Mon Amour Pour Ronan Keating - Le Forum
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ANZAC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
@nnie
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13463
Age : 36
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

MessageSujet: ANZAC   Ven 3 Mai - 18:09

La Picardie n'oublie pas les Australiens


http://www.courrier-picard.fr/region/la-picardie-n-oublie-pas-les-australiens-ia0b0n64686


L'Anzac (acronyme de Australian and New Zealand Army Corps) désigne les troupes australiennes et néo-zélandaises qui ont combattu durant la Première Guerre


Chaque année, le 25 avril, des cérémonies ont lieu à Gallipoli, en Turquie, et à Villers-Bretonneux, dans la Somme, pour célébrer la mémoire des soldats de l'Anzac, morts en Europe.

Le 25 avril, une date symbolique. C'est en effet le 25 avril 1915, à Gallipoli, qu'a lieu le baptême du feu des Australiens et des Néo-Zélandais.

L'empire ottoman est, à cette époque, l'allié de l'empire austro-hongrois et de l'Allemagne. L'opération, très périlleuse, se solde par un échec et de lourdes pertes parmi les Australiens (8 500 tués et 20 000 blessés).

Trois ans plus tard, jour pour jour, le 25 avril 1918, Villers-Bretonneux, dans la Somme, est libérée par les troupes armées australiennes tandis que les troupes néo-zélandaises libèrent Le Quesnoy, en novembre.


Une amitié de longue durée

Il s'agit des combats parmi les plus meurtriers de la bataille de la Somme (1 er juillet au 18 novembre 1916). L'Anzac y perdra, en effet, 1 200 hommes.

Les soldats australiens et français tentent alors de contrer la première vraie percée depuis 1916, des divisions allemandes deux fois supérieures en nombre, qui mettent Amiens quasiment à portée des canons allemands. Le 25 avril, les soldats du bout du monde repousseront l'attaque et reprendront pour toujours Villers-Bretonneux.

C'est dans cet enfer de la Première Guerre mondiale que l'Australie et la Nouvelle-Zélande se forgèrent leur identité de nations.

Les habitants de Villers-Bretonneux manifestent, depuis, leur reconnaissance aux Australiens par une amitié de longue durée grâce à des monuments érigés en leur honneur.

Ainsi, l'école Victoria, dans la cour de laquelle trône aujourd'hui fièrement une banderole « Don't forget Australia » (N'oublions pas l'Australie), a été construite en 1927 et le Mémorial national australien, à la mémoire des soldats australiens, les « Diggers », morts au combat en France et en Belgique, a été inauguré en 1938 par le roi Georges VI et le président français Albert Lebrun.

La Ville a continué, au fil des ans, de marquer cette alliance par un jumelage, en 1984, avec la ville australienne de Robinvale dans le district de Swan Hill (Victoria), par l'exhumation du soldat inconnu australien en novembre 1993 et le site panoramique « Australian Corps Memorial » a été ouvert officiellement le 4 juillet 1998. Les Australiens sont, de leur côté, tous les ans plus nombreux à visiter le musée franco-australien situé au premier étage de l'école Victoria et à assister à la cérémonie au mémorial chaque 25 avril.

Si la cérémonie avait lieu jusqu'en 2008 en matinée, cette année-là, une cérémonie non officielle eut lieu à 5 h 30 du matin.

Depuis, c'est à cette heure-là qu'est officiellement organisé le Dawn Service ou, en français, « service de l'aube », auquel assiste, chaque année, de plus en plus de monde, dont une très grande majorité d'Australiens. L'an dernier, ils étaient, en effet, plus de 4 000 pour le 94 e Anzac Day. Combien seront-ils cette année ?


THIERRY GRIOIS

Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
 
ANZAC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon Amour Pour Ronan Keating :: GENERAL :: Le Salon de Thé-
Sauter vers: