzel.

C'est tout ? Non. Son agenda s'annonce également chargé, puisqu'on
la retrouva dans Rock'n'roll, le film de son compagnon Guillaume Canet,
et dans Les Fantômes d'Ismaël, d'Arnaud Desplechin. Ouf !

Cette actualité foisonnante s'accompagne d'un ouragan médiatique : l'actrice  
à la une des magazines du monde entier.
Elle poursuit sa carrière internationale
en multipliant les tournages aux Etats-Unis.
Comment y a-t-elle fait sa place ?
Comment y choisit-elle ses rôles ? Comment gère-t-elle son image ?
Voici les sept règles d'or qui ont conduit la star française au sommet de l
a gloire, et qu'elle a accepté de décrypter pour nous.

De ton oscar tu profiteras
Tout commence en 2007 avec le triomphe de La Môme, d'Olivier Dahan.
L'année suivante, l'héroïne du biopic consacré à Piaf s'envole outre-Atlantique
pour recevoir l'oscar de la meilleure actrice. Jusque-là, Marion Cotillard était
cantonnée aux films mineurs ou à la franchise à succès de Taxi.
Pas de quoi exciter Hollywood... Grâce à La Môme, tout a changé.
Elle collectionne désormais les rôles majeurs, en France comme aux Etats-Unis.  
L'actrice, y enchaîne les interviews « à l'aveugle ». Ainsi va la promotion hollywoodienne.....

Marion Cotillard accepte de parler d'autre chose.
Par exemple, de son parcours dans deux pays, en France, et aux Etats-Unis.
« Je n'ai pas le sentiment d'avoir une double carrière, nuance-t-elle.
En revanche, je suis consciente de ma chance : celle de pouvoir
explorer des territoires de jeu qui vont au-delà de ma culture d'origine.
Je réalise aujourd'hui les rêves que j'avais à mes débuts. »


Ton pays tu aimeras
Elle aurait pu élire domicile aux Etats-Unis. Après tout, elle y a bien décroché un oscar.
Et Marion Cotillard ne cesse d'y être courtisée.
Elle ne compte plus les projets stimulants, qu'on lui propose parfois très en amont.
Depuis la sortie de La Môme, j'ai un agent en France et un aux Etats-Unis qui m'avait conseillé
de lire ce script en me disant qu'un jour il deviendrait certainement un film,
le projet est revenu vers moi,
mais cette fois avec un nom de réalisateur, Robert Zemeckis, et un nom d'acteur,
Brad Pitt. Ces deux éléments ont évidemment renforcé mon désir de m'engager
dans  cette l'aventure. » Marion Cotillard se félicite de sa bonne fortune
américaine, cela va de soi.
Mais elle n'oublie pas son pays natal, comme en témoigne son abondante
filmographie française. « Je n'ai pas envie de m'installer aux Etats-Unis,
explique-t-elle. Avoir un endroit à moi sur place, par exemple un pied-à-terre
à Los Angeles,
cela me plairait, mais je n'envisage pas de vivre ailleurs qu'en France.
C'est ici que sont mes amis et mes bases. »


Exigeante tu seras
D'accord pour sillonner le monde, à condition de représenter un cinéma
de qualité et exigeant.
Même ses détracteurs en conviennent : depuis dix ans, Marion Cotillard
se distingue par ses choix.
Dans la pile des projets qu'on lui soumet, elle sélectionne les cinéastes dotés
d'une vraie personnalité : Christopher Nolan ( Inception), Woody Allen ( Minuit à Paris),
Jacques Audiard ( De rouille et d'os) ou les frères Dardenne ( Deux jours, une nuit)...
Et ne fonce pas vers les blockbusters. « Les films de studios que
l'on m'a proposés, je les ai pour la plupart refusés, dit-elle.
Ce n'est pas le genre de cinéma dont j'ai envie.
J'ai besoin d'expérience avec
des réalisateurs qui ne se contentent pas de remplir un cahier des charges. »

L'anglais tu parleras
Si l'on veut réussir aux Etats-Unis, il faut maîtriser la langue d'Hollywood
Marion Cotillard s'y est mise. Ce n'était pas gagné.. Avant le triomphe de
La Môme, elle avait déjà connu une expérience américaine avec Big Fish,
de Tim Burton (2003). « Sur ce tournage, dit-elle, je ne comprenais rien à
ce que l'on me demandait, ou bien tout de travers.
A l'époque, je me suis
inscrite pour un mois de stage en immersion totale dans une école de langues.
Je me souviens très bien des tarifs : 50 000 francs (soit environ 7 700 euros, NDLR).
Une somme très importante pour la jeune comédienne que j'étais. »

Beaucoup moins désargentée par la suite, Marion Cotillard a suivi d'autres stages
au moment de la promotion de La Môme, en vue des Oscars.
Ses expériences
avec les meilleurs cinéastes américains ont fait le reste. « Aujourd'hui, j'aime parler anglais,
même si je ne suis pas bilingue.
Quant à mon accent, j'en ai bossé tellement de différents –
de celui du Midwest des Etats-Unis à l'ultra-british –
que je ne saurais pas le définir. Mon accent, c'est un peu le foutoir ! »

De tes modèles tu t'inspireras
A ses débuts, dans la première moitié des années 1990, alors qu'elle est encore
très loin des Etats-Unis, l'actrice n'est sûre de rien concernant son avenir.
De rien, sauf... de l'essentiel. « A l'époque, j'étais certaine de mes envies.
Envie de grandes histoires, de grands personnages, de multiplier les expériences.
Parallèlement, j'étais aussi dans une sorte de flou : le désir brûlait en moi, mais rien
n'était vraiment précis. » Il n'y a pas de hasard : quand on l'interroge
sur ses idoles de jeunesse,
Marion Cotillard évoque des comédiens anglo-saxons ! Laurence Olivier,
Peter Sellers, Meryl Streep... Des années plus tard, ces références demeurent.
« Les acteurs
qui me fascinent ont cette capacité inouïe à se fondre dans leurs personnages.
Travailler aujourd'hui dans différents pays élargit considérablement mon terrain de jeu. »

Ton image tu surveilleras
Le cinéma n'est pas qu'un jeu. C'est aussi une affaire de commerce et
d'image. Or on ne construit pas son succès à l'international sans connaître
les rouages du système.
Très sollicitée, Marion Cotillard tourne aussi bien dans
des films à petits budgets comme Deux jours, une nuit (7 millions d'euros) que
dans des superproductions comme Assassin's Creed (autour de 180 millions d'euros).
Parallèlement, la comédienne est l'égérie de la maison Dior – les magazines féminins
qui lui « offrent » leurs couvertures n'oublient jamais de le souligner – et mène cette
seconde carrière avec un soin méticuleux. Actrice, égérie et… objet de la curiosité « people ».

Marion Cotillard se méfie des médias et redouble de précautions, surtout en France –
l'actrice demande à relire ses interviews avant publication.

« Aux Etats-Unis, raconte-t-elle, quand un acteur fait la promotion d'un film à la télévision,
il y a toujours une sorte de bienveillance à son égard : il ne se sent pas attaqué ou menacé.
En France, je connais des émissions – pas toutes, mais certaines – où les comédiens se font
descendre, parfois personnellement, alors qu'ils ne viennent que pour évoquer un film.

Ça ne grandit pas les chroniqueurs d'étriller par principe les comédiens, et je ne vois pas
l'intérêt de me prêter au jeu. »


Lucide tu resteras
Si elle affiche, face aux journalistes, de la réserve (le temps de jauger son interlocuteur),
une fois en confiance, la star évoque volontiers les coulisses de son métier.
Elle décrypte ainsi avec lucidité les rituels de la promotion, ultra-formatés aux Etats-Unis,
où la presse, le plus souvent, n'a accès aux stars que quelques minutes lors d'interviews
chronométrés nommées « junkets ». « C'est aussi déstabilisant et frustrant pour
les journalistes que pour les acteurs, sauf dans les cas où ces derniers sont si peu
convaincus par le film que cela les arrange de répondre très rapidement aux questions !
Je m'y suis habituée, mais c'est un exercice compliqué.
On se voit faire, on s'entend se répéter et, parfois, le fou rire n'est pas loin.
» Mieux vaut en rire, en effet. Et se consacrer à l'essentiel : choisir les bons films
et les meilleurs cinéastes. Jusqu'à présent, Marion Cotillard ne l'a pas oublié.

Avec les Etats-Unis, plusieurs années de romance
Big Fish , de Tim Burton (2003) : Quatre ans avant La Môme,
Tim Burton avait déjà repéré Marion Cotillard. Dans ce film délirant,
l’actrice incarne Joséphine, la femme de Will (Billy Crudup). Mourant, le père de ce
dernier fait aux jeunes époux le récit d’une vie fantastique.

Public Enemies , de Michael Mann (2009) : Dans ce thriller qui se déroule
dans les années 1930, la Française, dirigée par Michael Mann ( Le Sixième Sens,
Le Dernier des Mohicans), incarne la petite amie d’un braqueur de banques joué
par Johnny Depp.. Un coup de maître.

Inception , de Christopher Nolan (2010) : Nouveau succès pour Marion Cotillard,
qui tient encore une fois le rôle de l’épouse (ici, de Leonardo DiCaprio).
Ce film de science-fiction, qui mêle anticipation, métaphysique et subconscient,
totalise 5 millions d’entrées en France.

The Immigrant , de James Gray (2013) : 1921. Ewa, une jeune Polonaise, rêve
d’un avenir meilleur aux Etats-Unis.

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Alors que les cinémas et autres salles de spectacles sont fermés
depuis 4 mois, la Société des réalisateurs de film (SRF) publie une tribune
Signée par plus de 800 professionnels du cinéma (comédiens, réalisateurs,
producteurs, exploitants, accessoiristes, attachés de presse, journalistes,
distributeurs,...) qui réclament la réouverture des salles, elle dénonce
le cauchemar que vivent les travailleurs du cinéma.

Une réaction qui fait suite à l'annonce du 1er mars dernier
confirmant
la décision du Conseil d'Etat de fermer les salles, invoquant
la situation sanitaire dégradée.


"Aujourd'hui, et depuis de très longs mois, les 5 913 écrans des 2 046
cinémas de France sont maintenus fermés au nom d'un principe
de précaution
sanitaire pourtant contredit par un avis du Conseil scientifique du 26 octobre
et par l'étude ComCor de l'Institut Pasteur du 10 décembre 2020.

Aujourd'hui nous pourrons donc, encore et toujours, faire la queue
pour aller
acheter des baskets ou une glace, nous entasser dans les supermarchés
ou prendre le train, même bondé, mais nous ne pourrons pas aller au cinéma.
Ni au théâtre.
Et cela malgré la mise en place d'un protocole sanitaire des plus stricts et des
plus fiables dès le premier jour du déconfinement.

C'est l'avenir d'une profession qui est hypothéqué, à mesure que
les films terminés
s'empilent chaque semaine sur les étagères des distributeurs.
C'est le « tout plateforme » qui s'installe dans les habitudes et
dévalorise nos
ambitions et nos droits. C'est une filière industrielle économique
forte de 340 000
emplois qui coule.

C'est un monde de débats et d'idées qui s'appauvrit considérablement.

Car le cinéma ne se préoccupe pas que du cinéma.
Il se préoccupe de tout ce qui fait société, ouvre à la réflexion,
à la discussion.
____________________________________________________________________________________





CINEMA OUVERTURE. Après plusieurs mois de fermeture
pour cause de Covid-19, les cinémas de France ont rouvert
leurs portes ce 19 mai 2021.


Le jour tant attendu des cinéphiles est arrivé. Les cinémas ont
rouvert leurs portes ce mercredi 19 mai 2021. Après plus de six
mois de fermeture, les spectateurs vont pouvoir retrouver les
sorties cinéma chaque semaine.

 Pour l'ouverture des cinémas, une trentaine de films sont
à découvrir.


________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Marion COTILLARD - Page 3 Iuj10
Les lieux culturels rouvrent aujourd'hui !
C'est un bonheur intense de pouvoir  voir des artistes
se déployer , aller au cinéma, vibrer devant une oeuvre,
savourer, aimer intensément,  s’interroger, s'émouvoir...
#Vivre La Culture !

À Saint-Jean-de-Braye, Jean-Claude et Marion Cotillard sont
les invités du premier festival Litt'Oral
Publié le 18/05/2021

• Marion Cotillard se prête, pour la première fois, à un exercice
autour de la littérature.



Samedi 22 et dimanche 23 mai, l’association
« Tu connais la nouvelle ? « propose la Journée, la Nuit et la Fête
de la nouvelle réunies en une seule manifestation dédiée à la
littérature et à l'oralité :
le festival Litt'Oral.
"La Poésie sauvera le monde"

Samedi et dimanche, cette fête "de la littérature… à l’oralité"
prendra place
à la salle des fêtes de Saint-Jean-de-Braye.

En raison du contexte sanitaire,
elle était prévue dans le parc des Longues-Allées, mais
c’est finalement la météo qui a eu raison du plein air.

Pour autant, le programme n’a pas changé, qui fait la part
belle aux textes en général et à la poésie en particulier, avec
des auteurs et des comédiens de renom, dont la comédienne
Marion Cotillard, son père Jean-Claude Cotillard, metteur en scène,
et Hervé Le Tellier.



Ensemble, ils proposeront un dialogue de "bien-entendants"
avant que les comédiens Aurélie Audax et Patrick Palmero ne s’emparent
du texte de Jean-Pierre Siméon,

La Poésie sauvera le monde.

une nouvelle séance de dédicaces pour l’auteur primé qui accompagne
l’association créée par Gérard Audax depuis plus de vingt ans…





----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
   
L'actrice était jeudi l'invitée de Yann Barthès dans «Quotidien»,
glissant quelques confidences sur ses projets et mentionnant son
compagnon Guillaume Canet.
Marion Cotillard sera dans quelques jours au Festival de Cannes
pour «Annette» de Leos Carax, comédie musicale présentée en
compétition officielle pour la cérémonie d'ouverture. Jeudi 24 juin 2021,
l'actrice était ainsi sur le plateau de «Quotidien» pour parler
de ce film poétique et sombre dans lequel elle tient le rôle principal
au côté d'Adam Driver.








____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________



Marion COTILLARD - Page 3 Joie1110

En fin d'interview, elle a aussi révélé qu'elle avait fini de tourner
«Astérix et Obélix : L'Empire du Milieu», où elle interprète le rôle de Cléopâtre.
Ce dernier film très attendu, prévu pour 2022, est réalisé par Guillaume Canet.
le couple se fréquente depuis quinze ans
et a multiplié les collaborations au cinéma ces dernières années.

Ces retrouvailles pour «Astérix et Obélix» marquent la cinquième
fois où l'acteur et réalisateur dirige sa compagne.
Face à Yann Barthès, l'égérie du parfum Numéro 5 de Chanel
a glissé quelques mots tendres à son sujet.
«C'est un réalisateur que j'aime profondément, j'aime son travail,
j'aime la manière dont il travaille, j'aime les risques qu'il prend
et j'ai une grande admiration et un grand respect pour lui.
Et c'est toujours quelque chose d'assez fort de tourner avec lui»,
a-t-elle dit avec un sourire et des yeux pétillants.


Dernière édition par @nnie le Mar 1 Mar - 6:49, édité 108 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyMer 21 Avr - 21:05

La comédienne Marion Cotillard était vendredi soir au cinéma Opéraims à Reims
aux côtés de la réalisatrice Flore Vasseur pour défendre le fim “    Bigger than us »,
sur les écrans à partir du 22 septembre.

Dans ce documentaire, des jeunes de pays différents, à la maturité et au courage
exceptionnels, s’engagent corps et âme pour changer le monde.


Tourné au Malawi, Liban, Brésil, USA, en Grèce, Indonésie et Ouganda,
BIGGER THAN US est un long métrage documentaire sur une
génération qui lutte pour les droits humains, le climat, la liberté d’expression,
la justice sociale, l’accès à l’éducation ou l’alimentation.

De Rio à Jakarta, Melati, Rene, Memory, Winnie, Xiuhtezcatl, Mohamad et Mary
se lèvent et portent une humanité mag-nifique, celle du courage et de la joie,
de l’engagement pour plus grand que soi.

Agés de 18 à 25 ans, ils nous disent comment vivre.
Et ce qu’être au monde signifie.

BIGGER THAN US est produit par Denis Carot avec Elzevir Films
et Flore Vasseur avec Big Mother Productions
et co-produit par Marion Cotillard avec All you need is prod.
Sortie France : 22 septembre




________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Marion Cotillard à Montreuil pour l'avant-première de «Bigger than Us»
le 15 septembre 2021.

L'actrice française a accompagné l'équipe du film «Bigger than Us»
dont elle est co-productrice lors de l'avant-première à Paris.


Marion COTILLARD - Page 3 Vv22


L'actrice Marion Cotillard est engagée depuis de nombreuses années
dans le combat pour l'écologie et contre le réchauffement climatique.

La star de «La Môme» s'était confiée à Paris Match en juillet 2020
et avait dénoncé les «mensonges des politiques».
«Nous sommes capables de grandes choses, alors
il est temps de regarder nos peurs en face, d’admettre que nos
différences sont une richesse.

L’humain ne peut plus se proclamer seul maître à bord
de cette planète», avait-t-elle alors déclaré. Des paroles qu'elle
a mises en action. Après avoir participé à une expédition scientifique en
Antarctique pour lancer un appel à la protection urgente des océans,
Marion Cotillard a co-produit un documentaire engagé, «Bigger than Us»
, présenté dans la section consacrée aux films environnementaux
du dernier Festival de Cannes.


«Bigger than Us» de Flore Vasseur raconte le combat d'adolescents
pour réparer le monde. «Seuls contre tous, parfois au péril de leur
vie et sécurité, ils protègent, dénoncent, soignent les autres.

La Terre. Et ils changent tout. Melati part à leur rencontre
à travers le globe. Elle veut comprendre comment tenir et
poursuivre son action.
Des favelas de Rio aux villages reculés du Malawi, des embarcations
de fortune au large de l’île de Lesbos aux cérémonies amérindiennes
dans les montagnes du Colorado, Rene, Mary, Xiu, Memory, Mohamad
et Winnie nous révèlent un monde magnifique, celui du courage et
de la joie, de l’engagement pour plus grand que soi.

Alors que tout semble ou s’est effondré, cette jeunesse
nous montre comment vivre. Et ce qu’être au monde,
aujourd’hui, signifie», détaille le synopsis officiel.



Marion COTILLARD - Page 3 Cccapt12


Flore Vasseur et Marion Cotillard se sont associées pour écrire, réaliser et produire
le film "Bigger Than Us",
une galerie de portraits de jeunes hommes et femmes qui se battent pour un avenir
meilleur à travers le monde.
Elles nous ont confiés ce qui les a poussées à porter ce projet.
Après avoir été présenté au dernier Festival de Cannes dans la sélection éphémère
"Cinéma pour le climat", "Bigger Than Us"
a été projeté en avant-première exceptionnelle à l'Institut Lumière de Lyon.
Le film a été écrit et réalisé par Flore Vasseur,
écrivaine et journaliste, et produit par Marion Cotillard, engagée depuis longtemps
dans les causes environnementales et sociales.

Marion COTILLARD - Page 3 12aptu10


________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Marion Cotillard récompensée à Saint-Sébastien

24/08/2021
Marion COTILLARD - Page 3 Iicapt10
L'actrice française Marion Cotillard sera honorée pour l'ensemble de sa carrière
le 17 septembre prochain lors du Festival international du film
de Saint-Sébastien (Espagne).



C'est la preuve si elle était encore nécessaire que Marion Cotillard
est une star internationale du cinéma.
L'actrice française recevra  lors de la cérémonie d'ouverture
du Festival international du film de Saint-Sébastien (Espagne),
un prix honorifique pour l'ensemble de sa carrière, le Prix Donostia.

Avant elle, des personnalités aussi célèbres que Lauren Bacall,
Robert Mitchum, Antonio Banderas ou encore Johnny Depp,
l'an passé, avaient reçu cette récompense.

Elle succédera aussi à Catherine Deneuve, Isabelle Huppert
et Agnès Varda, les trois précédentes lauréates françaises.

«Marion Cotillard, lauréate de l'Oscar, du Golden Globe et du BAFTA
pour son rôle d'Édith Piaf dans «La Môme» (Olivier Dahan, 2007),
a brillé dans les productions européennes et nord-américaines,
mettant le même talent dans le dramatique, des rôles de comédie
et d'action aux côtés de cinéastes dont Michael Mann, Christopher Nolan,
Woody Allen, Steven Soderbergh, James Gray, les frères Dardenne,
Arnaud Desplechin, Nicole Garcia, Leos Carax et son partenaire,
le réalisateur et comédien Guillaume Canet»,
rappellent les organisateurs du Festival international du film de Saint-Sébastien.
Ils saluent aussi son engagement dans la lutte pour le réchauffement climatique
Marion COTILLARD - Page 3 Flore-10


https://youtu.be/0ph4x3WEfKI




https://youtu.be/J4JRVvRf14s


PARIS, FRANCE - SEPTEMBER 21: Marion Cotillard attends the 'Bigger Than Us' premiere
https://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-10014433/Marion-Cotillard-45-looks-chic-sheer-black-blouse-Bigger-premiere-Paris.html



Marion COTILLARD - Page 3 Uwcapt10



Mary Finn, une jeune activiste écossaise au secours des réfugiés
en Grèce, est l'une des sept militants suivis par le documentaire
«Bigger Than Us», produit par la star Marion Cotillard

L’une est Française, l’autre Écossaise. La première foule
les plateaux de cinéma,
la seconde a mené pendant cinq ans des missions
de sauvetage de migrants en Méditerranée.

Les deux femmes de 24 et 45 ans sont réunies par le documentaire « Bigger Than Us » :
Mary Finn est l’une des sept jeunes activistes qui y apparaissent ;

Marion Cotillard, elle,
s’est lancée dans la production avec ce documentaire inspirant et galvanisant,
en salles ce mercredi



https://youtu.be/8zMlsuNv_a0




________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Marion Cotillard au Festival de Saint-Sébastien.

https://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-10002075/Marion-Cotillard-showcases-lithe-legs-pair-hot-pink-jeans-San-Sebastian-Film-Festival.html

Marion COTILLARD - Page 3 17890111



Marion Cotillard arrive à l'hôtel Maria Cristina lors du 69e Festival international
du film de Saint-Sébastien le 17 septembre 2021 à Saint-Sébastien, en Espagne



https://youtu.be/21OzHpdzyNc




La 69e édition du festival international du film de Saint-Sébastien
débute ce vendredi soir.
C'est l'un des festivals de cinéma les plus prestigieux au monde.
Ce vendredi ouvre la 69e édition du festival international du
film de Saint-Sébastien qui remet
chaque année les Coquilles d'or.

Lors de la cérémonie d'ouverture, l'actrice française
Marion Cotillard recevra
un prix honorifique pour l'ensemble de sa carrière, le Prix Donostia.

Avant elle, des personnalités aussi célèbres que Lauren Bacall,
Robert Mitchum,
Antonio Banderas ou encore Johnny Depp, l'an passé, avaient
reçu cette récompense.
Elle succédera aussi à Catherine Deneuve, Isabelle Huppert
et Agnès Varda, les trois précédentes lauréates françaises.


Marion COTILLARD - Page 3 12capt11


Marion COTILLARD - Page 3 Marion35

Marion COTILLARD - Page 3 Kiuj10


L'actrice Marion Cotillard, distinguée par un prix honorant l'ensemble
de sa carrière au festival du film de Saint-Sébastien (Espagne),

Interrogée en conférence de presse quelques heures avant la
cérémonie d'ouverture du festival, l'actrice française, recompensée
par un Oscar pour son interprétation d'Édith Piaf dans "La ¨Môme" (2007),
a assuré ressentir en permanence "une  pression".

"C'est quelque chose qui a toujours fait partie de ma vie,
à chaque film que je commence je ne sais jamais si je vais
être à la hauteur", a insisté l'actrice, co-productrice d'un documentaire
sur de jeunes activistes projeté au festival : "Bigger than Us", de Flore Vasseur.

Interrogée sur ses modèles cinématographiques, Marion Cotillard a cité Greta Garbo.
"Quand j'étais petite j'étais une grande admiratrice de Greta Garbo
car c'était l'actrice favorite de ma mère", a raconté l'actrice qui a brillé
à l'écran avec des réalisateurs prestigieux comme Woody Allen,
Christopher Nolan, Steven Soderbergh ou Jacques Audiard.

"Je suis très touchée par les gens qui ont cet équilibre entre
féminin et masculin", a-t-elle expliqué, avant de faire l'éloge de
l'industrie cinématographique française.

"La France est un pays de cinéma, c'est là où ça a été créé,
c'est dans l'ADN culturel du pays.

Il y a quelque chose dans la culture qui est nécessaire et qui célèbre la vie,
qui la questionne.
Et c'est aussi dans l'esprit français de se questionner", a-t-elle poursuivi.

Marion Cotillard, 45 ans, doit recevoir lors de la cérémonie d'ouverture
le "prix Donostia" - nom basque de Saint-Sébastien, ville balnéaire du Pays basque, 4
dans le nord de l'Espagne, ou se tient le festival.

Ce prix a été décerné pour la première fois en 1986 et a récompensé
par le passé Meryl Streep, Richard Gere ou encore Robert De Niro.

Il sera également remis cette année à un acteur, la star hollywoodienne Johnny Depp.
Ce choix a suscité une certaine polémique, l'interprète de Jack Sparrow
dans "Pirate des Caraïbes" ayant été au centre d'un récent procès contre
un tabloïd britannique qui l'a accusé d'avoir été un mari violent envers
son ex-épouse Amber Heard.

Le festival international du film de Saint-Sébastien doit se tenir jusqu'au 25 septembre.




SAN SEBASTIAN, SPAIN - SEPTEMBER 17: Marion Cotillard attends 'Premio Donostia'



Marion COTILLARD - Page 3 1vcapt10




SAN SEBASTIAN, SPAIN - SEPTEMBER 17: Marion Cotillard and Penelope Cruz
attend 'Premio Donostia' during 69th San Sebastian Film Festival during the opening
ceremony of 69th San Sebastian International Film Festival at the Kursaal Palace




Marion COTILLARD - Page 3 Gettyi22


Marion COTILLARD - Page 3 Gettyi23

Marion COTILLARD - Page 3 Gettyi24

Marion COTILLARD - Page 3 Gettyi26





Récompensée vendredi soir, des mains de sa consœur espagnole Penélope Cruz,
du prix Donostia pour l'ensemble de sa carrière cinématographique,
Marion Cotillard n'a pu se retenir d'essuyer une larme dans le coin de l'œil.
Visiblement émue, lors de la cérémonie d'ouverture du festival espagnol de San Sebastian
Marion COTILLARD - Page 3 Donast10

l'actrice française avait glissé, plus tôt dans la journée, quelques mots
sur le manque de confiance en
soi et le doute qui semblent en permanence tourner
et se renouveler autour d'elle, à chaque nouveau tournage.


French actor Marion Cotillard has been honoured with a
lifetime achievement award at Spain's most important film festival.
Spanish film favourite Penelope Cruz gave a tearful Cottilard
a hug after the win was announced on Friday night in San Sebastian.

After receiving her Donostia award, the star of La Vie en Rose spoke
of the anxiety she feels before taking on a major role. "
It's something that's always part of my life," she said.
"Every film I start, I never know if I'll be up to it so there's always that pressure."

The festival, which has now been held 69 times in the Basque city,
is a major date in European cinema's calendar.
There are 16 films,

two-thirds of which are from Europe, running for the highest award,
the Golden Concha.

Controversially, this year Johnny Depp also received a Donostia award.
It came after allegations of domestic abuse by his ex-wife were found
to be "substantially true" by a UK court last November.




https://madame.lefigaro.fr/celebrites/photos-mon-amour-penelope-cruz-essuie-les-larmes-de-marion-cotillard-au-festival-de-saint-sebastien-180921-198172


https://www.closermag.fr/people/marion-cotillard-chic-et-pomponnee-en-corsage-blanc-et-talons-bicolores-au-festival-de-saint-sebastien-1401399
SAN SEBASTIAN, SPAIN
Marion Cotillard attends "Bigger Than Us" premiere during 69th
San Sebastian International Film Festival at Victoria Eugenia Theatre
on September 18, 2021



https://youtu.be/Kx-euqxk3aE




https://youtu.be/OuaLqLfpc0E





Marion COTILLARD - Page 3 Lll13



https://youtu.be/xmVRzYZxqMQ


Dernière édition par @nnie le Mer 25 Mai - 20:54, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyLun 16 Mai - 17:16

"Extrapolations"



La série Extrapolations comprendra 8 épisodes
Cette série racontera des histoires interconnectées
mettant en scène «  l’influence des changements climatiques et
technologiques sur les relations amoureuses, la religion, le travail
et la famille, à l’échelle personnelle et humaine  », précise Apple TV+.
Si on sait déjà que Tahar Rahim interprétera un homme aux prises
avec une perte de mémoire, on ignore encore le rôle que tiendra celle
qui a récemment joué dans Annette de Leos Carax et qui vient de
décrocher un rôle dans le biopic Lee Miller d’Ellen Kuras.

Marion Cotillard signe son premier rôle dans une série américaine très attendue

Marion Cotillard est non seulement une valeur sûre du cinéma français,
mais aussi une actrice en vogue des productions hollywoodiennes.
Et si jusqu'ici elle s'était surtout illustrée sur le grand écran américain,
elle s'invite désormais dans une série très prometteuse.

Le 20 octobre 2021, nous vous annoncions que Tahar Rahim rejoignait
une nouvelle production américaine déjà vu dans "Le Serpent", il
sera effectivement à l'affiche d Extrapolations" le futur gros projet d'Apple TV.

La série d'anthologie consacrée aux enjeux du réchauffement climatique
pourra donc compter sur un casting cinq étoiles.

Meryl Streep, Sienna Miller, David Schwimmer ("Friends") et Matthew Rhys
("The Americans")Forest Whitaker, Tobey Maguire  ont également
été annoncé entre autres acteurs.


Dans la peau d'une marchande d'art, elle donnera la réplique
à ces nombreux acteurs de renom pour la toute première fois.
En effet, malgré son CV bien rempli, l'égérie Dior n'a encore
jamais tourné avec ses futurs confrères.

La date de diffusion n'étant pas encore arrêtée, il faudra patienter
pour voir ce casting majestueux oeuvrer à l'écran



______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/3212407-20220106-accuses-manquer-diversite-golden-globes-boycottes-stars



Marion Cotillard nommée aux Golden Globes
La cérémonie se déroulera le 22 janvier prochain à Los Angeles.


C’est sa quatrième nomination aux Golden Globes depuis le début de sa carrière.

Marion Cotillard est en lice pour le trophée de la meilleure actrice dans
un film musical grâce à sa performance dans Annette de Leos Carax.

Elle y incarne Ann, une cantatrice mariée à une star du stand-up
incarnée par Adam Driver.
Un couple glamour qui fascine les médias jusqu'au jour où survient un terrible événement...

Dans cette catégorie, elle sera opposée à Jennifer Lawrence dans Don’t look up,
Emma Stone dans Cruella, Rachel Zegler dans West Side Story
et la chanteuse Alana Haim dans Licorice Pizza.

Marion Cotillard, 46 ans, a déjà remporté le Golden Globe
dans cette catégorie grâce à son interprétation d’Edith Piaf dans
La Môme d'Olivier Dahan, en 2008, quelques semaines avant
de décrocher l’Oscar de la meilleure actrice. Un sacre qui avait lancé sa carrière à Hollywood
__________________________________________________________________________________________________________________



The Inventor

Marion COTILLARD - Page 3 5a60ce11

Marion Cotillard prêtera sa voix à un film d’animation sur Leonard de Vinci
Intitulé The Inventor, ce film d’aventure à visée pédagogique nous plongera dans les découvertes fabuleuses du génie italien.
Le Bossu de Notre-Dame, Ratatouille, Vice-Versa :
le CV de Jim Capobianco est plutôt bien rempli.

Ce scénariste, storyboardeur et réalisateur chez Pixar, qui a également travaillé sur Toy Story 2 et Le Monde de Nemo,
prépare actuellement The Inventor, un film d’animation qui racontera les aventures de Leonard de Vinci, arrivé en France après avoir quitté l’Italie.
D’après Le Film français, le projet explorera toutes ses inventions célèbres, et montrera cette figure de la Renaissance en
compagnie d’une princesse. Tous deux tentent de répondre à la question suivante : « Est-ce que tout a un sens ? ».

Pour donner vie à ce dessin-animé qui promet de mélanger réflexion métaphysique et pédagogie scientifique,
Stephen Fry (Le Hobbit) et Daisy Ridley (Star Wars), ainsi que Marion Cotillard, prêteront leur voix au casting.
L’actrice française est une habituée des doublages, puisqu’on l’a notamment entendu dans Avril et le monde truqué,
ainsi que Le Petit prince.

Produit par mk2 films et The Exchange, le film est en pré-production et devrait sortir au printemps 2023.
Histoire de patienter, Jim Capobianco a déjà teasé le projet :
« Nous faisons ce film pour les enfants et l’enfant qui sommeille en beaucoup d’adultes. Il y a de l’action,
de l’aventure, de la beauté et de l’humour. Nous espérons qu’il éveillera la curiosité de son jeune public et inspirera les filles et les garçons à devenir les Leonard du XXIe siècle. »


___________________________________________________________________________________

CHARLOTTE

Marion COTILLARD - Page 3 Charlo13

SYNOPSIS

Berlin, années 30.Charlotte Salomon
est une jeune fille de bonne famille,
frondeuse.
Marion COTILLARD - Page 3 Salomo10
Lors d’un voyage à Rome, elle visite la chapelle Sixtine
et découvre le plafond de Michel-Ange.
C’est une épiphanie, elle veut devenir artiste-peintre.
Elle passe le concours et est reçu à l’Académie des Beaux Arts de Berlin.
Face à la montée du nazisme,
elle se réfugie à Villefranche-sur-Mer.
L’art s'impose comme le seul moyen d'échapper à son destin tragique.
Il la sauve en réalité de ses démons intérieurs
et d’une tragédie familial.


Après avoir chanté sa vie dans Annette de Leos Carax, Marion COTILLARD
prête sa voix unique
à l'animation Charlotte d'Erin Warin et Tahir Rana, où elle donne vie
à une jeune peintre juive qui cherche à pratiquer son art pendant la Seconde
Guerre mondiale.

Une histoire vraie méconnue que la comédienne est heureuse
de nous faire découvrir.

Avant de participer à ce film, est-ce que vous connaissiez Charlotte Salomon?
Non. J'ai découvert cette artiste quand on m'a proposé le projet.
Je n'en avais jamais entendu parler.

Selon vous, pourquoi n'est-elle pas davantage connue?
Hormis quelques rares noms, les artistes féminines de cette période
sont souvent reléguées dans l'ombre?

Il n'est jamais trop tard pour découvrir une artiste.
C'est une belle chose qu'on la redécouvre à travers ce dessin animé.

Effectivement, dans toutes les sphères de la création, de la recherche
et du pouvoir, les femmes ont souvent été reléguées derrière les hommes.
On parle beaucoup plus des hommes dans toutes formes d'art.
C'est un patriarcat qui prend position et qui ne reconnaît pas nombre de femmes.

Prenons l'exemple d'Alice Guy au cinéma. Elle a une toute petite place.
Les gens aujourd'hui ne la connaissent presque pas.
Alors que c'est elle qui a inventé la fiction. C'est comme ça!
mais ça change et c'est bien.
On a une marche de progression.
Charlotte Salomon a beaucoup dessiné (elle est probablement
l'auteure du premier roman graphique) et elle cachait des zones d'ombres,
que l'on pense à la mélancolie chez sa famille et ses relations difficiles
avec .

Sentez-vous des affinités avec elle? Peut-être le côté passionné?
Oui. Ce besoin de s'exprimer à travers une forme d'art.
Évidemment, je n'ai pas traversé tout ce qu'elle a traversé, elle.
Mais en tout cas, ce besoin d'exprimer quelque chose.
Pourquoi a-t-on besoin de raconter notre vision du monde en tant qu'artiste?
Peut-être pour le comprendre un petit peu plus.

C'est beau cette façon d'exercer l'art pour lutter contre le désespoir.
Surtout en temps de crise et de guerre.

Selon vous, l'art est une façon de résister?
Je ne pense pas qu'elle utilise l'art.
C'est un besoin vital.
Dès le départ, elle a envie d'être artiste.
Elle ressent ça en elle.
Donc elle vit l'art plutôt que de l'utiliser.
Des fois, même quand on n'est pas artiste, on a besoin, pour déposer
une charge émotionnelle, d'écrire dans un journal, de prendre
un événement et de le mettre quelque part.


Vous êtes une actrice qui s'investit toujours beaucoup dans vos personnages.
Comment avez-vous abordé celui de Charlotte?
Comment la rendre vivante, même si c'est uniquement par la voix,
ce qui est déjà beaucoup?

Il y a vraiment un ton dans le film.
Les dessins sont très simples, le son est assez calme.
Il y a une espèce de douceur qui fait sortir les moments
de violence de manière très profonde et particulière.
La voix s'adapte au ton du film, qui était déjà réalisé.
On avait déjà l'image.
Au-delà de la recherche que j'ai faite sur cette artiste et qui est un
travail de base qui n'est pas forcément intéressant à raconter,
il y avait la nécessité de se mettre dans l'ambiance du film.

Vous avez déjà prêté votre voix à des projets aussi différents
que Le Petit prince, Les Minions, Avril et le monde truqué et
récemment Dolittle. Quelle liberté vous offre le doublage?


Ce sont des rôles qu'on n'aurait pas forcément dans un film.
Après, Charlotte est assez particulier.
Même si le dessin est simple, il est très réaliste.
C'est un personnage qui a existé.
On l'a fait exister comme on l'imagine.
Contrairement à d'autres personnages que j'ai pu interpréter
en doublage où l'on pouvait amener sa propre folie,
parce que c'était une création pure.

L'animation est un endroit où l'on peut explorer différemment.

___________________________________________________________________________________________________________________



FRERE ET  SOEUR
SYNOPSIS

Frère et Sœur
Marion COTILLARD - Page 3 1219
Un frère et une sœur à l’orée de la cinquantaine
Alice est actrice, Louis fut professeur et poète.
Ils ne se parlent plus et s’évitent depuis plus de vingt ans,
mais ils vont être amenés à se croiser lors du décès de leurs parents


Louis (Melvil Poupaud), écrivain tempétueux et solitaire,
et Alice (Marion Cotillard), ancienne ado rebelle
devenue actrice et bienveillante, ne se supportent plus.

Après une jeunesse fusionnelle, la communication
s'est violemment rompue.

Mais l'hospitalisation de leurs parents les contraint
à replonger dans leurs souvenirs,
et à questionner à nouveau leur relation.

Arnaud Desplechin se replonge dans l'émotion brute.

Cette fois-ci, il a choisi d'explorer un sentiment difficile
: la haine qui déchire frère et sœur.

«Il m'aura fallu dix ans pour me rendre compte
que la haine avait pris toute la place», souffle
ainsi Alice (incarnée par Marion Cotillard)

«Le film vient dire le contraire de ce qu'expriment
les personnages», détaille le cinéaste .


Melvil Poupaud et Marion Cotillard sont excellents
dans cette élégante symphonie d'images,
de sensations et de poésie.

Frère et Sœur, un film réalisé par Arnaud Desplechin
avec Marion Cotillard, Melvil Poupaud,




Arnaud Desplechin sonde une fois encore les liens intimes et parfois
conflictuels qui nouent les membres d'une famille.
"On aide toujours mal et insuffisamment quelqu'un de
sa famille et pourtant il y a cette paix qui arrive, qui naît
peu à peu et qui va emplir le film d'un truc très solaire
et lumineux qui m'émeut très fort", révèle le cinéaste.




https://www.francetvinfo.fr/culture/en-regions/originaire-du-nord-arnaud-desplechin-pose-ses-cameras-a-lille-dans-les-coulisses-du-tournage-de-frere-et-soeur-avec-melvil-poupaud-et-marion-cotillard_4879561.html

Première photo de Frère et soeur, le nouveau Arnaud Desplechin
avec Marion Cotillard
Le film est sélectionné en compétition au Festival de Cannes.


Grand habitué du Festival de Cannes, où son moyen-métrage
La Vie des morts était déjà sélectionné à la Semaine de la Critique, en 1991,
Arnaud Desplechin est de retour en compétition cette année avec Frère et soeur
Une première photo de Frère et soeur, qui a été tourné à Lille et à Roubaix,
a été dévoilée, ainsi qu’un synopsis. Comme souvent chez Desplechin,


Marion COTILLARD - Page 3 Fs10

Marion COTILLARD - Page 3 Captu107
Porté par Marion Cotillard et Melvil Poupaud,
le film est sélectionné en compétition à Cannes
et sortira en salles le 28 mai prochain.
Le Pacte vient de diffuser les premières images
du très attendu treizième long-métrage du réalisateur français
figurant parmi les vingt et un film sélectionnés en compétition
officielle à la 75e édition du Festival de Cannes.


https://youtu.be/qHuIhx264nY



https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-du-lundi-16-mai-2022
https://youtu.be/5ejUp8qUUow



"Au-delà de la haine, c'est l'arrêt de l'amour : c'était très intéressant
d'explorer pourquoi à un moment l'amour s'arrête,
notamment entre deux personnes d'une même famille",
explique Marion Cotillard.
"On va chercher ce qui fait qu'à l'intérieur de soi,
on peut déclencher ce sentiment si puissant,
si destructeur, et qui tient debout quand même".

"Elle l'aime trop, son frère : à un moment de leur vie
, ils ont à s'éloigner l'un de l'autre pour se construire
indépendamment, et ce trop-plein d'amour devient
quelque chose de presque déviant,
et cette haine est alimentée par une immense frustration".


Troisième collaboration de Marion Cotillard avec Arnaud Desplechin :
"J'aime le fait qu'il se donne entièrement à son cinéma,
qu'il n'ait pas de limite dans le don de lui-même.
Et j'aime que ce soit passionnel, pour lui, que ce soit une nécessité absolue,
que ce soit sa manière de s'exprimer.
Et puis, il a une langue particulière, on reconnait un film de Desplechin".








Entretien avec Arnaud Desplechin, réalisateur

Arnaud Desplechin, né à Roubaix, est un cinéaste français.
Réalisateur de longs métrages associés au genre du cinéma d'auteur,
il reçoit de nombreux prix cinématographiques liés à la catégorie
« Art et Essai » dont le prix Louis-Delluc en 2004.
Il obtient le César du meilleur réalisateur en 2016
pour Trois souvenirs de ma jeunesse.

Décidé à faire du cinéma depuis sa jeunesse
Arnaud Desplechin suit les cours de cinéma de l'Université Paris III  
puis intègre en 1981 l'IDHEC , et en sort diplômé de la section
« Réalisation et prises de vue » en 1984.
Après son diplôme, Arnaud Desplechin travaille comme directeur
de la photographie , ainsi que sur La Photo .
Il participe aussi aux scénarios.

Arnaud Desplechin a vu ses films sélectionnés dans de nombreux festivals
de cinéma depuis le début de sa carrière.
Tous ses films ont été présentés en compétition ou
dans des sélections parallèles du Festival de Cannes.
Il reçoit le césar du Meilleur réalisateur en 2016.


Peut-on imaginer que les membres de la famille Vuillard,
au cœur de votre filmographie, continuent à s’aimer
et se haïr sous des atours nouveaux ?

Effectivement, je pense que les Vuillard vivent de façon indépendante.
Voilà que cette fois, ils ont frappé à ma porte avec une question
très théorique : quand est-ce qu’il y a une fin à la haine, cet autre visage de l’amour ?
Comment faire pour que la haine se tarisse ?

FRÈRE ET SŒUR ne devait en contenir aucune
et tendre vers une unique cible : la fin de la haine.

J’ai un grand défaut : dès que je touche le quotidien,
je ne peux m’empêcher de le transformer en mythe ;
et une modeste qualité : dès que je touche au mythe,
je ne peux m’empêcher de le transformer en quotidien !

Ma préoccupation avec cette histoire, pour moi qui suis né
catholique, était de trouver une issue à la haine qui
ne soit pas chrétienne.
Comment trouver en termes de cinéma, quelque chose qui ne
soit pas mièvre.

J ai essayé de trouver deux réponses : la séquence à la synagogue.
Et celle de la rencontre au supermarché,  
quand, tout d’un coup, Alice trébuche sur Louis.

Alice est captive de la haine, comme Louis est captif de la position d’objet
de cette haine qu’il occupe et, soudain, l’un tombe sur l’autre
comme on tombe sur un caillou et cela les ramène à la vie.

Cette rencontre, offrait pour moi, de manière cinématographique,
une sortie de la haine.
La haine est toujours est une perte de temps.

Cette séquence émotionnellement forte se tient dans un contexte
on ne peut plus trivial : sur le sol du rayon produits frais d’un supermarché !

Soudain, les têtes se cognent et, dans ce décor d’une trivialité entière,
les regards se décillent.

Et soudain, l’autre existe.
Apparaît l’évidence de l’existence de la personne qui nous fait face,
peu importe qu’on l’ait aimée ou haïe.

On remet donc les provisions dans le sac et on repart : il ne s’est rien passé
et il s’est tout passé.
Cette illumination m’enchantait.

C’était une scène très forte à tourner que nous attendions
tous avec trac et impatience.

La thématique du regard est centrale dans ce film.
Marion Cotillard et Max Baissette ont des regards spectaculaires.

C’est un peu un film sur le regard !
.

Les corps dans ce film se dérobent, chutent.
Je crois que c’est ça, le cinéma, non ?
Les acteurs incarnent  la violence des sentiments
et des événements qui traverse le film déborde,
et cela passe par le corps.

Quand les acteurs m’offrent tout,  j’en suis bouleversé.

Notamment quand Alice et Louis se mettent à pleurer.

Cela m’évoque le beau titre d’un livre de Stanley Cavell
La Protestation des larmes.

Soudain le corps parle, les fluides exsudent
et le personnage comme l’actrice ou l’acteur se révèlent.

Au cœur de Frère et Sœur, il y a un mystère : celui de la haine d’Alice
pour Louis. Vous semez des indices, mais sans jamais imposer d’interprétation.

Lorsqu’ils se rencontrent à la brasserie, Faunia, Golshifteh Farahani,
demande à Louis pourquoi Alice le déteste.

Louis lui répond qu’il ne serait pas très moral de répondre à cette question ;
il est l’objet de la haine d’Alice et celui lui suffit.

FRÈRE ET SŒUR appartient au genre familial, intimiste,
mais je ne cessais de déplacer la question pour situer le film
dans un champ plus large.
Pourquoi hait-on quelqu’un ? Pourquoi ?
Il n’y a jamais de réponse qui puisse satisfaire.
Alice est captive de ça.
Son père lui dit qu’elle est en prison et il faut qu’elle en sorte.
Alice a perdu le fil de cette haine.

Bien sûr que le film sème des indices ! il n’y aura pas de fin mot.
Il faut simplement que cette haine cesse.
Il faut qu’ils arrêtent de jouer à la haine.
Je pourrais l’énoncer à l’envers : il faut qu’Alice et
Louis commencent enfin à jouer !



Jouer, Alice en a fait son métier.
Pourquoi avoir fait d’elle une actrice, une interprète,
et de Louis, un poète, un auteur ?

Dans la scène du bar, Alice propose à Louis d’être sa voix
en lisant ses textes, Louis refuse, avec cuistrerie.

La dispute entre le frère et la sœur s’inscrit
aussi à ce moment-là de leur histoire.


Alice lui offre quelque chose, et Louis ne se rend même pas compte
qu’il l’offense d’une façon telle que cela ne saura être guéri.

Je ne voulais pas que Louis soit romancier.
Le statut de poète m’intéressait davantage.
Je savais qu’à la fin, je me servirais d’un fragment du poème
de Peter Gizzi, Some Values of Landscape and Weather.

Ça m’a guidé vers ce métier. J’aime beaucoup raconter
les professions que je ne connais pas.
Comment vit un poète ? Personne ne sait !
Louis gagne de l’argent en retapant des maisons à la campagne
et vit aux crochets de son copain Zwy.
Il donne aussi des cours.
J’aimais qu’il soit un peu à côté de la société.
Alice est actrice et reconnue.
Elle est dans le monde, contrairement à Louis

Louis et Alice se sont aimés, mais quelque chose a grippé, en effet.

Il ne s’agissait pas de l’expliquer, mais de s’en débarrasser pour
revenir à la vie, s’ouvrir.

Le film devait avancer comme une flèche et, en même temps,
ce passé ne cesse de les hanter.

Il fallait que ces flash-backs soient très brefs.
Ces scènes du passé leur sautent à la mémoire.
Ils sont assaillis par les souvenirs et ne savent pas quoi fabriquer avec.

Alice en paie l’addition lorsqu’elle ouvre le médaillon de sa mère.

Mais à part cela, elle a toujours voulu être du côté du bien.

Louis, lui, se fout du bien et du mal.

On a envie de voir Alice se comporter en badass.

D’où la scène de la brasserie où elle balance sa chaise.
À la fin, sur le toit avec Louis, la voilà moqueuse et dure

Louis, par sa silhouette élancée, son goût pour l’opium et l’alcool,
, a quelque chose du poète ascensionnel.

Le film joue ainsi, dans sa géographie, entre le haut et le bas.
Il y a chez Louis un mélange d’extrême agressivité
et d’extrême douceur, qui tient à Melvil Poupaud,
à qui je trouve un charme inouï.

Louis a un côté démesuré, tandis qu’Alice, elle, est dans la mesure.

Elle, il lui faut apprendre la démesure.
Je trouvais ça romanesque.

Il y a dans le film ce mélange de violence et de douceur .

Le mot « peur » intervient souvent dans les dialogues.
Avant le tournage, j’aime lire les dialogues avec tous
mes acteurs, séparément.

Avec Marion Cotillard, après avoir correspondu, s’être vu,
nous avons fait une lecture.

Marion me demandait si Alice détestait ou non son frère.
Je lui ai répondu que je n’en savais rien !
C’était à elle d’y répondre, ou à nous deux ensemble.

Quand nous lisions le scénario, nous avons constaté
que le mot « haine » revenait trop souvent.

Or, ce n’était pas ce que je voulais dire.

Évidemment que la haine est un autre visage, maladroit, de l’amour.

Nous avons conservé le mot à certains endroits,
notamment quand Alice déclare à Louis : « Je crois que je te hais ».

Mais la vérité d’Alice ne saurait être dans la haine.

Alors, au final, le mot qui est resté, c’est la « peur ».

Ça, c’est un fin mot !
Louis et Alice sont terrifiés par les sentiments qui les habitent,
par ce qui arrive à leurs parents, par la brutalité de la vie.

Cette peur, je la trouvais plus intéressante,
parce que tellement plus humaine que le motif de la haine.

C’est ainsi que Marion et moi avons inventé le film ensemble.


Je n’ai pas arrêté de penser à la manière dont j’allais ouvrir
cette histoire de famille caucasienne, dans le Nord de la France vers le monde.

Allait-on rester enfermés dans un huis clos familial ou allait-on en sortir ?
Là, j’avais très envie d’aller vers l’ailleurs.

Cette histoire m’a beaucoup plu.


Dès le début du film, quand Louis tombe, à l’aéroport,
sur une affiche du spectacle que joue Alice,
Zwy lui dit : « Tu es au pied du mur, mon ami ».
Louis comme Alice le sont.

quand on voit leur appartement, on constate leur modestie.

On comprend que cet appartement se trouve à Roubaix.
Oui, mais cette fois, je n’ai pas tourné dans une maison !
Abel étant représentant, il n’avait pas les moyens de vivre ailleurs.
Et puis c’est un petit appartement, alors il faut en sortir !

En même temps, , les couches de passé se sont accumulées.
On y trouve, des strates de mémoires qu’on range
dans des cartons à la fin du film, comme
pour passer à autre chose.

Comment avez-vous choisi vos acteurs ?
Comme FRÈRE ET SŒUR est un film au long cours, j’ai pris
l’habitude de ne surtout pas écrire pour des acteurs.

Ça limiterait ma fantaisie.

Mais quand j’ai posé le stylo, je savais que le rôle de Louis était
pour Melvil Poupaud.
Sa maturité m’impressionne beaucoup.
J’attendais de voir Melvil dans un rôle chargé de désespoir.
J’ai tout simplement pensé : il est temps.


Marion , J’ai fait ce film pour Alice,
pour la délivrer et je savais que Marion saurait la délivrer avec moi.

S’il y a une actrice humble  qu’on ne saurait juger, qu’on aime sans condition
c’est Marion Cotillard !

Marion a cette évidence que je ne sais expliquer.

Mais je l’aime sans condition.

Le visage de Marion, c’est comme une carte qui nous guide,
mais la carte de quoi ?
Celle de l’enfance, de ses terreurs, de l’émerveillement, ou d’une tristesse
que je ne sais pas sonder.

Racontant l’histoire d’une famille caucasienne et chrétienne,
j’avais envie d’ouvrir le film. envie de la voir dans le rôle
d’une femme tout court.


FRÈRE ET SŒUR mêle violence et douceur parfois
au sein d’une même séquence.
Comment avez-vous travaillé avec vos comédiens
pour parvenir à des variations d’une telle subtilité ?

Je suis contre les répétitions au cinéma.
Nous avons lu les textes pour les amender.
Ensuite Melvil respectait le texte à la virgule sur le plateau.

Marion et moi osions interroger le texte encore,
avant de commencer le plan.

Chaque soir, j’essayais de le rafraîchir un peu,
pour surprendre les acteurs.

J’ai été débordé, bouleversé sur le tournage
par ce que m’ont offert Marion et Melvil.

Nous étions tous transportés par ce prince déchu que joue Melvil,
et par Marion, pour qui rien n’est impossible et qui
se joue de tous les obstacles.


Comment avez-vous travaillé à la grammaire cinématographique
de ce film, ses mouvements d’appareil, son plan-séquence
dans le théâtre, ses gros plans intenses sur les visages de vos comédiens ?

C’est très agréable d’inventer.

Melvil Poupaud joue avec tout son corps dans l’espace.
Il a cette silhouette longiligne à la Cary Grant
et joue, pourtant, un rôle tragique à la Jack Nicholson,
et ça, c’était facile

Quant aux gros plans que vous mentionnez,
à l’étalonnage, je n’ai cessé de lui dire que décidemment,
on s’entendait bien avec Marion Cotillard


FRÈRE ET SŒUR s’achève ainsi : « Je suis en vie ».
Le cinéma et la vie enfin réconciliés au temps présent ?


Enfin, oui. Pour moi, la fonction du spectacle,
c’est que la vie l’emporte sur la mort,
qu’on déchiffre les motifs, qu’on arrive à réparer le tissu.


La fonction du cinéma c’est de balayer le scepticisme.
Oui nous sommes en vie, imparfaits et merveilleux « personne n’est parfait ».



Votre titre est d’une simplicité absolue."FRERE ET SOEUR"
Le film vient dire le contraire de ce qu’expriment les personnages.
« Je ne suis plus ta sœur », « Je ne suis plus ton frère ».
Si !vous êtes frère et sœur.
Le titre file aussi droit que le récit.
Alice et Louis ne veulent pas vivre avec cette idée
et pourtant, à la fin, ils vivent avec.
C’est aussi simple que ça.



________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Dans les heures à venir,
marion Cotillard  va débarquer à Cannes,
découvrir et choisir sa toilette puis filer sur les célèbres
marches du Palais des Festivals de la ville de Cannes.


Marion Cotillard, récompensée en 2008 d'un Oscar pour son
rôle dans La Môme, sera présente sur la Croisette
pour défendre le nouveau long-métrage d’Arnaud Desplechin
baptisé Frère et sœur.
Un film dans lequel elle donne la réplique à Melvil Poupaud,
Patrick Timsit ou encore Benjamin Siksou et qui s'annonce riche en émotions.


Marion COTILLARD - Page 3 Flcapt11
Mais avant de se rendre à Cannes pour ce grand rendez-vous
cinématographique, Marion Cotillard a décidé de se retirer un moment
et de profiter d'une activité  dans la nature qui ressource .



____________________________________________________________________________________________________________________



Marion Cotillard retrouve vendredi le Festival de Cannes
avec « Frère et sœur »d’Arnaud Desplechin,
premier des quatre films français en compétition.
La star française partage l’affiche de ce récit d’amour-haine
entre un frère et une sœur avec Melvil Poupaud.



Comment avez-vous travaillé ce rôle d’une sœur
qui nourrit une haine profonde à l’égard de son frère ?

« Arnaud Desplechin m’a juste demandé de sauver mon personnage.
Je ne savais pas exactement comment j’allais faire ça,
mais il y avait assez d’indices dans le scénario pour
que je puisse broder et fabriquer ce dont j’avais besoin
pour la faire vivre, pour l’incarner, lui donner de la profondeur. »

Vous créez vous-même la part de l’histoire de vos personnages
que le scénario ne précise pas ?

« Toujours ! J’adore cet exercice et puis, il m’est nécessaire.
Quand j’incarne un personnage, ce qui me porte c’est de l’inventer
et tout ce qui va avec.

Notamment ici, j’avais besoin de savoir
ce qui la bouleversait à ce point dans le livre
que le personnage de son frère, un écrivain joué
par Melvil Poupaud, a écrit. Donc, je l’ai ajouté. »
« Mon personnage est assez mystérieux pour le spectateur »



Elle a tombé ses jolis escarpins à talons hauts pour se lover sur son fauteuil,
genoux repliés contre elle.
Lumineuse, le visage à peine maquillé, Marion Cotillard dégaine
son plus beau sourire avant de planter son regard profond
dans le nôtre.
On comprend pourquoi elle électrise tant la caméra des cinéastes,
de Paris à Hollywood.
Arnaud Desplechin parle de cette « évidence chez elle qu il ne sait
expliquer », et qui l’a poussé à en faire l’héroïne de Frère et sœur,

Actrice en rupture avec son frère dans le nouveau Desplechin,
« Frère et sœur », Marion Cotillard concourra pour
un prix d’interprétation au Festival de Cannes.






https://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-10837005/Marion-Cotillard-shows-quirky-fashion-arrives-Cannes-Film-Festival.html

https://www.parismatch.com/People/Marion-Cotillard-mini-robe-et-godillots-nouveau-look-surprenant-a-Cannes-1807043#



https://www.gettyimages.in/photos/marion-cotillard-cannes?assettype=image&family=editorial&phrase=marion%20cotillard%20cannes&sort=newest&events=775811806

https://www.gettyimages.in/photos/marion-cotillard-cannes?assettype=image&family=editorial&phrase=marion%20cotillard%20cannes&sort=newest&events=775809975



https://www.gettyimages.in/photos/marion-cotillard-cannes?assettype=image&family=editorial&phrase=marion%20cotillard%20cannes&sort=newest&events=775815913


https://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-10838655/Marion-Cotillard-puts-leggy-display-head-toe-sheer-Chanel-look-Cannes.html


L'équipe,  du film "Frère et soeur" d'Arnaud Desplechin avec Francis Leplay,
Cosmina Stratan, Max Baissette De Malglaive, Patrick Timsit,
Benjamin Siksou et ses deux acteurs fétiches Marion Cotillard et Melvil Poupaud.
Marion COTILLARD - Page 3 Captu112
https://fr.wikipedia.org/wiki/Benjamin_Siksou
Benjamin Siksou

Marion COTILLARD - Page 3 Bbbcap14
né le 8 février 1987 à Ivry-sur-Seine, est un auteur-compositeur-interprète
et un acteur français. Multi-instrumentiste (guitare, piano, violon, percussions),
il chante dans un style jazz-blues et pop.


https://youtu.be/zB_42DB6-Pw






  https://youtu.be/6qD4tmyAq4M







https://youtu.be/tFOYBqFqrUw


Melvil Poupaud avait également fait des confidences
sur le tournage de ce film.
On était tous les deux dans un état second,
d’une concentration extrême. Marion m’évitait.
Pourtant, je la connais un peu.
Parfois, je me disais : 'Elle m’en veut pour quelque chose.
Elle a eu besoin de garder cette distance avec moi.


https://youtu.be/Vmm9t0FpfRk



https://graziamagazine.com/articles/marion-cotillard-cannes-2022/






___________________________________________________________________________________________________________________
Marion COTILLARD - Page 3 456cap10

CANNES, FRANCE
Marion Cotillard
attends the "Newtopia" press conference
during the 75th annual
Cannes Film Festival on May 20, 2022 in Cannes



https://twitter.com/i/status/1527674727292186625



La comédienne Marion Cotillard, le réalisateur Cyril Dion,
et la productrice Magali Payen viennent de lancer Newtopia,
une société de production qui ambitionne de proposer des films,
des séries, et des documentaires autour d’enjeux sociétaux.
visant à produire des contenus autour de thématiques qui leur tiennent à cœur,
à commencer par l’environnement, la justice sociale,
l’égalité des sexes, la solidarité, et le monde vivant.

En partenariat avec la plate-forme de financement participatif
KissKissBankBank.
Selon Cyril Dion et Magali Payen,
l’idée de Newtopia n’est pas de proposer des contenus
moralisateurs, mais plutôt «de raconter des histoires universelles
nourries par les enjeux de demain», précisent-ils à Variety.



Proposer des récits ambitieux pour imaginer
un monde soutenable et désirable, c’est le défi
que se sont lancés Magali Payen, Cyril Dion,
Marion Cotillard et les autres associés fondateurs de Newtopia,
une société de production d’envergure internationale présentée
officiellement à l'occasion du Festival de Cannes.

Les trois producteurs sont connus pour leur engagement
et leur association allait presque de soi.
Quand Cyril Dion et Magali Payen se rencontrent en 2018
à l’occasion de la Marche pour le Climat, forts de l’impact public
du film Demain et  du mouvement On est prêt,
ils partagent un même constat : le monde du 7ème art et de
l’audiovisuel peut, doit fournir les récits et les imaginaires pour
faire face aux défis de notre temps.



Marion COTILLARD - Page 3 Mccapt11


À l’occasion du festival de Cannes 2019, Cyril Dion
et Magali Payen publient une tribune co-signée
par Marion Cotillard intitulée “Résister et créer”  .


Dernière édition par @nnie le Ven 22 Juil - 14:08, édité 40 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
@nnie
Administratrice
Administratrice
@nnie


Féminin
Nombre de messages : 14492
Age : 41
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 EmptyLun 16 Mai - 17:16

Marion COTILLARD - Page 3 Mc15
https://www.20minutos.es/videos/artes/5008965-la-actriz-marion-cotillard-presenta-la-opera-juana-de-arco-en-madrid/


Après le Festival de Cannes, Marion Cotillard était attendue du coté de Madrid (Espagne).
En effet, les responsables du Théâtre Royal de la capitale espagnole ont décidé
de confier à la comédienne le rôle principal de Jeanne d’Arc au bûcher,
l’oratorio d’Arthur Honegger sur un livret de Paul Claudel, mis en scène
par Alex Ollé, qui sera donné au mois de juin. La belle a été appelée
en remplacement d’une comédienne espagnole, Irene Escolar.



Marion Cotillard se produira à Madrid lors de huit représentations
du 7 au 17 juin prochain en coproduction avec l’Opéra de Francfort.


L’actrice française partagera la scène avec, notamment, l’acteur
Sébastien Durieux, la soprano Sylvia Schwartz et
le ténor Charles Workman sous la direction de Juanjo Mena
qui dirigera l’orchestre et les choeurs de l’orchestre du Teatro Real

S'agissant d'une mise en scène inclassable, la présence
d'une comédienne pertinente est indispensable à la recréation
du poème symbolique de Claudel, pour lequel Honegger
a créé une partition qui est une mosaïque éclectique d'influences,
du contrepoint au jazz, du folklore au ondas martenot, indique le Teatro Real.



Marion Cotillard, une nouvelle Jeanne d’Arc au Théâtre Royal
Pour Marion Cotillard, la musique fait partie intégrante de sa vie.

C’est pourquoi ce n’est pas un hasard si certains jalons
de sa carrière d’interprète ont été marqués par elle.

En 2007,elle a remporté l’Oscar pour sa transformation en Edith Piaf
dans “La vie en rose” et l’année dernière elle s’est plongée dans l’univers
de Leos Carax au rythme de la musique des Sparks dans ‘Annette’,
où elle a joué une chanteuse d’opéra.

Maintenant, nous la verrons sur la scène
du Teatro Real de Madrid pour donner vie à l’une
des icônes indestructibles de la culture populaire,
Jeanne d’Arc, dans l’oratorio scénique d’Arthur Honegger.

Ce n’est pas la première fois que l’actrice interprète
cette œuvre et elle entretient une relation très particulière avec elle,
puisque sa mère a également tenu le rôle principal à plusieurs reprises.

Précisément, elle l’a remplacé à Orléans en 2005,
alors qu 'elle n’avait pas encore atteint la reconnaissance internationale
et a ensuite été répété en 2012, dirigé par Marc Soustrot,
à l’Auditorium de Barcelone , aujourd’hui, il dirige le casting de ‘Jeanne d’Arc
sur le bûcher’ avec dramaturgie et mise en scène d’Àlex Ollé
(La Fura dels Baus) et avec Juanjo Mena comme chef d’orchestre.

“Chaque fois que j’ai joué ce personnage,
cela a été une expérience très forte pour moi.
A chaque fois le défi est différent, car il dépend
de la vision artistique des responsables,
de l’intention donnée par le chef d’orchestre.

Mais en tout cas, c’est une œuvre complexe
et aussi très viscérale qui vous entraîne dans
une spirale d’émotions  a déclaré  Marion Cotillard lors de sa
comparution en conférence de presse à Madrid
quelques jours avant la première, qui aura lieu  
Du 7 au 17 juin, avec un total de 8 représentations.




Coproduction avec Francfort
Il s’agit d’une coproduction entre le Théâtre Royal
et l’Opéra de Francfort, où il a été créé en 2017.



Il a la particularité que l’oratorio Jeanne d’Arc de Honegger
est précédée de la cantate de Claude Debussy, ‘La demoiselle elude’,
avec Camilla Tilling et le mésoprano Enkelejda Shoksa.

Par l’union de ces deux pièces, Àlex Ollé a voulu réfléchir
sur les cycles de la barbarie qui ne finissent jamais,
sur les guerres du passé et celles du présent,
de régimes dictatoriaux, plaçant l’action dans un futur proche,
apocalyptique et déshumanisé.



C’est pourquoi, à cette occasion, Jeanne d’Arc
est une héroïne moderne, pour que nous puissions tous
nous identifier à elle et, par conséquent, Marion Cotillard
apparaîtra sur scène vêtue d’un jean et d’un tee-shirt
comme une fille normale insérée dans ce monde d’autodestruction.

“Jeanne d’Arc est un personnage resté vivant
dans la mémoire historique et culturelle
car elle représente une femme qui se bat
contre tout le monde dans un monde d’hommes qui l’utilisent
et la condamnent”, poursuit Marion Cotillard.


“Sa foi lui donne de la force et elle est capable de faire des
choses incroyables parce qu’elle suit son instinct.



Une femme qui a su briser les chaînes des conventions



Quant au décor, Alfons Flores a créé un décor unique
pour les deux pièces, avec un plancher flottant
qui divise horizontalement la scène en deux,
reproduisant des dichotomies dramaturgiques :
terre et ciel, lutte et paix, souffrance et libération, violence et pureté.



“Jeanne d’Arc sur le bûcher” a été créée pour le compte de la
danseuse actrice franco-ukrainienne et mécène Ida Rubinstein en 1938.

Cependant, les atrocités du nazisme et l’occupation de la France
ont conduit le poète symboliste Paul Claudel et Arthur Honegger
à ajouter un prologue qui unissait plus clairement la tragédie
de Jeanne d’Arc pendant la guerre de Cent Ans
et la brutale expansion allemande pendant la Seconde Guerre mondiale.

Cette deuxième version est celle que l’on verra dans le Real,
avec Jeanne d’Arc sur le bûcher  se remémorant
au hasard des moments de sa vie dans un
double flash-back à travers lequel défileront
une série de personnages.

Marion Cotillard reconnaît que tout le travail
de recherche sur le personnage était déjà construit en elle
depuis qu’elle l’a approché.

Mais à cette occasion, la nouvelle mise en scène l’a obligé
à faire une interprétation différente.
“Ollé donne des instructions très précises, donc elle va être
une nouvelle Jeanne d’Arc sous tous les aspects”.


Du 7 au 17 juin, Jeanne d'Arc au bûcher sera présentée
au théâtre royal de Madrid.
Un projet que devait porter la comédienne espagnole
Irene Escolar avant de se retirer.
Les responsables de l'établissement ont donc
jeté leur dévolu sur la talentueuse Marion Cotillard
pour le rôle de Jeanne d'Arc, qu'elle avait déjà endossé
en 2005, 2012 et 2015.

Pour la présentation de la pièce au théâtre royal
ce mercredi 1er juin, Marion Cotillard était très attendue.
Et encore une fois, l'actrice de 46 ans était plus qu'à la hauteur.

Perchée sur des petites babies à talons, Marion Cotillard
a fait honneur à Chanel - dont elle est l'une des ambassadrices -
dans un jean de la maison française, accompagnée
d'une blouse fluide à l'imprimé fleuri bleu et blanc.


Pour compléter ce total look Chanel, Marion Cotillard
a opté pour un long collier perlé
et une ceinture semblable au bijou pour finir de la sublimer.

Dans quelques jours, Marion Cotillard abandonnera temporairement
la griffe pour revêtir les tenues de son personnage,
Jeanne d'Arc, se remémorant les instants les plus marquants
de sa vie durant son arrestation par les Anglais.
Marion COTILLARD - Page 3 Noga_e10
La pièce, récitée en français, sera sous-titrée
en anglais et en espagnol.
Marion Cotillard donnera la réplique
à Sébastien Dutrieux et sera accompagnée
sur scène par les sopranos Sylvia Schwartz
et Elena Copons, la mezzo-soprano Enkelejda Shkoza,
le baryton-basse Torben Jügens, le ténor Charles Workman,
le Choeur et l'Orchestre du Théâtre royal et les Petits chanteurs
de la JORCAM, orchestre des jeunes virtuoses de Madrid.

"Dans un monde en perte de valeurs,
où en de nombreux endroits la condition humaine est désastreuse,
Jeanne d'Arc incarne une forte personnalité,
injustement condamnée .
Elle avait une foi plus forte que les conventions.



______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________


LEE


https://clairbykahn.com/2015/10/14/kate-winslet-as-lee-miller/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lee_Miller

À l'honneur au Musée de la Libération de Paris dans l'exposition
« Femmes photographes de guerre », Lee Miller se raconte aussi cet été
sur France Culture.

Du 25 au 29 juillet, La Grande Traversée revient sur le parcours
de la photographe de Vogue qui, après avoir débuté comme mannequin,
muse et assistante de Man Ray, travaillera auprès de ses amis Cocteau,
Eluard et Picasso avant de devenir correspondante de guerre au sein
de l'armée américaine

. Les cinq épisodes de cette fascinante saga reviennent évidemment
sur ses clichés les plus mémorables, des camps de concentration
de Buchenwald et Dachau à cette image iconique l'immortalisant
dans la baignoire de l'appartement munichois de Hitler.


Mais plus que la professionnelle, c'est aussi la femme
qui se dévoile dans le programme.
Son fils, Antony Penrose, apporte un nouvel éclairage
sur cette pionnière disparue en 1977.

Aujourd'hui directeur de la collection Lee Miller et auteur du livre
Les vies de Lee Miller, il confesse d'ailleurs n'avoir réellement percé
le mystère de sa mère qu'après sa disparition, et grâce aux archives.

On en découvrira également davantage sur la légende
de la photographie grâce à l'exposition que l'espace Van Gogh,
à Arles, lui consacre du 4 juillet au 25 septembre.

Enfin, sur grand écran, Kate Winslet incarnera cette illustre
figure dans un biopic

Marion Cotillard jouera
Solange d'Ayen,
la directrice du Vogue française et amie de l'artiste.

« La grande traversée » sur France Culture, du 25 au 29 juillet,
de 9h à 10h. Disponible début juillet sur franceculture.fret l'appli radio France

« Les vies de Lee Miller » d'Antony Penrose. Ed Thames&Hudson, 224 p.
Lee Miller, photographe professionnelle (1932 - 1945),
Espace Van Gogh, Les Rencontres de la Photographie Arles, 4 juillet - 25 septembre.




Cela fait plusieurs années que Kate Winslet doit incarner Lee Miller, une
modèle photo ayant fait la couverture de Vogue avant de devenir photographe
sur le front lors de la Seconde Guerre mondiale.


Marion Cotillard dans un film à gros casting sur une photographe de guerre

En projet depuis des années, le film consacré à la photographe de guerre
Lee Miller vient de connaître un gros coup d'accélérateur. Plusieurs acteurs,
dont Marion Cotillard et Jude Law, ont en effet rejoint Kate Winslet au casting.


Elle a également été l’une des premières personnes à photographier
l’horreur des camps de concentration de Buchenwald et Dachau.

Le projet revient aujourd’hui sur le devant de la scène, puisque
Deadline révèle que Marion Cotillard et Jude Law mais aussi Andrea
Riseborough et Josh O’Connor partageront l’affiche de ce long-métrage
réalisé par Ellen Kuras et intitulé Lee avec la star de Titanic.

Cette dernière a d’ailleurs accordé une interview au média
américain où elle précise : “Ce n’est absolument pas un biopic.”

Et poursuit : “Ce qu’on a voulu faire c’était trouver la décennie
la plus intéressante de sa vie, celle qui a défini qui elle était et
ce qu’elle est devenue à cause de ce qu’elle a enduré. C’était la
période de 1938 à 1948, qui l’a emmenée en plein milieu de la guerre.”

Le tournage est prévu pour la fin de l’été 2022
ou le début de l’automne.
Marion Cotillard incarnera Solange D’Ayen,
la directrice du Vogue français et amie de Lee Miller
emprisonnée par les Nazis.
Andrea Riseborough sera Audrey Withers, à la tête du Vogue
britannique.

Bien que proche de la photographe, elle fit partie de
ceux qui décidèrent de ne pas publier les clichés choquants pris à Dachau.
Jude Law prêtera quant à lui ses traits à Roland Penrose, un poète
et artiste, grand amour de Miller.  Josh O’Connor jouera leur fils,
Anthony Penrose.
Notons que Lee marquera les retrouvailles de Marion Cotillard,
Jude Law et Kate Winslet plus de 10 ans après Contagion de Steven Soderbergh


Lee Miller est née en 1907 dans l’État de New York.
Après des études en arts plastiques, elle est repérée par
le fondateur de Vogue et en fera la couverture.
À 22 ans, Miller part pour Paris où elle fait la rencontre
de Man Ray, célèbre photographe.

Découvrant cet art à son côté, elle opéra comme
assistante et muse, puis ouvrira son propre studio.

Son amant devenant jaloux, elle quitte la France et devient
photojournaliste pour le magazine Vogue en 1942.
Elle entreprend alors de montrer les atrocités de la
guerre à travers ses clichés et sera notamment l’une
des premières à témoigner de l’horreur des camps.

Proche de Pablo Picasso, Jean Cocteau ou Max Ernst,
Lee Miller est une véritable figure dans le milieu de la photographie.

Pour l’écriture du scénario, Liz Hannah (Pentagon Papers,
Séduis-moi si tu peux !) s’est basée sur des archives trouvées
dans son grenier familial. La réalisation a été confiée à
Ellen Kuras, qui s’était jusqu’à maintenant illustrée est tant
que directrice de la photographie sur Eternal Sunshine of the
Spotless Mind par exemple et réalisatrice sur quelques épisodes
de la série Umbrella Academy.

Selon son actrice principale, le film abordera la question
de la place de la femme dans le milieu journalistique.

En tant qu’ancien modèle, Lee Miller a souvent été rabaissée par les hommes
et incomprise.


Ses photos témoigneront d’un véritable regard féminin sur la guerre
et ses victimes.



____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________





JOAILLERIE
https://youtu.be/JoeEyz6ePHg




Marion COTILLARD - Page 3 Chanel16

Marion Cotillard, amie de la maison, d'adopter un bijou de la collection à l'occasion d'un
déjeuner organisée le 20.07.2022  par la marque.

A son cou, un collier Soleil 19 août, en or blanc, or jaune,
diamants et diamants jaunes ainsi qu'un diamant jaune taille coussin étincelant en son cœur.

La collection de Haute Joaillerie Chanel 1932 m’évoque de l’art, de l’émotion.
La Maison a littéralement décroché les étoiles ! Parfois, dans une collection avec tant de pièces,
il y en a qui nous plaisent plus que d’autres.
Ici je les trouve toutes sublimes, époustouflantes.
Comme l’art, cette collection est pénétrante. - Marion Cotillard

Le secret de ce collier ? Il est totalement transformable, puisqu'une fois
retiré du collier, le motif central du soleil et son diamant jaune peut se porter en bague
ou en broche, pour deux fois plus de mystère.

Un bijou solaire, qui fait rayonner le savoir-faire de la maison.
Quand on porte des pierres, il y a toujours une résonance énergétique,
et les deux bijoux que j’ai choisis ce soir, le collier « Soleil 19 Août »
et la bague « Comète Infinie », m’ont infiniment touchée. - Marion Cotillard



______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé





Marion COTILLARD - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marion COTILLARD   Marion COTILLARD - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Marion COTILLARD
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon Amour Pour Ronan Keating :: GENERAL :: Le Salon de Thé :: Grand et petit écran-
Sauter vers: