Mon Amour Pour Ronan Keating - Le Forum
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Annie GIRARDOT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
@nnie
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13378
Age : 36
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

MessageSujet: Annie GIRARDOT   Mar 1 Mar - 13:18









http://www.lemonde.fr/carnet/visuel/2011/02/28/annie-girardot-une-actrice-populaire_1486402_3382.html
















http://www.france24.com/fr/20110228-actrice-francaise-annie-girardot-deces-cinema-francais-alzheimer?ns_mchannel=SEM&ns_source=Google&ns_campaign=France%2024%20FR_Culture&ns_linkname=Mort%20de%20Annie%20Girardot_Annie%20Girardot&ns_fee=0&gclid=CNvni6a6racCFUENfAodOXr3Ag

Annie Girardot, une actrice populaire


L'actrice française Annie Girardot est décédée
L'actrice française Annie Girardot, qui souffrait de la maladie d'Alzheimer, est décédée, lundi, à Paris, à l'âge de 79 ans. En 2002, elle avait remporté le César du meilleur second rôle pour sa performance dans La Pianiste de Michael Haneke. Par France 2 (vidéo)
Priscille LAFITTE (texte) Annie Girardot, actrice dont la gouaille et l’aplomb ont marqué le cinéma et le théâtre de la seconde moitié du XXe siècle, est décédée, ce lundi, à l’âge de 79 ans. La comédienne souffrait de la maladie d’Alzheimer, avait révélé sa famille il y a cinq ans. "Elle est partie paisiblement. Maman et moi étions à ses côtés", a déclaré, lundi, sa petite-fille Lola Vogel.

La vie professionnelle d’Annie Girardot suit un mouvement de balancier entre les planches et les plateaux de cinéma. Son grand rôle comique au théâtre reste celui de Madame Marguerite, dans la pièce éponyme de Roberto Athayde, qu’elle avait interprété en 1975 au Théâtre Montparnasse, puis de nouveau en 2001 et 2002, dans une mise en scène de Jean-Luc Moreau, au Théâtre de la Gaîté-Montparnasse et au festival off d’Avignon. Cette interprétation d’une maîtresse d’école, seule sur scène et prenant les spectateurs pour ses élèves, lui avait valu deux Molières, dont un d’honneur, en 2002.




retrouver ce média sur www.ina.fr
Reportage télévisé datant de 1974 sur sa première version de "Madame Marguerite", où l’actrice répond aux questions les pieds sur la table (source : INA).


Annie Girardot était revenue au théâtre dans les années 1980, avec des rôles dans des classiques ("L'Avare" de Molière, dans une mise en scène de Robert Planchon au Théâtre national populaire de Villeurbanne (1986), "Le roi se meurt" de Ionesco au Théâtre national des Bouffes du Nord, sous la direction de René Dupuy (1995)) ou des pièces contemporaines ("Les Chutes du Zambèze" (1996), écrite spécialement par Daniel Soulier ou encore "Le Sixième ciel" de Louis-Michel Colla, dans une mise en scène de Jean-Luc Moreau (1998)).

La comédienne préférait personnellement le cinéma. En 2004, alors qu’elle donnait ses dernières interviews aux médias, elle avouait dans une émission de Thierry Ardisson, "être malheureuse" de ne plus être sur les plateaux de tournage.




retrouver ce média sur www.ina.fr

Sa carrière sur grand écran commence à l’âge de 24 ans, dans "Treize à table" d’André Hunebelle (1955), mais c’est le rôle de Nadia dans "Rocco et ses frères" (1960), un des films phares de Luchino Visconti, qui lance véritablement sa notoriété au cinéma. Elle enchaîne ensuite les apparitions à l’écran. Elle s'illustre notamment dans des films de Marco Ferreri ("Le Mari de la femme à barbe" (1963), "Dillinger est mort" (1969)), est recrutée par Claude Lelouch ("Vivre pour vivre" (1967)), et par André Cayatte ("Mourir d'aimer", (1971)). En 1977, elle est couronnée par le César de la meilleure actrice pour son rôle dans "Docteur Françoise Gailland" de Jean-Louis Bertucelli.





Au début des années 2000, Annie Girardot a reçu une pluie de reconnaissances de la part de la profession. En 2002, l’actrice reçoit un Molière d’honneur pour l’ensemble de sa carrière au théâtre et un César du meilleur second rôle féminin pour son interprétation dans "La Pianiste" de Michael Haneke.

Son dernier rôle sur écran fut le sien. En 2007, elle a été l’objet d’un documentaire sur la maladie d’Alzheimer tourné par Nicolas Baulieu. De façon tragique, la caméra se fait le témoin d’une mémoire qui décline et d’une actrice qui oublie un passé artistique si riche.


La télévision rend hommage à Annie Girardot Cinéma > Célébrités | Posté par AlloCiné - mardi 1 mars 2011


Les chaînes de télévision rendent hommage à Annie Girardot, décédée ce lundi à l'âge de 79 ans.
En hommage à Annie Girardot, décédée ce lundi à l’âge de 79 ans, les chaînes de télévision bouleversent leurs programmes. Ce mardi, TF1 rediffuse le documentaire « Annie Girardot : Ainsi va la vie », réalisé par Nicolas Baulieu. Un peu plus tôt dans la soirée, France 2 propose de voir ou revoir "Annie Girardot, le tourbillon de la vie", conçu par l'équipe de "Un jour, un destin". Toujours sur France Télévisions, Frédéric Taddéi, dans son émission "Ce soir ou jamais", prévoit de rendre hommage à la comédienne. Enfin ce jeudi, France 3 programme une soirée spéciale, avec un film d’Annie Girardot, suivi d’une émission animée par Mireille Dumas.



Mardi 1er mars

« Annie Girardot : Ainsi va la vie » sur TF1 à 22h55

« Annie Girardot, le tourbillon de la vie » sur France 2 à 22h05

« Ce soir ou jamais » présenté par Frédéric Taddéi sur France 3 à 23h00














Annie Girardot

Born 25 October 1931(1931-10-25)
Paris, France
Died 28 February 2011(2011-02-28) (aged 79)
Paris, France
Occupation Actress
Years active 1954–2008
Spouse Renato Salvatori (1962-1988; his death)

Annie Girardot (25 October 1931 – 28 February 2011) was a French actress. She began performing in 1955, making her film debut in Treize à table.

She won the Prix Suzanne Bianchetti in 1956, and in 1977 won the César Award for Best Actress portraying the title character in Docteur Françoise Gailland. At the Venice Film Festival she won the Volpi Cup (Best Actress), in 1965 for Trois chambres a Manhattan. In 2002, she was awarded the César Award for Best Supporting Actress for her role in The Piano Teacher. She collaborated with director Michael Haneke again, in the 2005 film Caché.

Another of her famous roles is Nadia the prostitute in Luchino Visconti's epic Rocco e i suoi fratelli (1960). Nadia's beauty drives a wedge between Rocco and his brother Simone (Renato Salvatori), who eventually rapes her. In contrast to their violent on-camera relationship, Girardot and Salvatori married in 1962. They had a daughter, Giulia, and later separated but never divorced.



[edit] Later life and deathThe 21 September 2006 issue of magazine Paris Match revealed that Girardot was suffering from Alzheimer's disease. On 28 February 2011, Girardot died in a hospital in Paris, aged 79.[1]

[edit] FilmographyTreize à table (1955)
L'Homme aux clés d'or (1956)
Reproduction interdite (1956)
Le Rouge est mis (1957)
L'Amour est en jeu (1957)
Maigret tend un piège (1957)
Le Désert de Pigalle (1958)
La Corde raide (1959)
Recours en grâce (1959)
La Française et l'amour (1960)
Rocco e i suoi fratelli (1960)
La Proie pour l'ombre (1960)
Les Amours célèbres (1961)
Le Rendez-vous (1961)
Smog (1961)
Le Bateau d'Émile (1961)
Le Crime ne paie pas (1961)
Le Vice et la vertu (1962)
Pourquoi Paris ? (1962)
Il giorno più corto (1962)
Les Camarades (1963)
La Bonne Soupe (1963)
I Fuorilegge del matrimonio (1963)
Le Mari de la femme à barbe (1963)
L'Autre Femme (1963)
The Ape Woman (1964)
La Ragazza in prestito (1964)
Un monsieur de compagnie (1964)
Ah ! Les belles familles (1964)
Una voglia da morire (1964)
Déclic...et des claques (1964)
Guerre secrète (1965)
Trois chambres à Manhattan (1965)
Le streghe (1966)
Vivre pour vivre (1967)
Les Gauloises bleues (1968)
Story of a woman (1968)
La bande à Bonnot (1968)
It Rains in My Village (1968)
Dillinger Is Dead (Dillinger è morto, 1968)
Erotissimo (1968)
Metti una sera a cena (1969)
Il seme dell'uomo (1969)
Un homme qui me plaît (1969)
Clair de terre (1969)
Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas mais elle cause (1970)
Les Novices (1970)
Mourir d'aimer (1971)
La Mandarine (1971)
La Vieille Fille (1972)
Les Feux de la Chandeleur (1972)
Traitement de choc (1972)
Il n'y a pas de fumée sans feu (1972)
Elle cause plus, elle flingue (1972)
Juliette et Juliette (1973)
Ursule et Grelu (1974)
Le Soupçon (1974)
La Gifle (1974)
Il faut vivre dangereusement (1975)
Il pleut sur Santiago (1975)
Le Gitan (1975)
Docteur Françoise Gailland (1975)
D'amour et d'eau fraîche (1975)
Cours après moi que je t'attrape (1976)
A chacun son enfer (1976)
Jambon d'Ardenne (1976)
Le Dernier Baiser (1977)
Le Point de mire (1977)
Tendre Poulet (1977)
La zizanie (1978)
Vas-y maman (1978)
L'Amour en question (1978)
La Clé sur la porte (1978)
L'ingorgo – Una storia impossibile (1978)
Le Cavaleur (1978)
Cause toujours, tu m'intéresses (1978)
Bobo Jacco (1979)
On a volé la cuisse de Jupiter (1980)
Le Cœur à l'envers (1980)
Une robe noire pour un tueur (1981)
La vie en mauve / All night long (1981)
La vie continue (1981)
La Revanche (1981)
Liste Noire (1984)
Souvenirs, souvenirs (1984)
Partir, revenir (1985)
Adieu Blaireau (1985)
Prisonnières (1988)
Cinq jours en Juin (1989)
Comédie d'amour (1989)
Il y a des jours... et des lunes (1990)
Faccia di lepre (1990)
Toujours seuls (1991)
Merci la vie (1991)
Les Braqueuses (1994)
Les Misérables (1994)
Les Bidochon (1995)
Portagli I Miei Saluti aka Tentazioni Metropolitane (1997)
Préférence (1998)
L'Âge de braise (1998)
Ainsi soit nous (short, 2000)
T'aime (2000)
Des fleurs pour Irma (2001)
Ceci est mon corps (2001)
The Piano Teacher (La Pianiste, 2001)
Epsteins Nacht (2002)
La Prophétie des grenouilles (2004, voice of the elephant)
Je préfère qu'on reste amis... (2005)
Caché (2005)
Le Temps des porte-plumes (2006)
Christian (2006)
C'est beau une ville la nuit (2006)






-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

French actress Girardot dies at 79

Tuesday, 1 March 2011

French actress Annie Girardot has died aged 79 (AP)

enlarge Annie Girardot, the perky, gravel-voiced actress who became one of France's most enduring and acclaimed modern stars, has died aged 79.
Girardot, with awards for both film and theatre in a decades-long career, had suffered for years from Alzheimer's disease and a Paris hospital said she died on Monday.

With an enthusiastic nature that never seemed to fail, Girardot captured the hearts of French lovers of cinema and theatre.

"The French cinema is a widow today," said culture minister Frederic Mitterrand.

Film director Claude Lelouch, who made her his star in six movies, compared Girardot to Edith Piaf, saying she was the stage equivalent of the French singing legend. However, Piaf gained worldwide recognition whereas Girardot's talent stayed closer to home.

Among Lelouch's films starring Girardot was the 1969 A Man Who Pleases Me, in which she played opposite Jean-Paul Belmondo.

Girardot was acclaimed for her comedic performance in 1954 at the Academie Francaise, but made her movie debut the following year with Andre Hunebelle's Thirteen At The Table. However, it was not until 1960 that her film career was truly launched with Luchino Visconti's Rocco And His Brothers, in which she starred with Alain Delon.

During her career, Girardot performed in more than 100 films, and won France's coveted Cesar award three times - in 1976 for best actress for her role in Jean-Louis Bertuccelli's Doctor Francoise Gailland, for best supporting actress for Les Miserables in 1995, and for playing a possessive mother of a musician in Michael Haneke's Le Pianiste in 2001.

Despite her productivity, Girardot was pushed aside by innovative directors such as Francois Truffaut, and she spent years sidelined.

Girardot is survived by her daughter Julia. Funeral arrangements were not immediately known.



Read more: http://www.belfasttelegraph.co.uk/entertainment/film-tv/news/french-actress-girardot-dies-at-79-15099714.html#ixzz1FLywiqd4

_________________
https://youtu.be/3BF61BlRutA


https://youtu.be/wuCK-oiE3rM


Dernière édition par @nnie le Mar 1 Mar - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
nanie
Langue Pendue
Langue Pendue
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7381
Age : 38
Localisation : la bassée
Date d'inscription : 29/05/2008

MessageSujet: Re: Annie GIRARDOT   Mar 1 Mar - 16:20

j'ai été si peinée par cette nouvelle!!je l'adorais

nanie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Annie GIRARDOT   Mar 1 Mar - 22:39

j'adorais cette actrice, son franc parlé, et sa façon de jouer les pièces de théâtre.
J'ai vraiment bien aimé le film avec Louis de Funès (mon acteur français favori) la zizanie. Trop fort ce film et mourir d'aimer prenant comme film
Reposes en paix annie
Revenir en haut Aller en bas
@nnie
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13378
Age : 36
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 01/07/2004

MessageSujet: Re: Annie GIRARDOT   Dim 6 Mar - 11:19

suis d'accord avec tout ce que vous dites
c'était une femme naturelle simple "vraie"
et une actrice avec un immense talent
que le cinéma avait abandonnée


Revenir en haut Aller en bas
http://ronankeating-france.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annie GIRARDOT   

Revenir en haut Aller en bas
 
Annie GIRARDOT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ANNIE GIRARDOT
» Annie Girardot et la Normandie.
» Annie Girardot
» Les meilleures répliques de Michel Audiard
» Annie Girardot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon Amour Pour Ronan Keating :: GENERAL :: Le Salon de Thé-
Sauter vers: